30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 – Championnat d’Europe 2020

12
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode
30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020

30/09/2020 | 21:59

RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

Sommaire

1. RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITÉ & FAITS MARQUANTS DU SEMESTRE…………………..

p.3

2. ATTESTATION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL .…………………………………………….

p.7

3. ETATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES RÉSUMÉS …………………………………

p.9

3.1 ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMEDIAIRES ……………………………………………….

p.10

3.1.1. État de la situation financière consolidée intermédiaire………………………………………………

p.10

3.1.2. État du résultat global consolidé intermédiaire …………………………………………………………..

p.11

3.1.3. Variation des capitaux propres consolidés intermédiaires …………………………………………..

p.12

3.1.4. Tableaux consolidés intermédiaires des flux de trésorerie ………………………………………….

p.13

3.2. NOTES ANNEXES ………………………………………………………………………………………………………….

p.14

Note 1 : Informations sur l’entreprise et le groupe …………………………………………………………….

p.14

Note 2 : Base de préparation et modifications des principes comptables du Groupe ………..

p.14

Note 3 : Périmètre de consolidation……………………………………………………………………………………

p.16

Note 4 : Chiffre d’affaires et clients…………………………………………………………………………………….

p.17

Note 5 : Résultat opérationnel…………………………………………………………………………………………….

p.18

Note 6 : Impôt sur les résultats……………………………………………………………………………………………

p.19

Note 7 : Immobilisations incorporelles et corporelles ………………………………………………………..

p.19

Note 8 : Instruments financiers …………………………………………………………………………………………..

p.20

Note 9 : Trésorerie ………………………………………………………………………………………………………………

p.21

Note 10 : Informations relatives aux parties liées ………………………………………………………………

p.21

Note 11 : Evénements significatifs postérieurs à la clôture ………………………………………………..

p.21

4. RAPPORT D’EXAMEN LIMITÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES

p.23

RÉSUMÉS …………………………………………………………………………………………………………………………..

1

RAPPORT SEMESTRIEL D’ACTIVITÉ & FAITS MARQUANTS DU SEMESTRE

1. Rapport semestriel d’activité & faits marquants du semestre

Chiffres clés

1

En millions d’euros

30/06/2020

30/06/2019

Variation

Chiffre d’affaires

363,7

318,8

+14,1%

EBITDA Ajusté

41,5

40,6

+2,4%

En % de chiffre d’affaires

11,4%

12,7%

EBIT Ajusté

21,8

24,5

-11,0%

En % de chiffre d’affaires

6,0%

7,7%

Résultat net de l’ensemble consolidé

10,5

15,3

-31,4%

En % de chiffre d’affaires

2,9%

4,8%

Résultat net part du Groupe

10,5

15,5

-32,0%

En % de chiffre d’affaires

4,9%

2,9%

Données de structure financière

30/06/2020

31/12/2019

Variation

En millions d’euros

Capitaux propres

148,8

138,3

+10,5

Dette nette

26,7

91,8

-65,1

Dette bancaire nette

-45,9

3,0

-48.9

Croissance de 14% du chiffre d’affaires

Après un bon début d’exercice, les mesures de confine- ment, de restriction des déplacements et de fermetures d’un certain nombre d’établissements, ont perturbé l’activi- té de SOLUTIONS 30, entre mi-mars et mi-mai. Sur ces deux mois, le chiffre d’affaires était 35% inférieur aux niveaux constatés pré-Covid. Dès la fin du confinement, les marchés du Groupe ont, pour la plupart, retrouvé rapidement leur niveau d’avant-crise et SOLUTIONS 30 a renoué dès le mois de juin avec un taux de croissance soutenu.

Ainsi pour les six premiers mois de l’exercice, le chiffre d’af- faires s’inscrit en hausse de 14,1% (+6,9% en organique) par rapport à la même période de 2019. Les activités de mainte- nance, par nature récurrentes, ont servi d’amortisseur face

  • la baisse, voire l’interruption temporaire, des installations et déploiements.
    En France, l’activité croit de 10,4% (9,2% en organique) au 1er semestre 2020 pour atteindre 224,3 M€, contre

203,3 M€ pour les six premiers mois de 2019. Cette performance s’explique par l’excellente dynamique de l’activité Télécoms, en hausse de 37% sur le semestre, tandis que les autres secteurs d’activité du Groupe ont souffert du contexte.

Au Benelux, le chiffre d’affaires du semestre progresse de 13,2% (2,0% en organique), à 66,2 M€ contre 58,5 M€ au 1er semestre 2019, grâce à la bonne résistance de l’activité Télécoms.

Dans les autres pays, le chiffre d’affaires du 1er semestre 2020 progresse de 28,2% (3,9% en organique) et atteint 73,1M€, contre 57,0 M€ un an plus tôt. L’impact des restrictions liées à la pandémie ont varié selon les pays. L’Al- lemagne et la Pologne ont été relativement épargnées, tandis que l’Italie et l’Espagne ont été durement touchées.

4 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

Un modèle économique agile et solide

Dans un contexte de baisse marquée d’activité puis de net rebond, SOLUTIONS 30 démontre l’efficacité de son mo- dèle et sa capacité à s’adapter rapidement. Dès le début du confinement, toutes les mesures ont été prises pour proté-

ger la santé des salariés, tout en garantissant la continuité

d’activité et en adaptant la structure de coûts du Groupe

afin de préserver sa capacité future à capter la croissance

1

structurelle de ses marchés.

Réconciliation entre le résultat Opérationnel et l’EBITDA

En milliers d’euros

Résultat opérationnel

Amortissements sur droits d’utilisation (IFRS16) Dotations aux dépréciations et provisions opérationnelles Amortissements des relations clientèles

Autres produits opérationnels non courants

EBITDA ajusté

% du chiffre d’ affaires

Grâce à une structure de coûts largement variabilisée et à la mise en place de mesures d’activité partielle, l’EBITDA ajus- té s’établit à 41,5 M€ à fin juin 2020, soit 11,4% du chiffre d’affaires, contre 40,6 M€, soit 12,7% du chiffre d’affaires un an plus tôt. Les coûts opérationnels représentent, comme au 1er semestre 2019, 78,2% du chiffre d’af- faires, tandis que les coûts de structure s’élèvent à 10,4% du chiffre d’affaires (10,2% hors frais liés à l’adoption des normes IFRS et au transfert sur Euronext), contre 9,1% au 1er semestre 2019.

Reflétant le repli limité de la marge d’EBITDA ajusté, l’EBIT ajusté s’établit à 21,8 M€, soit 6,0% du chiffre d’affaires. Il intègre 8,6 M€ de dotations aux dépréciations et provisions opérationnelles liées à l’augmentation des investissements réalisés sur la plateforme informatique ces deux dernières années, et 11,1 M€ d’amortissements du droit d’utilisation des actifs loués (IFRS16).

Les dotations aux amortissements des relations clientèles s’élèvent à 5,7 M€ en 2020, contre 4,7 M€ un an plus tôt. Le résultat financier, constitué essentiellement des frais finan- ciers, représente une charge de 2,0 M€, contre 1,0 M€ en 2019. Cette variation s’explique par l’évolution de la dette

30/06/2020

30/06/2019

16 382

19 774

11 136

10 893

8 582

5 160

5 703

4 732

(270)

41.533

40.559

11.4%

12.7%

bancaire et par des pertes de change de 0,7 M€ constatées sur des emprunts consentis en devises locales par le Groupe

  • sa filiale polonaise (acquisition des actifs et passifs d’Elmo et sur les transactions avec sa filiale tunisienne alors que l’euro s’est apprécié.
    Le montant des impôts s’élève à 3,8 M€, contre 3,5 M€ un an plus tôt.

Compte tenu de ces éléments, le résultat net part du Groupe atteint 10,5 M€, contre 15,5 M€ au

1er semestre 2019.

Une structure financière renforcée grâce à la bonne ges- tion du besoin en fonds de roulement

A fin juin 2020, les capitaux propres du Groupe s’élèvent

  • 148,8 M€ contre 138,3 M€ au 31 décembre 2019. La tré- sorerie brute du Groupe atteint 151,8 M€, contre 84,2 M€
  • fin décembre 2019. La dette bancaire brute est de 106,0 M€ par rapport à 87,1 M€ six mois plus tôt. Le Groupe af- fiche donc une trésorerie nette (hors IFRS16) de 45,9 M€
  • fin juin 2020, contre une dette nette de 3,0 M€ à fin dé- cembre 2019.

Dette bancaire nette

En milliers d’euros

Emprunts auprès des établissements de crédit, part à long terme

Concours bancaires courants

Trésorerie et équivalent de trésorerie

Dette bancaire nette

30/06/2020

31/12/2019

65 827

77 126

28 839

21 326

(151 833)

(84 162)

(45 868)

2 991

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 5

La dette nette totale, incluant 57,8 M€ de dette locative et 14,8 M€ de dette financière potentielle liée aux compléments de prix et options d’achats futures, s’établit à 26,7 M€ :

1

En milliers d’euros

30/06/2020

31/12/2019

Dettes bancaires

105 965

87 153

Dettes liées aux contrats de location

57 771

61 594

Dettes futures sur compléments de prix et options de vente

14 771

27 179

Trésorerie et équivalent de trésorerie

(151 833)

(84 162)

Dette nette

26 674

91 764

La capacité d’autofinancement s’est établie à 34,8 M€ sur le 1er semestre 2020. Pendant toute la durée de la crise, SOLUTIONS 30 a veillé à protéger sa trésorerie. De plus, et dans le contexte de crise sanitaire sans précédent, les principaux clients du Groupe ont procédé au règlement accéléré de leurs factures, ce qui a représenté une baisse

des encours pouvant atteindre jusqu’à 2 mois de chiffres d’affaires pour certains clients. Ainsi, le besoin en fonds de roulement a baissé de 49,6 millions d’euros. Après prise en compte de 6,0 M€ d’investissement net, le cash-flow dispo- nible atteint 78,4 M€ sur le semestre.

Calcul du cash-flow disponible (free cash-flow)

En milliers d’euros

30/06/2020

31/12/2019

Flux net de trésorerie généré par l’activité

84 427

65 825

Acquisition d’immobilisations

(12 214)

(20 346)

Acquisition des actifs d’Elmo

5 238

Cession d’immobilisations, nettes d’impôt

976

1 223

Free cash flow

78 427

46 702

Sur le semestre, le besoin en fonds de roulement est néga- tif de 40,9 M€. Engagé depuis 2015 sur une trajectoire de croissance particulièrement soutenue, le groupe a déployé en 2018 un programme d’affacturage sans recours à l’en- semble de ses filiales pour financer son besoin en fonds de roulement. Ce programme lui permet de céder des créances clients et de transférer au factor (1) les droits contractuels

  • recevoir les flux de trésorerie et (2) la quasi-totalité des risques associés aux créances. En présence d’un tel contrat, les créances pour lesquelles la quasi-totalité des risques et avantages a été transférée ne sont pas maintenues dans le poste « Clients ». De façon schématique, le recours à l’affac- turage permet de réduire les délais de recouvrement des créances clients, et de libérer la trésorerie mobilisée par ces créances pour la consacrer au financement de la stratégie d’accélération du Groupe, moyennant un coût inférieur à 1% du montant des créances cédées, compte tenu de la qualité de ces créances et de la solvabilité des clients du Groupe.

Les créances ainsi transférées, et donc déconsolidées, portent sur un montant de 43 M€ à fin juin 2020, contre 54M€ au 31 décembre 2019.

Risques et incertitudes

Les facteurs de risques sont de même nature que ceux ex- posés dans la rubrique 1.7 du rapport annuel 2019, y com- pris les risques liés à la crise sanitaire de Covid-19 décrits dans la section 3.2 du rapport annuel 2019. La direction du groupe n’anticipe pas de modification notable de ces

risques et incertitudes ou de nouveaux éléments de risques et incertitudes sur le second semestre 2020.

Perspectives

Fort des performances du semestre, SOLUTIONS 30 confirme un niveau de croissance organique soutenue au 3ème trimestre. A ce stade et sans nouvelle dégradation de la situation, le Groupe est confiant dans sa capacité à réa- liser un exercice en croissance à deux chiffres et rentable.

SOLUTIONS 30 aborde les mois et années qui viennent avec sérénité et confiance. Le modèle économique du Groupe a démontré son efficacité dans un contexte de crise inédit, tant par sa nature que par sa vitesse et son ampleur. Au- jourd’hui, alors que le Groupe est renforcé, que son posi- tionnement concurrentiel s’est affirmé et que ses relations avec ses clients sont consolidées, la crise sanitaire sert de catalyseur à la mutation de l’économie. La transformation numérique et la transition énergétique s’accélèrent sous l’effet conjugué des prises de conscience et des plans de soutien à l’économie votés par les principaux pays euro- péens.

Ainsi, sur des marchés portés par des tendances positives sur le long terme, le Groupe entend poursuivre sa straté- gie de croissance équilibrée entre organique et externe, en s’appuyant sur le socle récurrent de ses activités pour se positionner sur de nouveaux marchés et de nouvelles géographies de sorte à continuer de dupliquer son modèle français partout en Europe.

6 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

2

ATTESTATION DU RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

2. Attestation du rapport financier semestriel

« J’atteste, à ma connaissance, que les comptes consolidés pour le semestre écoulé de l’exercice 2020 sont établis confor-

2

mément aux normes comptables applicables et donnent une image fidèle du patrimoine, de la situation financière et du

résultat de la société et de l’ensemble des entreprises comprises dans la consolidation, et que le rapport semestriel d’ac-

tivité ci-joint présente un tableau fidèle des événements importants survenus durant les six premiers mois de l’exercice,

de leur incidence sur les comptes, des principales transactions entre parties liées ainsi qu’une description des principaux

risques et des principales incertitudes pour les six mois restants de l’exercice 2020. »

Luxembourg le 30 septembre 2020

Gianbeppi Fortis, Président du Directoire

8 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

3

ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMÉDIAIRES RÉSUMÉS

  1. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMEDIAIRES
  1. État de la situation financière consolidée intermédiaire
  2. État du résultat global consolidé intermédiaire
  3. Variation des capitaux propres consolidés intermédiaires
  4. Tableaux consolidés intermédiaires des flux de trésorerie

3.2. NOTES ANNEXES

Note 1 : Informations sur l’entreprise et le groupe

Note 2 : Base de préparation et modifications des principes comptables du Groupe

Note 3 : Périmètre de consolidation

Note 4 : Chiffre d’affaires et clients

Note 5 : Résultat opérationnel

Note 6 : Impôt sur les résultats

Note 7 : Immobilisations incorporelles et corporelles

Note 8 : Instruments financiers

Note 9 : Trésorerie

Note 10 : Informations relatives aux parties liées

Note 11 : Evénements significatifs postérieurs à la clôture

3.1. ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS INTERMEDIAIRES

3.1.1. État de la situation financière consolidée intermédiaire

Actif1

3

(en milliers d’euros)

Notes

30.06.2020

31.12.2019

Capital souscrit non appelé

1

1

Ecarts d’acquisition

7.1

55 034

55 034

Autres immobilisations incorporelles

7.1

128 420

131 499

Immobilisations corporelles

7.1

14 031

13 697

Droits d’utilisation des actifs

57 889

61 884

Actifs sur contrats non courants

4.2

1 100

1 102

Participations dans les sociétés mises en équivalence

259

197

Actifs financiers non courants

1 942

1 998

Impôts différés actifs

6 445

5 240

ACTIFS NON COURANTS

265 121

270 652

Stocks et travaux en cours

21 168

15 050

Clients et comptes rattachés

4.2

135 280

173 138

Actifs sur contrats courants

4.2

642

571

Autres créances

88 003

100 143

Charges constatées d’avance

700

143

Trésorerie et équivalents de trésorerie

9

151 833

84 162

ACTIFS COURANTS

397 626

373 207

TOTAL ACTIF

662 747

643 859

Passif1

(en milliers d’euros)

Notes

30.06.2020

31.12.2019

Capital souscrit

13 659

13 659

Primes d’émission

17 376

17 376

Réserve légale

1 362

1 362

Réserves consolidées

92 744

53 616

Résultat de l’exercice

10 519

39 223

CAPITAUX PROPRES PART DU GROUPE

135 660

125 236

Intérêts minoritaires

13 152

13 111

CAPITAUX PROPRES

148 812

138 347

Endettement, part à long terme

91 897

80 664

Dettes liées aux contrats de location

38 018

40 987

Provisions non courantes

19 640

18 856

Impôts différés passifs

28 319

28 801

Autres passifs financiers non courants

207

836

PASSIFS NON COURANTS

178 081

170 144

Endettement, part à court terme

28 839

33 668

Provisions courantes

1 090

757

Dettes liées aux contrats de location

19 753

20 607

Fournisseurs

123 216

111 073

Dettes fiscales et sociales

149 032

152 271

Autres passifs courants

9 921

14 013

Produits constatés d’avance

4 003

2 979

PASSIFS COURANTS

335 854

335 368

TOTAL PASSIF

662 747

643 859

1Etats financiers examinés selon la norme internationale ISRE 2410

10 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

3.1.2. État du résultat global consolidé intermédiaire1

Résultat pour la période de 6 mois prenant fin au 30 juin 2020

(en milliers d’euros)

Notes

30.06.2020

30.06.2019

Chiffre d’affaires

4.1

363 678

318 760

Autres produits opérationnels courants

7 748

13 815

Variation de stock nette et matières premières et consommables utilisés

(39 544)

(23 380)

Charges de personnel

(91 490)

(89 714)

3

Impôts, taxes et versements assimilés

(28 845)

(27 668)

Autres charges opérationnelles courantes

(170 015)

(151 254)

Marge opérationnelle

41 532

40 559

Dépréciations et amortissements des immobilisations

(24 022)

(20 479)

Dotations et reprises sur provisions

(1 398)

(306)

Autres produits opérationnels non courants

270

Résultat opérationnel

16 382

19 774

Produits financiers

79

113

Charges financières

(2 117)

(1 133)

Résultat financier

(2 038)

(1 020)

Impôts sur les résultats

6

(3 846)

(3 452)

Quote-part de résultat des sociétés mises en équivalence

62

(51)

Résultat net de l’ensemble consolidé

10 560

15 251

Dont part du Groupe

10 519

15 481

Dont part des Intérêts minoritaires

41

(230)

Résultat de base par action, part du groupe (en euro)

0,098

0,145

Résultat dilué par action, part du Groupe (en euro)

0,098

0,145

(en milliers d’euros)

30.06.2020

30.06.2019

RESULTAT NET DE L’ENSEMBLE CONSOLIDE

10 560

15 251

Différences de conversion enregistrées en capitaux propres

(66)

37

Variation des écarts actuariels

(45)

(805)

Impôts différés sur la variation des écarts actuariels

12

222

RESULTAT GLOBAL RECONNU EN CAPITAUX PROPRES

(99)

(546)

RESULTAT GLOBAL

10 461

14 705

Dont part du Groupe

10 420

14 935

Dont part des Intérêts minoritaires

41

(230)

1 Etats financiers examinés selon la norme internationale ISRE 2410

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 11

3.1.3. Variation des capitaux propres consolidés intermédiaires 1

Réserves

Capitaux

Capitaux

Prime

Réserve

Réserves

propres

Intérêts

(en milliers d’euros)

Capital

de

propres

d’émission

légale

groupe

part du

minoritaires

conversion

totaux

groupe

SITUATION AU 01.01.2019

13 267

15 860

1 269

58 325

(533)

88 188

10 687

98 875

3

Résultat 2019

15 481

15 481

(230)

15 251

Résultat reconnu en capitaux

(583)

37

(546)

(546)

propres

Résultat global 2019

14 898

37

14 935

(230)

14 705

Autres variations

(101)

(101)

33

(68)

SITUATION AU 30.06.2019*

13 267

15 860

1 269

73 122

(496)

103 022

10 490

113 512

  • Voir note 2.3 Rapprochement de la situation financière à la date de dernière clôture intermédiaire conforme au référentiel luxembourgeois

Réserves

Capitaux

Capitaux

Prime

Réserve

Réserves

propres

Intérêts

(en milliers d’euros)

Capital

de

propres

d’émission

légale

groupe

part du

minoritaires

conversion

totaux

groupe

SITUATION AU 01.01.2020

13 659

17 376

1 362

93 288

(449)

125 236

13 111

138 347

Résultat 2020

10 519

10 519

41

10 560

Résultat reconnu en capitaux

(33)

(66)

(99)

(99)

propres

Résultat global 2020

10 486

(66)

10 420

41

10 461

Autres variations

4

4

4

SITUATION AU 30.06.2020

13 659

17 376

1 362

103 778

(515)

135 660

13 152

148 812

1 Etats financiers examinés selon la norme internationale ISRE 2410

12 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

3.1.4. Tableaux consolidés intermédiaires des flux de trésorerie1

Pour la période de 6 mois prenant fin au 30 juin 2020

30.06.2020

30.06.2019

(en milliers d’euros)

RESULTAT NET DE L’ENSEMBLE CONSOLIDE

10 560

15 251

Résultat net part du groupe

10 519

15 481

Résultat net part des intérêts minoritaires

41

(230)

3

Elimination des charges et produits sans incidence sur la trésorerie ou non liés à l’activité :

Dépréciations et amortissements

24 022

20 479

Dotations aux provisions

1 398

306

Variation des impôts différés

(1 688)

(280)

Elimination de la quote-part de résultat des mises en équivalence

(62)

51

Variation de la juste valeur des actifs sur contrats non courants

2

(61)

Variation de la juste valeur des instruments financiers

5

188

Elimination opérations non courantes

(270)

Variation de la juste valeur des compléments de prix et option de vente

(98)

(135)

Elimination des charges d’intérêts

930

349

Capacité d’autofinancement des sociétés intégrées

34 799

36 148

Variation du besoin en fonds de roulement lié à l’activité

49 628

13 158

Diminution (augmentation) des stocks et en cours

(6 117)

(1 574)

Diminution (augmentation) des créances clients & autres débiteurs

37 787

2 058

Augmentation (diminution) des fournisseurs & autres créditeurs

12 683

22 125

Augmentation (diminution) des autres créances et dettes

5 275

(9 451)

Flux net de trésorerie généré par l’activité

84 427

49 306

FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS D’INVESTISSEMENT

Acquisition d’immobilisations**

(12 214)

(8 112)

Contreparties éventuelles sur acquisitions de filiales et acquisitions de fonds de commerce

(12 467)

(1 000)

Cession d’immobilisations, nettes d’impôt

976

1 463

Flux net de trésorerie lié aux opérations d’investissement

(23 705)

(7 649)

FLUX DE TRESORERIE LIES AUX OPERATIONS DE FINANCEMENT

Emissions d’emprunts*

18 783

856

Remboursements d’emprunts et charges financières associées

(940)

(4 680)

Remboursement de la dette locative et charges financières associées

(11 217)

(11 144)

Flux net de trésorerie lié aux opérations de financement

6 626

(14 968)

Incidence des variations de cours des devises

323

(69)

VARIATION DE TRESORERIE

67 671

26 620

Trésorerie d’ouverture

84 162

69 898

Trésorerie de clôture

151 833

96 517

1 Etats financiers examinés selon la norme internationale ISRE 2410 * voir note 8.3

**intègre l’acquisition des actifs de la société ELMO en Pologne

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 13

3.2. NOTES ANNEXES

Note 1 : Informations sur l’entreprise et le groupe

Les états financiers consolidés intermédiaires de SOLUTIONS 30 SE et de ses filiales (collectivement, le « Groupe ») pour l’exercice clos le 30 juin 2020 ont été arrêtés par le

3Directoire le 30 Septembre 2020 2020. SOLUTIONS 30 (la « Société » ou la « société mère ») est une société européenne constituée et domiciliée au Grand-Duché de Luxembourg, dont les actions sont cotées sur le marché Euronext Paris Compartiment A. Le siège social est situé au :

3 rue de la Reine L-2418 Luxembourg

Le Groupe est principalement engagé dans la fourniture de services d’assistance à l’utilisation des nouvelles technologies numériques et accompagne ses clients dans la mise en œuvre de ces nouvelles technologies à travers l’Europe : opérateurs télécoms, fournisseurs d’énergie, constructeurs et distributeurs de matériels informatiques et numériques, sociétés d’infogérance, intégrateurs d’équipements numé- riques.

Note 2 : Base de préparation et modifications des principes comptables du Groupe

2.1. Base de préparation

Les états financiers consolidés intermédiaires pour le se- mestre clos le 30 juin 2020 ont été préparés conformé- ment à IAS 34 (Information financière intermédiaire) telles qu’adoptées pas l’Union Européenne.

Ils ne comprennent pas toutes les informations et notes requises dans les états financiers annuels et doivent être lus conjointement avec les états financiers consolidés du Groupe au 31 décembre 2019.

Les notes 2.2 et 2.3 détaillent les principaux ajustements réalisés par le Groupe afin de retraiter les données comparatives initialement préparées selon les normes comp- tables luxembourgeoises, au niveau de l’état du résultat global et du tableau de variation des capitaux propres au 30 juin 2019.

2.2. Retraitements appliqués Actifs incorporels

Selon les normes comptables luxembourgeoises, le Groupe reconnaissait des fonds de commerce sur certaines opéra- tions d’acquisition. En IFRS, les fonds de commerce sont reclassés en écarts d’acquisition. Les écarts d’acquisition sont présentés dans les actifs incorporels dans l’état de la situation financière.

Par ailleurs, dans le référentiel comptable luxembourgeois, les écarts d’acquisition étaient amortis. En IFRS, ils font l’ob- jet d’un test de valeur conformément à IAS 36 dès l’appari- tion d’indices de pertes de valeur et au minimum une fois par an.

Contrats de location

Des dettes locatives ont été comptabilisées sur la base des loyers restants dus, actualisés par référence au taux d’emprunt moyen marginal du preneur. Les droits d’utili- sation des actifs ont été valorisés au même montant que les dettes locatives, ajustés du montant des éventuelles avances ou des éventuels loyers dus relatifs aux contrats de location présents dans l’état de la situation financière. Les charges de lo¬cation des contrats arrivant à échéance dans les 12 mois sui¬vants la date de transition IFRS et des contrats dont l’actif sous-jacent est de faible valeur ont été reconnues comme des charges d’exploitation.

Provisions non courantes – Engagements de retraite

Dans le référentiel IFRS, les provisions liées aux indemnités de départ en retraite doivent être évaluées selon la mé- thode des unités de crédit projetées. Les provisions sont comptabilisées dans l’état de la situation financière à hauteur du montant total de l’obligation en contrepartie des réserves du Groupe à la date de la transition.

Les années suivantes, les écarts actuariels sont comptabili- sés dans les réserves tandis que le coût des services rendus et le coût financier sont comptabilisés dans l’état du résul- tat global.

Activités conjointes

Le Groupe a établi un partenariat sous la forme d’un consortium avec d’autres sociétés en Belgique depuis 2016 afin de contribuer au développement de l’infrastructure télé- com dans ce pays. Dans le référentiel comptable luxem- bourgeois, les revenus facturés à ce consortium au titre de l’activité réalisée par le Groupe étaient intégrés au chiffre

14 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

d’affaires du Groupe. En normes IFRS, les actifs, les passifs, les revenus et les coûts doivent être traités distinctement à hauteur de la participation du Groupe dans le consortium.

Chiffre d’affaires

Le Groupe dispose d’une offre incluant la mise à disposition d’équipements électroniques de paiement et les services de maintenance associés. Selon les normes comptables luxembourgeoises, le Groupe reconnaissait le chiffre d’af- faires associés sur la base des prestations réalisées. Dans le référentiel IFRS, ces contrats comportent deux obligations de performance distincte qui donnent lieu, chacune,

  • un processus de reconnaissance du revenu différent. Le revenu issu de la mise à disposition des équipements est ainsi reconnu intégralement au moment de la livraison de ceux-ci tandis que le revenu des activités de maintenance continue d’être reconnu sur la durée du contrat de location. Sur certains contrats, le Groupe dispose d’obligations de

performance donnant lieu à la perception de revenus variables au titre d’une période de production supérieure à 6 mois. Le chiffres d’affaires établi selon les normes luxem- bourgeoises intégrait ces revenus variables dans le chiffre d’affaires dès lors que ceux-ci étaient certains. Selon les normes IFRS, ces revenus variables doivent être intégrés au chiffre d’affaires dès lors qu’ils sont hautement probables.

Impôts différés

Les différents ajustements liés au passage aux normes IFRS détaillés ci-dessus ont généré plusieurs différences tem- po¬relles. Le Groupe reconnait l’impact fiscal de ces diffé- 3 rences temporelles à travers la comptabilisation d’impôts

différés en contrepartie des capitaux propres du Groupe dans son état de la situation financière.

2.3 Rapprochement de la situation financière à la date de dernière clôture intermédiaire conforme au référentiel luxembourgeois (30 juin 2019).

Capitaux Propres

Résultat

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 15

2.4 Nouvelles normes, interprétations et amendements

adoptés par le Groupe

Les méthodes comptables adoptées lors de la préparation

des présents états financiers consolidés intermédiaires sont

cohérentes avec celles utilisés pour l’établissement des

comptes consolidés annuels du Groupe pour l’exercice clos

le 31 décembre 2019, (à l’exception de l’adoption de nou-

velles normes effectives au 1er janvier 2020). Le Groupe n’a

pas adopté de manière anticipée de norme, interprétation

ou amendement qui a été publié mais n’est pas encore en-

3

tré en vigueur.

Plusieurs amendements et interprétations s’appliquent

pour la première fois au 1 janvier 2020, mais n’ont pas d’im-

pact sur les états financiers consolidés intermédiaires du Groupe au 30 juin 2020.

  • Amendement à IAS 1 et IAS 8 « Définition du terme significatif » publiés le 31 octobre 2018 ;
  • Amendement aux références au cadre conceptuel dans les normes IFRS, publiés le 29 mars 2018 ;
  • Amendement à IFRS 3 « Définition d’une entreprise », publiés le 22 octobre 2018.

Les impacts sur les états financiers intermédiaires des textes publiés par l’IASB au 30 juin 2020 et non en vigueur dans l’Union européenne sont en cours d’analyse. Ces textes sont les suivants :

  • Amendement à IAS 1 « Présentation des états financiers – classement des passifs en tant que passifs courants et non-courants » publiés le 23 Janvier 2020 ;
  • Amendement à IFRS 3 « Regroupement d’entreprises », IAS 16 « Immobilisations corporelles », à IAS 37
    « Provisions, passif éventuels et actifs éventuels » ainsi que les améliorations annuelles des IFRS (Cycle 2018- 2020), publié le 14 mai 2020 ;
  • Amendement à IFRS 16 « Concession de loyer liées au Covid-19 », publié le 28 mai 2020.

2.5. COVID, les impacts sur l’activité et les mesures prises par le Groupe

En raison des mesures de confinement adoptées par les dif- férents gouvernements du fait de la pandémie de Covid-19, l’activité du Groupe a connu un ralentissement entre mi- mars et mi-mai, par rapport aux niveaux constatés pré-Co- vid.

Durant cette période, le Groupe a d’abord veillé à protéger la santé de ses collaborateurs et les processus d’interven- tion ont été adaptés en conformité avec les recommanda- tions des autorités sanitaires pour pouvoir assurer la conti- nuité de service requise par les clients.

Ensuite, et dans un contexte de baisse d’activité, le Groupe a mis en place toutes les mesures nécessaires pour proté- ger sa situation financière avec une attention particulière apportée à la protection des marges financières et de la tré- sorerie. Le Groupe a notamment eu recours, lorsque cela était nécessaire, aux dispositifs de chômage partiel dispo- nibles dans les différents pays et a bénéficié de la possibili- té de reporter le règlement d’une partie de ses échéances fiscales et bancaires.

Les équipes de Solutions 30 ont par ailleurs accompagné les clients du Groupe durant toute cette période afin de prépa- rer le redémarrage attendu de l’activité. Celle-ci a retrouvé des niveaux normatifs dès la fin du mois de mai et a renoué avec des taux de croissance plus soutenus dès le mois de juin. Certains clients ont accéléré leurs délais de règlement des factures afin de permettre au Groupe de gérer cette forte augmentation des volumes sans pénaliser le besoin en fonds de roulement du Groupe.

Note 3 : Périmètre de consolidation

La liste des filiales du Groupe contribuant à l’information financière présentée dans les présents états financiers consolidés est indiquée à la note 3.2 des états financiers consolidés annuels du 31 décembre 2019.

A fin juin 2020, une seule modification est intervenue, avec la radiation le 23 juin 2020 de la filiale Balkans Shared Services dont l’activité était en sommeil depuis 2019.

16 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

Note 4 : Chiffre d’affaires et clients

4.1 Ventilation des revenus

La ventilation des revenus du groupe provenant des contrats avec les clients par types d’activités du Groupe est comme suit :

(en milliers d’euros)

30.06.2020

France

Benelux

Autres

Types d’activités

358 174

Interventions sur site

219 708

65 491

72 975

3

Location des Terminaux de paiement

2 199

2 199

Variation des travaux en cours

3 305

2 438

700

167

Chiffre d’affaires total des contrats

avec les clients

363 678

224 346

66 191

73 142

(en milliers d’euros)

30.06.2019

France

Benelux

Autres

Types d’activités

316 421

Interventions sur site

200 916

58 457

57 049

Location des Terminaux de paiement

2 230

2 230

Variation des travaux en cours

108

108

Chiffre d’affaires total des contrats

avec les clients

318 760

203 254

58 457

57 049

Au 30 juin 2020, le chiffre d’affaires du Groupe est en hausse de 14% par rapport au 30 juin 2019. L’activité a progressé sur l’ensemble des segments géographiques en dépit de l’impact lié à la pandémie de COVID.

4.2 Clients et comptes rattachés

Le montant total des créances cédées, déconsolidées au cours de son programme d’affacturage sans recours, s’élève à 43 M€ au 30 juin 2020 (54 M€ au 31 décembre 2019).

(en milliers d’euros)

30.06.2020

31.12.2019

Créances clients

51 173

95 028

Factures à établir

83 055

76 396

Fournisseurs – avances et acomptes versés

1 052

1 713

TOTAL

135 280

173 138

Au cours du premier semestre de 2020, le Groupe a comptabilisé une dépréciation de 0,1 M€ (0,5 M € au 30 Juin 2019) de ses créances clients. Toutes les créances clients et comptes rattachés ont une échéance à moins d’un an.

Actifs sur contrats

Les actifs sur contrats sont liés aux contrats de location des terminaux de paiement commercialisés par le Groupe. Au 30 juin 2020, les actifs sur contrats s’élèvent à 1,7 M€ (31 décembre 2019 : 1,7 M€).

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 17

Note 5 : Résultat opérationnel

5.1 Marge opérationnelle

Indicateur principal de rentabilité opérationnelle du

Groupe, la marge opérationnelle correspond au résultat

opérationnel avant les dotations et reprises sur les amor-

tissements et provisions, le résultat sur cession de partici-

pations, le coût des prestations rendues par la holding du

3

Groupe et les autres produits et charges opérationnels non

(en milliers d’euros)

30.06.2020

France

courants. L’information sectorielle du Groupe Solutions 30 est basée sur les secteurs géographiques, en concordance avec les données internes de gestion utilisées par le Di- rectoire du Groupe, et conformément aux principes de la norme IFRS 8.

Chiffres d’affaires

363 678

224 345

66 191

73 142

Marge opérationnelle

41 532

32 396

9 316

2 685

(2 865)

Marge opérationnelle en %

11,4%

14,4%

14,1%

3,7%

(en milliers d’euros)

30.06.2019

France

Benelux

Autres pays

HQ

Chiffres d’affaires

318 760

203 254

58 457

57 049

Marge opérationnelle

40 559

32 300

5 959

4 899

(2 599)

Marge opérationnelle en %

12,7%

15,9%

10,2%

8,6%

5.2 Engagements hors bilan liés aux activités opérationnelles

Pays

Société

Nature de la

Obligation garantie

Échéance

Montant

garantie

garantie

en K€

Sociétés du

Caution de sous-

Obligations nées d’un contrat de caution et

Applicable pendant toute

France

de garantie au profit des sous-traitants du

5 000

Groupe S30

traitance

la relation contractuelle

Groupe

Obligations nées dans le cadre de

France

Telima Money

Acte de

l’exécution de prestations contractuelles

Applicable pendant toute

750

cautionnement

notamment relatives à la fourniture de

la relation contractuelle

Terminaux de Paiements

Sociétés

Obligations nées dans le cadre de

Applicable pendant toute

Pologne

polonaises du

Garantie client

l’exécution de prestations contractuelles

605

la relation contractuelle

Groupe S30

notamment relatives aux activités Télécom

Obligations nées dans le cadre de

Belgique

Sociétés belges

Garantie client

l’exécution de prestations contractuelles

Applicable pendant toute

865

du Groupe S30

notamment relatives aux activités Télécom

la relation contractuelle

et Energie

Sociétés

Obligations nées dans le cadre de

Applicable pendant toute

Espagne

espagnoles du

Garantie client

l’exécution de prestations contractuelles

585

la relation contractuelle

Groupe S30

notamment relatives aux activités Télécom

Belgique

Unit-T

Garantie locative

Obligations liées aux contrats de location

Applicable pendant toute

193

de locaux professionnels

la relation contractuelle

Sociétés

Garantie à

Paiement de toute somme demandée par

le bénéficiaire dans le cadre de son activité

Applicable pendant toute

France

françaises du

première

150

de de tous produits ou services fournis par

la relation contractuelle

Groupe S30

demande

le biais de ses cartes pétrolières

Hollande

Solutions 30

Garantie locative

Obligations liées aux contrats de location

Applicable pendant toute

120

Netherlands

des véhicules

la relation contractuelle

Sociétés

Garantie à

Paiement de toute somme demandée par

le bénéficiaire dans le cadre de son activité

Pologne

polonaises du

première

25/11/2020

100

de de tous produits ou services fournis par

Groupe S30

demande

le biais de ses cartes pétrolières

Luxembourg

Solutions 30 SE

Garantie locative

Obligations liées aux contrats de location

Applicable pendant toute

79

de locaux professionnels

la relation contractuelle

Sociétés

Garantie à

Paiement de toute somme demandée par

le bénéficiaire dans le cadre de son activité

Applicable pendant toute

Espagne

espagnoles du

première

43

de de tous produits ou services fournis par

la relation contractuelle

Groupe S30

demande

le biais de ses cartes pétrolières

Hollande

Solutions 30

Garantie locative

Obligations liées aux contrats de location

Applicable pendant toute

24

Netherlands

de locaux professionnels

la relation contractuelle

Telima Frepart /

Obligations liées aux contrats de location

Applicable pendant toute

France

Telima Energie

Garantie locative

10

de locaux professionnels

la relation contractuelle

IDF

18 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

Note 6 : Impôt sur les résultats

Le Groupe calcule la charge d’impôts sur la période en utilisant le taux d’imposition qui serait applicable au revenus an- nuels totaux attendus. Les principales composantes de la charge d’impôts dans l’intervalle condensé le compte de résul- tat consolidé sont :

(en milliers d’euros)

30.06.2020

30.06.2019

Impôts différés

1 702

57

3

Impôts courants

(5 548)

(3 509)

Impôts sur les sociétés

(3 846)

(3 452)

Note 7 : Immobilisations incorporelles et corporelles

7.1 Ventilation sectorielle des principaux actifs

L’information sectorielle du Groupe Solutions 30 est basée sur les secteurs géographiques, en concordance avec les don- nées internes de gestion utilisées par le Directoire du Groupe, et conformément aux principes de la norme IFRS 8.

(en milliers d’euros)

30.06.2020

France

Benelux

Autres

Ecarts d’acquisition

55 034

25 889

28 345

800

Autres immobilisations incorporelles

128 420

40 961

49 714

37 745

Immobilisations corporelles

14 031

7 433

2 326

4 272

(en milliers d’euros)

31.12.2019

France

Benelux

Autres

Ecarts d’acquisition

55 034

25 889

28 345

800

Autres immobilisations incorporelles

131 499

43 747

50 371

37 381

Immobilisations corporelles

13 697

7 188

2 609

3 900

7.2 Tests de dépréciation des actifs incorporels

Le Groupe a effectué son test de dépréciation annuel en dé- cembre 2019 et peut l’actualiser lorsque les circonstances peuvent conduire à un risque de dépréciation. Le test de dépréciation du Groupe pour les écarts d’acquisition et les actifs incorporels est fondé sur le calcul des valeurs d’utili- té. Les principales hypothèses utilisées pour déterminer les valeurs recouvrables au niveau des différentes unités gé- nératrices de trésorerie sont explicitées dans les comptes annuels consolidés relatifs à l’exercice 2019.

Au 30 juin 2020, l’évolution des taux d’actualisation est ap- proximativement de 30 points de base et n’a pas d’effet sur le résultat des tests de dépréciation réalisés par le Groupe. Le Groupe prend également en considération, parmi d’autres facteurs, la relation entre sa capitalisation bour- sière et la valeur comptable des actifs au bilan pour appré- cier le risque de dépréciation. Au 30 juin 2020, la capitalisation boursière du Groupe excède la valeur de ses actifs et le Groupe n’a identifié aucun indicateur au niveau de son activité et de ses plans d’affaires de nature à remettre en cause la valeur des écarts d’acquisition et des actifs incor- porels inscrits au bilan.

Analyse de sensibilité de la valeur d’utilité des UGT aux hy- pothèses retenues

Sur la base de l’analyse de sensibilité communiquée dans les états financiers consolidés du 31 décembre 2019, la mise à jour des taux d’actualisation et des taux de crois- sance à long terme n’a pas d’effet significatif sur le résultat des tests de dépréciation et donc sur les comptes consoli- dés au 30 juin 2020 pour l’ensemble des unité génératrices de trésorerie.

7.3 Acquisitions d’actifs

En janvier 2020, le Groupe a acquis des actifs et des pas- sifs de la société polonaise ELMO pour un prix de 4,7 M€, spécialisée dans le secteur des télécommunications en Po- logne, afin de développer ses activités et accroitre sa cou- verture géographique dans ce pays.

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 19

Note 8 : Instruments financiers

8.1 Classification des actifs et passifs financiers

Le tableau qui suit présente des informations sur les valeurs comptables des instruments financiers et les justes valeurs des instruments financiers, au 30 juin 2020.

(en milliers d’euros)

30.06.2020

31.12.2019

3

valeur

juste valeur

valeur

juste valeur

comptable

comptable

Actifs financiers non courants

1 942

1 942

1 998

1 998

Participations dans les sociétés mises en

259

259

197

197

équivalence

Clients et comptes rattachés

135 280

135 280

173 138

173 138

Actifs sur contrats

1 742

1 742

1 673

1 673

Autres créances

88 003

88 003

100 143

100 143

Trésorerie et équivalents de trésorerie

151 833

151 833

84 162

84 162

ACTIFS

379 059

379 059

361 311

361 311

Endettement

120 736

120 736

114 332

114 072

Dettes liées aux contrats de locations

57 771

57 771

61 594

61 594

Autres passifs financiers non courants

207

207

836

836

Fournisseurs

123 216

123 216

111 073

111 073

Dettes fiscales et sociales

149 032

149 032

152 271

152 271

Autres passifs courants

9 921

9 921

14 013

14 013

PASSIFS

460 883

460 883

454 119

453 859

8.2 Contreparties éventuelles et options de vente

Les contreparties éventuelles (« compléments de prix ») et les options de vente sont comptabilisées dans le poste « endettement, part à court terme » de l’état de la situation financière si elles sont dues dans les 12 mois suivant la fin de l’exercice ou dans le poste « endettement, part à long terme » si elles sont dues au-delà d’une période de 12 mois.

Conformément aux termes du contrat d’acquisition conclu avec les anciens propriétaires de Janssens Group, le Groupe s’était engagé à verser un complément de prix indexé sur la performance de la société acquise au cours du premier semestre 2020.

Au 31 décembre 2019, les performances de Janssens Group étaient déjà intégrées dans l’estimation du complément de prix comptabilisé dans le poste « Endettement – part à court terme » de l’état de la situation financière consolidée.

L’évolution de la juste valeur de la dette liées aux complé- ments de prix futures et aux options d’achat intègre donc le règlement de cette somme et est présentée dans le tableau ci-dessous :

(en milliers d’euros)

31.12.2019

Paiement

Ajustement de la

30.06.2020

du prix

juste valeur

Compléments de prix

18 946

-12 467

56

6 535

Options d’achat

8 233

0

42

8 275

TOTAL

27 179

-12 467

98

14 810

La juste valeur des options de vente et des contreparties éventuelles est établie sur la base de la valeur actuelle des flux de trésorerie futurs probables compte tenu des engagements contractuels pris par le Groupe (niveau 3). Les variations de la juste valeur ont été comptabilisés dans l’état du résultat global consolidé. La juste valeur au début de l’exercice a été présentée dans les flux de trésorerie liés aux activités d’investissement, le solde de 98 KEUR a été présenté dans les flux de trésorerie liés aux activités opéra- tionnelles. Cette variation de la juste valeur résulte princi- palement de l’effet d’actualisation.

8.3 Endettement

L’émission d’emprunts d’un montant de 18.8 M€ est prin- cipalement liée au financement de l’acquisition des actifs ELMO et au paiement du complément de prix.

20 SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020

Note 9 : Trésorerie

La trésorerie du groupe se présente comme suit :

(en milliers d’euros)

30.06.2020

31.12.2019

Valeur mobilière de placement

1 225

1 225

Disponibilités

150 608

82 937

TOTAL

151 833

84 162

Note 10 : Informations relatives aux parties liées

3

Le tableau suivant présente le montant des transactions conclues avec des parties liées au cours des premiers semestres

2020 et 2019, ainsi que le solde des créances et dettes au 30 juin 2020 et au 31 décembre 2019 :

Prestations de

Prestations de

Montants

services

Montants dus

(en milliers d’euros)

service reçues

prêtés par le

rendues par le

par le Groupe

par le Groupe

Groupe

Groupe

Telenet

2020

38 902

2019

38 443

Worldlink

2020

301

2 950

2019

2 675

Toutes les transactions réalisées avec les parties liées sont réalisées à des conditions de marché normales. Les prêts accor- dés à Worldlink sont consentis avec un taux d’intérêt fixé à euribor + 1,5%.

Note 11 : Evénements significatifs postérieurs à la clôture

Transfert vers le marché règlementé Euronext Paris

Le Groupe a réalisé le transfert de sa cotation vers le com- partiment A du marché règlementé Euronext à Paris le 23 juillet 2020. Il a rejoint les indices SBF 120 et CAC Mid 60 en date du 18 septembre dernier.

Simplification de l’organigramme juridique

Le Groupe poursuit sa démarche de rationalisation de son organigramme juridique et a entamé des démarches qui de- vraient aboutir, dès le second semestre, à la réduction du nombre d’entités légales notamment en France et en Italie.

SOLUTIONS 30 | RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2020 21

4

RAPPORT D’EXAMEN LIMITE DES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES INTERMEDIAIRES RESUMES

Aux Actionnaires de

Solutions 30 SE

3, rue de la Reine

L-2418 Luxembourg

Introduction

Nous avons procédé à l’examen limité des états financiers consolidés intermédiaires résumés ci-joints de Solutions 30 SE

au 30 juin 2020, comprenant l’état de la situation financière consolidée intermédiaire, la variation des capitaux propres

consolidés intermédiaires, le tableau consolidé intermédiaire des flux de trésorerie, l’état du résultat global consolidé

intermédiaire y afférent pour la période du 1 janvier 2020 au 30 juin 2020 et l’annexe contenant un résumé des princi-

pales méthodes comptables et d’autres notes explicatives. Le Directoire est responsable de l’établissement et de la pré-

sentation sincère de ces états financiers consolidés intermédiaires résumés conformément aux Normes Internationales

d’Information Financière IAS 34 Information Financière Intermédiaire telles qu’adoptées par l’Union Européenne. Notre

responsabilité consiste à émettre un rapport sur ces états financiers consolidés intermédiaires résumés basés sur notre

4

examen limité.

Étendue de notre examen limité

Nous avons effectué notre examen limité selon la norme internationale relative aux missions d’examen limité par le ré-

viseur de la société des états financiers consolidés intermédiaires résumés (ISRE 2410). Un examen limité d’états finan-

ciers consolidés intermédiaires résumés se limite à des entretiens, essentiellement avec les responsables comptables et

financiers ainsi qu’à des procédures analytiques et autres procédures d’examen limité. L’étendue d’un examen limité est

significativement moindre que celle d’un audit effectué conformément aux normes internationales de révision et ne nous

permet pas de nous assurer que nous avons identifié toutes les anomalies significatives qui auraient pu être décelées au

cours d’un audit. Nous n’avons pas effectué d’audit, et en conséquence, nous n’exprimons pas d’opinion d’audit.

Conclusion

Sur la base de notre examen limité, aucun fait n’a été porté à notre attention qui nous laisse penser que les états financiers

consolidés intermédiaires résumés ci-joints ne sont pas présentés sincèrement, à tous les égards importants, conformé-

ment aux Normes Internationales d’Information Financière IAS 34 Information Financière Intermédiaire telles qu’adoptées

par l’Union Européenne.

Ernst & Young

Société anonyme

Cabinet de révision agréé

Gaël Denis

Luxembourg, le 30 Septembre 2020

Disclaimer

Solutions 30 SE published this content on 30 September 2020 and is solely responsible for the information contained therein. Distributed by Public, unedited and unaltered, on 30 September 2020 19:59:03 UTC

Toute l’actualit sur SOLUTIONS 30 SE
21:59 30 : Rapport financier du 1er semestre 2020

PU

20:02 SOLUTIONS 30 : Mise a disposition du rapport semestriel 2020

GL

06:27 USA 2020-Principales déclarations du premier débat Trump-Biden

RE

25/09 SOLUTIONS 30 : Genesta reste à l’Achat

AO

25/09 AVIS D’ANALYSTES DU JOUR : Eurofins, Getlink, Hella, Nestlé, Paradox Interactive..
30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020
24/09 SOLUTIONS 30 : subit des prises de bénéfices

AO

24/09 Les valeurs à suivre aujourd’hui à Paris Jeudi 24 septembre 2020

AO

24/09 Ça se tend à tous les étages
30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020
24/09 EN DIRECT DES MARCHES : Airbus, Suez, Valeo, Trigano, Voltalia, Recylex, Ahlstro..
30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020
24/09 SOLUTIONS 30 : A suivre aujourd’hui

AO

Recommandations des analystes sur SOLUTIONS 30 SE

CA 2020 780 M
914 M
Rsultat net 2020 36,4 M
42,7 M
Dette nette 2020 53,5 M
62,7 M
PER 2020 52,0x
Rendement 2020
Capitalisation 1 921 M
2 256 M
VE / CA 2020 2,53x
VE / CA 2021 2,04x
Nbr Employs 6 284
Flottant 76,5%

Graphique SOLUTIONS 30 SE

Dure :


Priode :

30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020

Solutions 30 SE : Graphique analyse technique Solutions 30 SE | Zone bourse

Tendances analyse technique SOLUTIONS 30 SE

Court Terme Moyen Terme Long Terme
Tendances Haussire Haussire Haussire

Evolution du Compte de Rsultat

Consensus

Vente
30 : Rapport financier du 1er semestre 2020 - Championnat d'Europe 2020
Achat

Recommandation moyenne ACHETER
Nombre d’Analystes 6
Objectif de cours Moyen
18,28 €
Dernier Cours de Cloture
17,57 €
Ecart / Objectif Haut 13,8%
Ecart / Objectif Moyen 4,04%
Ecart / Objectif Bas -6,09%