ADLPARTNER : résultat net en hausse de 29% au premier semestre – Championnat d’Europe de Football 2020

11
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

(AOF) – ADLPartner a publié un résultat net, part du groupe, en hausse de 29% à 3,87 millions d’euros au premier semestre de son exercice 2020. Le résultat opérationnel du spécialiste de la gestion et de la commercialisation d’abonnements à des titres de presse périodique est, pour sa part, en progression de 15% à 5,84 millions. La marge opérationnelle est en hausse de 140 points de base à 9%. Le chiffre d’affaires sur la période est, en revanche, en décroissance de 3% à 64,84 millions d’euros.

La trésorerie nette du groupe ressort à 38,6 millions d’euros au 30 juin 2020 contre 29 millions au 31 décembre 2019 et 23,6 millions au 30 juin 2019.

Le groupe rappelle que dans le contexte inédit de crise sanitaire, le directoire de la société avait annoncé dans son communiqué de presse du 27 mars 2020 sa décision de renoncer à proposer une distribution de dividende au titre de l’exercice 2019, proposition qui avait été acceptée par l’assemblée générale des actionnaires du 12 juin 2020, et analyser l’opportunité de proposer la distribution d’un dividende exceptionnel au troisième trimestre 2020.

Aussi, à cette fin, le directoire a décidé de convoquer à titre extraordinaire une assemblée générale le 11 décembre 2020 pour proposer le versement d’un dividende exceptionnel de 0,45 euro par action. Ce dividende exceptionnel serait mis en paiement le 18 décembre 2020. La situation financière solide et le niveau élevé de trésorerie permettent d’assurer cette distribution tout en conservant un niveau suffisant de liquidités pour poursuivre la stratégie de croissance rentable du groupe ADLPartner.

Concernant l’avenir, le groupe précise que malgré l’incertitude sur la vigueur de la reprise, la société est confiante dans ses perspectives de développement.

Le groupe souligne qu’il optimise d’une part ses investissements commerciaux dans ses activités magazines et assurances afin de soutenir ses portefeuilles générateurs de revenus récurrents. Il s’appuie d’autre part sur ses ressources financières pour renforcer durablement sa place d’acteur majeur de la data et du marketing digital en Europe grâce à une stratégie offensive de croissance externe.

AOF – EN SAVOIR PLUS

Communication – Publicité

Le marché de la publicité digitale a atteint 2,8 milliards de chiffre d’affaires en France au premier semestre 2019, enregistrant une progression de 13%. Google et Facebook captent plus de 75% de ce marché selon le cabinet d’études eMarketer.

Aux Etats-Unis la tendance est encore plus spectaculaire car le marché de la publicité en ligne culmine à 57,9 milliards de dollars au premier semestre, selon les données de l’IAB (Interactive Advertising Bureau). 70% des budgets consacrés à la publicité numérique ciblent désormais les smartphones, contre 30% pour les ordinateurs fixes. La proportion était inverse il y a seulement quatre ans. Les prévisions tablent sur un montant de 120 milliards de dollars pour le marché américain de la publicité digitale cette année, soit un peu moins de la moitié du marché américain de la publicité dans sa globalité. L’an passé, ce marché s’est établi à 275 milliards de dollars, la part du numérique s’établissant à 40%.