Analyse AOF clôture France/Europe – Le CAC 40 repasse au dessus de 5 600 points à la clôture – Championnat d’Europe 2020

11

(AOF) – Les marchés européens ont fini proches de l’équilibre, avec un biais haussier. Les catalyseurs des dernières séances perdent de leur puissance : campagnes de vaccination en Europe et ratification par le président américain du plan de soutien à l’économie. La fin de l’année boursière arrive en outre à grand pas et de nombreux intervenants sont absents. La Bourse de Paris s’est distinguée en Europe grâce à la bonne performance du luxe, Kering et LVMH. L’indice CAC 40 a clôturé en hausse de 0,42% à 5 611,79 points tandis que l’EuroStoxx50 a gagné 0,22% à 3 583,22 points.

Enfin une bonne nouvelle pour les actionnaires de SAP, dont l’action avait dévissé fin octobre après un profit warning massif. L’action de l’éditeur de logiciels professionnels s’est positionnée sur le podium de l’indice Dax 30 à la faveur d’un gain de 1,69% à 107,04 euros car l’heure approche pour l’entrée en Bourse de Qualtrics, le spécialiste de la gestion de l’expérience. Racheté pour 8 milliards de dollars en 2018, à quelques jours de son IPO, la transaction avait alors été jugée trop onéreuse et entraîné un net repli de l’action SAP. Cette analyse s’est avérée infondée.

A Paris, Schneider Electric (+0,04% à 120,65 euros) pourrait terminer 2020 en tant que plus forte hausse de l’indice CAC 40, s’il conserve son maigre avantage par rapport à Hermès. Le groupe industriel français spécialisé dans les produits de gestion d’électricité et des automatismes a apporté la preuve de la résistance de son business model. Après avoir atteint un plus bas à 61,72 euros le 19 mars, l’action Schneider Electric s’est reprise et gagne plus de 30% depuis le 1er janvier. Elle a même enregistré un plus haut historique début novembre à près de 122 euros.

Albioma (+0,53% à 47,20 euros) a annoncé la mise en service industriel, le 25 décembre 2020, de sa centrale 100 % bagasse Vale do Paraná Albioma au Brésil. Située dans la ville de Suzanápolis dans l’état de São Paulo, cette unité de cogénération biomasse est la quatrième centrale du groupe implantée au Brésil et bénéficie d’un contrat de vente d’électricité à long terme de 120 GWh sécurisé jusqu’en 2046 et indexé sur l’inflation. L’investissement de l’opération s’élève à 121 millions de réais brésiliens.

Les chiffres macroéconomiques du jour

L’indice S&P/Case-Shiller, qui mesure la valeur du marché de l’immobilier résidentiel dans vingt régions métropolitaines des États-Unis, a grimpé en octobre de 7,9% sur un an, pour un consensus de +6,9% et un mois de septembre à +6,6%. Sur un mois, il a augmenté de 1,3%, stable par rapport à septembre.

A la clôture, l’euro gagne 0,32% à 1,2247 dollar.

2020 Agence Option Finance (AOF) – Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu’elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l’utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance