Analyse mi-séance AOF France/Europe – Le CAC 40 à l’assaut des 5 700 points avant l’emploi américain – Championnat d’Europe de Football 2020

12
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

(AOF) – Les marchés européens ont prolongé leur hausse, s’inscrivant dans le sillage de Wall Street et de Tokyo (+2,36% pour le Nikkei, au plus haut depuis 30 ans). Ils bénéficient de l’anticipation d’un vaste plan de relance une fois Joe Biden devenu président des Etats-Unis. Les investisseurs attendent les chiffres de l’emploi américain : 71 000 créations de postes sont attendues en décembre. Même si le chiffre est décevant, l’espoir d’un plan de relance pourrait être suffisant pour maintenir les Bourses dans le vert. Vers 12h15, le CAC 40 gagne 0,46% à 5 695,67 points.

Plus forte baisse de l’indice SMI, l’action Credit Suisse perd 2,75% à 12,21 euros, entraînant dans son sillage, sa concurrente, UBS : -1,35% à 13,485 euros. Credit Suisse a averti qu’il enregistrerait une perte nette au quatrième trimestre après avoir augmenté de 850 millions de dollars ses provisions pour des litiges concernant des titres adossés à des créances immobilières (RMBS) aux Etats-Unis. Elle avait jusqu’à présent mis seulement 300 millions de dollars de côté pour un litige pour des titres RMBS émis en 2007, au moment de la crise des suprimes.

A Paris, l’annonce de STMicroelectronics que ses revenus du quatrième trimestre dépasserait les attentes du groupe est tout sauf une surprise. Lors de la réunion investisseurs de début décembre, le PDG, Jean-Marc Chéry, avait déclaré qu’ils devraient ressortir bien au-dessus de la fourchette d’objectifs. Cette nouvelle bénéficie pourtant au titre du fabricant de semi-conducteurs, qui prend la tête du CAC 40 avec un gain de 3,15% à 33,42 euros après avoir touché auparavant un plus haut historique à 34,89 euros.

L’engouement entourant les camping-cars ne s’est pas démenti. Perçu comme une “bulle sanitaire mobile”, ce mode de transport de vacances suscite un intérêt sans précédent dans un contexte de pandémie de Covid-19. Cela s’est traduit par un bond de l’activité de Trigano (-2,38% à 151,50 euros) lors du premier trimestre de son exercice 2020-2021 (septembre à novembre). Sur la période, le spécialiste du camping-car a vu son chiffre d’affaires grimper de 28,7% à 720,5 millions d’euros. A périmètre et taux de change constants, la hausse est de 27,4%.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En France, le déficit de la balance commerciale s’est réduit à 3,56 milliards d’euros en novembre après 4,63 milliards en octobre.

En novembre 2020, la production industrielle a reculé de 0,9% après +1,9% en octobre. Les économistes tablaient sur une baisse d’1%. Par rapport à février (dernier mois avant le début du premier confinement), la production industrielle accuse un repli de 4,1%.

En novembre 2020, les dépenses de consommation des ménages en biens chutent (–18,9 % en volume après +3,9 % en octobre), indique l’Insee. Cette baisse s’explique notamment par la mise en place des mesures de confinement à compter du 28 octobre. Les dépenses de consommation des ménages en biens sont ainsi inférieures de 17,1 % à leur niveau de novembre 2019. Ce recul est toutefois moins fort que celui observé lors du 1er confinement (–32,8 % en avril 2020, par rapport à avril 2019).

En novembre 2020, le taux de chômage corrigé des variations saisonnières de la zone euro était de 8,3%, en baisse par rapport à 8,4% en octobre 2020 et en hausse par rapport à 7,4% en novembre 2019, a annoncé Eurostat, l’office statistique de l’Union européenne. Le taux de chômage de l’Union européenne était de 7,5% en novembre 2020, en baisse par rapport à 7,6% en octobre 2020 et en hausse par rapport à 6,6% en novembre 2019.

Aux Etats-Unis, le rapport sur l’emploi pour décembre est attendu à 14h30 et les stocks des grossistes à 16 heures.

Vers 12h00, l’euro recule de 0,22% à 1,2242 dollar.