Analyse mi-séance AOF France/Europe – Recul du CAC 40 : le plan de Joe Biden fait un bide – Championnat d’Europe de Football 2020

22

(AOF) – Les marchés européens sont dans le rouge dans le sillage des futures sur les indices américains. Joe Biden a levé hier soir le voile sur un nouveau plan de relance de 1 900 milliards de dollars. Il comprend notamment le versement d’un nouveau chèque, de 1 400 dollars, aux ménages américains et l’augmentation, ainsi que la prolongation des allocations chômage. A Paris, Valeo bénéficie du dépassement de ses objectifs du second semestre. Les prochaines heures seront animées par les bancaires et les données américaines. Peu après 12 heures, le CAC 40 cède 0,86% à 5 632,02 points.

En Europe, l’action Sap (+0,81% à 105,60 euros) affiche l’une des plus fortes hausses de l’indice Dax 30 après avoir dévoilé des résultats 2020 préliminaires supérieurs aux objectifs abaissés fin octobre. Cette révision et, en parallèle, son avertissement sur sa rentabilité à moyen terme avaient laissé le titre l’éditeur de logiciels professionnels dans la sciure. L’année dernière, Sap a dégagé un résultat opérationnel ajusté en progression de 1% à 8,28 milliards d’euros. Hors impact des changes, il a augmenté de 4% à 8,54 milliards d’euros alors qu’il ciblait entre 8,1 et 8,5 milliards.

A Paris, Valeo signe l’une des plus fortes progressions du SBF 120, avec un gain de 2% à 31,16 euros, dans le sillage de ses résultats préliminaires portant sur la deuxième moitié de son exercice 2020. L’équipementier automobile n’a pas pu attendre pour communiquer la bonne nouvelle : les objectifs sont dépassés. Ces derniers avaient pourtant déjà été relevés fin octobre.

DBV Technologies flambe de 35% à plus de 8,26 euros, soit son plus haut niveau depuis mi-juillet dernier. Econduite par la FDA en août dernier, la biotech française avait demandé des explications en octobre à l’autorité sanitaire américaine au sujet des doutes de cette dernière sur la capacité de son Viaskin Peanut à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans. La FDA vient de répondre, et sa réponse est très encourageante.

Les chiffres macroéconomiques du jour

En décembre 2020, l’indice des prix à la consommation a augmenté de 0,2 % sur un mois, comme en novembre 2020, a annoncé l’Insee. Corrigés des variations saisonnières, les prix à la consommation sont stables en décembre après +0,4 % en novembre. L’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) progresse de 0,2 % sur un mois, comme le mois précédent ; sur un an, il est stable après +0,2 % en novembre.

La zone euro a enregistré en novembre 2020 un excédent de 25,8 milliards d’euros de son commerce international de biens avec le reste du monde, contre + 20,2 milliards d’euros en novembre 2019, a annoncé Eurostat. Les exportations de biens de la zone euro vers le reste du monde se sont établies à 196,7 milliards d’euros en novembre 2020. Malgré la baisse de 1% par rapport à novembre 2019 (198,6 milliards d’euros), il s’agit d’un retour aux niveaux d’avant la crise du Covid.

Aux Etats-Unis, l’indice manufacturier de la Fed de New-York de janvier, les ventes au détail en décembre et les prix à la production en décembre seront connus à 14h30. Ils seront suivis 45 minutes plus tard de la production industrielle et du taux d’utilisation des capacités de production en décembre. Enfin, la première estimation de l’indice de confiance des consommateurs de l’Université du Michigan pour janvier sera présentée à 16 heures.

Vers 12 heures, l’euro perd 0,21% à 1,2130 dollar.