Au budget, des investissements pour 6,8 millions d’euros dans les Vallées du Haut-Anjou – Championnat d’Europe de Football 2020

31
La mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe (Maine-et-Loire) va être complètement transformée d'ici fin 2021
La mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe (Maine-et-Loire) va être complètement transformée d’ici fin 2021 (©Haut Anjou)

Les éléments du débat d’orientation budgétaire (DOB) de la communauté de communes des Vallées du Haut-Anjou (CCVHA) ont été présentés le 18 janvier 2021, et ceux de la commission des finances le 3 décembre 2020. Le DOB prépare l’examen du budget qui sera voté le 25 mars 2021. 6,8 millions d’euros seront investis.

La loi de programmation des finances publiques 2021 demande aux collectivités locales de contribuer à l’effort de réduction des déficits en limitant à + 1,2 % leurs dépenses de fonctionnement.

Maryline Lézé, vice-présidente de la CCVHA en charge des finances, explique :

La crise de la Covid-19 coûtera 8 milliards d’euros aux collectivités en 2020 et 2021, a lâché Maryline Lézé, vice-présidente de la CCVHA en charge des finances.

Elle ajoute :

La PLF 2021 prévoit que les communes et les EPCI ne percevront plus la taxe d’habitation à partir de 2021, mais un produit de substitution de l’Etat. Les collectivités à plus fort taux de TH avant réforme verront leur potentiel fiscal augmenter. Compte tenu du coefficient d’intégration fiscal très élevé, la CCVHA peut espérer sur la part intercommunalité de la dotation globale de fonctionnement une augmentation proche de 10 %.

Retrouver un taux d’épargne à 11 %

Le compte de résultat en 2020 atteint 1,5 millions d’euros auquel s’ajoute l’excédent de l’année précédente de l’ordre de 3 millions d’euros. Soit une capacité d’autofinancement de 4,5 millions d’euros.

Pour assumer ces investissements, nous avons un besoin de financement de 2,8 millions d’euros.

D’où un résultat net à reporter de l’ordre de 1,6 millions d’euros. Le budget d’investissements 2021 s’établira à presque 6,9 millions d’euros.

Le budget sera construit sur la base d’une épargne minimum de 2 millions d’euros pour tendre vers un retour au taux d’épargne 2019 de 12 %.

Avec la Covid-19, le taux d’épargne a chuté à 7 % en 2020Etienne Glémot, président de la CCVHA déclare :

Cela suppose une réorganisation. Plusieurs pistes sont envisagés : des non-remplacements en fonction support, grâce à un redéploiement interne des missions…

Maryline Lézé complète :

Notre point fort, c’est notre capacité de désendettement réduit à une année.

Pour éviter le recours à l’emprunt, la CCVHA va inscrire les projets d’investissement dans un Plan pluriannuel. Un million d’euro sera consacré à la réalisation de multi-accueils à Champigné (Maine-et-Loire) et au Louroux-Béconnais (Maine-et-Loire).

1,4 million sera investi pour transformer la mairie de Châteauneuf-sur-Sarthe (Maine-et-Loire) en vue d’accueillir une Maison France Service.

Elle sera complètement reconfigurée de l’intérieur. L’idée est de redonner à la mairie son rôle de siège social au sein de la commune nouvelle.

Trois ateliers-relais verront le jour à Champigné (Maine-et-Loire), Bécon-les-Granits (Maine-et-Loire) et au Lion-d’Angers (Maine-et-Loire) pour 1,8 million d’euro.

Les autres projets : la réalisation des halages Sarthe et Oudon, des balisages de sentiers, la poursuite de la restauration de mares publiques, le soutien aux projets photovoltaïques. Un million d’euro sera affecté aux travaux de voirie.