Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) – Championnat d’Europe de Football 2020

116

Alternatives diverses ou “problème de riche”, le sélectionneur des Bleus dispose de nombreuses possibilités au poste de latéral gauche en vue de l’Euro 2020. Troisième partie de notre dossier : état des lieux des forces en présence.

Contrairement à ce qui a pu être le cas à certaines périodes et la ce qu’il en est actuellement sur l’aile droite, aujourd’hui, le poste de latéral gauche en Equipe de France est fourni. Avec des joueurs comme les frères Hernandez, les deux Mendy, Digne ou encore Kurzawa, le sélectionneur des Bleus dispose de nombreuses possibilités, et pas des moindres, puisque la plupart d’entre eux évoluent au sein de grosses écuries européennes. Du Bayern Munich au Real Madrid, en passant par Manchester City ou encore Everton, les défenseurs gauches français de haut niveau sont présents en masse. Et si, pour certains, comme l’actuel numéro 1 au poste et champion du monde Lucas Hernandez, la présence à l’Euro 2020 semble quasi certaine, d’autres pourraient avoir leur épingle à tirer d’ici la fin de la saison.

Lucas Hernandez (Bayern Munich, 25 ans, 22 sélections)

Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) - Championnat d'Europe de Football 2020

Imaginer que Lucas Hernandez ne puisse être présent à l’Euro 2020 relèverait de l’ignominie. Depuis le 23 mars 2018 et sa première convocation chez les A, le défenseur marseillais du Bayern Munich s’est imposé comme le choix numéro 1 de Didier Deschamps en Equipe de France. Formé dans l’axe, où il évolue parfois en club cette saison (et où il pourrait être susceptible d’être aligné avec les Bleus), le champion du Monde et d’Europe en titre constitue une valeur sûre sur le plan défensif, à laquelle s’ajoute une forte contribution sur le plan offensif, notamment sur son côté gauche. Ses très bonnes performances avec le Bayern Munich, en championnat comme en Coupe, en font de fait le favori de la rédaction d’Actufoot – et sans nul doute dans l’esprit de Didier Deschamps.

Lucas Digne (Everton, 27 ans, 35 sélections)

Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) - Championnat d'Europe de Football 2020

A l’image de son coéquipier en sélection Lucas Hernandez, Lucas Digne s’est lui aussi imposé comme un incontournable en club comme chez les Bleus. Depuis le 11 octobre 2018 et ce match face à l’Islande, le natif de Meaux n’a jamais manqué à l’appel de Didier Deschamps lors des divers rassemblements. En concurrence directe avec le latéral du Bayern Munich, l’ancien lillois revêt le statut de joueur majeur de l’effectif d’Everton. Rugueux dans les duels, rigoureux défensivement, il dispose d’une qualité technique indéniable, lui ayant notamment permis de conclure l’exercice 2019-2020 avec un total de 8 passes décisives et le titre de meilleur joueur des Toffees.

Ferland Mendy (Real Madrid, 25 ans, 7 sélections)

Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) - Championnat d'Europe de Football 2020

Contrairement aux deux éléments évoqués ci-dessus, Ferland Mendy ne dispose pas, de son côté, d’une expérience notable en Equipe de France A. En sélection, l’ancien lyonnais n’a été titularisé qu’à 4 reprises depuis sa première convocation le 20 novembre 2018. En club en revanche, le gaucher formé au PSG est parvenu, depuis son arrivé à l’été 2019, à s’imposer comme le choix numéro 1 de Zinédine Zidane au poste de latéral gauche du Real Madrid, assurant par ailleurs la relève de Marcelo. Sa capacité à évoluer sur le flanc droit, comme il l’a déjà fait avec le Real (contre le Chakhtior Donetsk) ou chez les Bleus (face à la Croatie), est un élément qui pourrait avoir son importance.

Layvin Kurzawa (Paris Saint-Germain, 28 ans, 13 sélections)

Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) - Championnat d'Europe de Football 2020

Lorsque l’on pense « Layvin Kurzawa en Equipe de France », difficile de ne pas se remémorer la célébration provocante qu’il avait faite avec les Espoirs lors d’un match de qualification pour l’Euro contre la Suède. Depuis pourtant, l’ancien monégasque a pris en maturité et s’est affirmé comme l’un des meilleurs joueurs français à son poste. Le mois qui a suivi cet épisode, Kurzawa découvrait les A, avec qui il a depuis disputé 13 matches. En club aussi, malgré quelques périodes de moins bien, il a su assurer le remplacement d’un Juan Bernat blessé et s’imposer au côté de Presnel Kimpembe, bien parti pour être aligné à chaque match ou presque par Didier Deschamps à l’Euro. Sous l’impulsion de Mauricio Pochettino, et selon le parcours que le PSG effectuera en Ligue des Champions, il pourrait bien bouleverser la hiérarchie établie à son poste. De là à être retenu dans le groupe France en vue du championnat d’Europe, on en est encore loin.

Benjamin Mendy (Manchester City, 26 ans, 10 sélections)

Au poste de latéral gauche, Didier Deschamps a le choix (3/6) - Championnat d'Europe de Football 2020

Considéré comme « l’un des meilleurs latéraux du monde en devenir » par Marcelo Bielsa du temps où il était l’entraîneur de l’Olympique de Marseille, Benjamin Mendy n’est jamais parvenu à s’imposer au très haut niveau sur le long terme. La faute, notamment, à des pépins physiques qui l’enquiquinent depuis plusieurs années désormais. Champion du monde, il dispose d’un crédit certain aux yeux de Deschamps. En revanche, son début de saison, marqué par une blessure musculaire entre octobre et novembre 2020, et un abonnement sur le banc de Manchester City depuis son retour, ne peuvent lui permettre de prétendre à une place dans les 23. A moins, encore une fois, d’une hécatombe de blessures à ce poste.

Crédit photos : Icon Sport

☟ CONTINUEZ VOTRE LECTURE ☟