bénéfice 2020 divisé par trois à 865 millions de livres avec la pandémie – Championnat d’Europe 2020

31

La banque britannique Lloyds a vu son bénéfice net part du groupe divisé par près de trois l’an dernier à 865 millions de livres en pleine pandémie de coronavirus.

L’année précédente, le bénéfice avait déjà chuté de 38% à 2,46 milliards de livres à cause des dédommagements dans le cadre du scandale PPI. En 2020, les profits du groupe ont notamment pâti d’une charge de 4,2 milliards de livres pour «refléter la détérioration des perspectives économiques» à cause du virus. Le chiffre d’affaires a également plongé de 30% à 29,2 milliards de livres, d’après un communiqué mercredi.