Bilan 2020: l’année politique qui – Euro 2020 – Championnat d’Europe de Football 2020

20

Si une semaine, c’est long en politique, alors 12 mois est une éternité proverbiale.

En aucune année, cela ne s’est senti plus apparent qu’en 2020. De Boris à Nicola, McPake à Mellon, maman, papa, Holyrood et Hollywood, vous ne trouverez presque personne qui ne veuille pas voir l’année 2020 après JC consignée dans les livres d’histoire.

Donc, avec le recul de 2020 (ahem), revenons à l’année qui était, notre nouvelle normalité.

janvier

Le Brexit, après près de quatre ans de fautes, d’obscurcissements, d’accords, de non-accords, d’élections générales (x2) et d’incertitude généralisée, semble, au moins pendant un court moment en janvier, toucher à sa fin contre nature.

Le Royaume-Uni a officiellement quitté le UE le 31 janvier, avant d’entrer dans une période de transition qui a tout gardé à peu près la même chose pour le reste de l’année. Le Premier ministre Boris Johnson l’a salué comme un «tournant extraordinaire». Pendant au moins un jour, des phrases telles que “pêche quotas »,« stocker de la nourriture et médicament»Et le« style australien »ont quitté la langue vernaculaire du pays.

De Perth à Perth: quel est l’accord de Boris Johnson sur le Brexit «à l’australie»?

Holyrood, a refusé de donner son consentement au projet de loi de retrait de Boris Johnson, mais après avoir remporté les élections générales de 2019, la plus grande majorité conservatrice en 30 ans – les protestations du parlement écossais n’ont pas non plus été prises en compte, ignoré complètement ou, plus probablement, un mélange des deux.

Pour ajouter à la direction distinctement circulaire, l’année semblait s’être dirigée; Le secrétaire écossais Alistair Jack a déclaré que NO2INDYREF2, le Conservateurs écossais a lancé sa course à la direction six mois après la démission de Ruth Davidson et le gouvernement du SNP s’est donné beaucoup de mal pour signaler qu’il devait établir un budget sans savoir combien allait venir à Barnett Consequential.

Mme Sturgeon a passé la fin de 2019 à informer les journalistes écossais de Bute House de la manière dont elle prévoyait de séparer le pays. Alors que le Brexit est en route et que Boris est devenu aussi puissant qu’il le pouvait sous forme humaine, le premier ministre a continué avec des propositions qui impliquaient de très bien demander un deuxième référendum.

Boris Johnson est-il le nouveau Henry VIII?

Les conservateurs écossais avaient passé le mois précédent à faire campagne contre cette idée, avec des résultats médiocres. Ils ont continué à dire non, ajoutant «une fois par génération» à presque tout. Le SNP a regagné de nombreux sièges perdus en 2017 et n’a pas caché le fait qu’il était nationaliste avec une chose en tête.

Les sondages ont montré un soutien au syndicat et à l’indépendance à 50-50 pour la majeure partie du mois.

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020
Jeremy Corbyn se nourrit de sa longue campagne.

Ayant promis de démissionner de son poste de chef après avoir mené les travaillistes à son pire résultat aux élections générales depuis avant la Seconde Guerre mondiale, Jeremy Corbyn a lancé ce qui ressemblait à la plus longue course à la direction de tous les temps.

Le secrétaire à la Justice, Humza Yousaf, a été invité à faire une déclaration sur le domaine de la police «en ruine». M. Yousaf a déclaré que les affirmations selon lesquelles les stations du pays se déchiraient au niveau des coutures étaient une «hyperbole», quelques heures avant le toit de La gare de Broughty Ferry s’est effondrée.

Héros du mois: Boris Johnson – M. Johnson avait réussi, sorti le Royaume-Uni de l’UE et se précipitait à toute vitesse vers les hautes terres éclairées par le soleil. Qu’est ce qui pourrait aller mal.

Méchant du mois: 2019-nCoV, comme on l’appelait alors, a été notifié au Organisation Mondiale de la Santé le 7 janvier malgré des cas signalés dès novembre 2019.

février

Un spectacle lumineux a surpris les Bruxellois, proclamant Europe <3 Ecosse du côté de la Bâtiment Berlaymont.

Bien qu’ils ne l’aient jamais officiellement admis, la cascade a été pratiquement réalisée par le SNP, dans le cadre des efforts visant à ramener l’Écosse dans l’UE en tant que «pays indépendant».

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020
Derek Mackay.

Le budget «difficile» du gouvernement écossais – fixé sans savoir quel montant de la subvention globale devait provenir de Westminster – le prouva encore plus, lorsque la veille de sa présentation au parlement, Derek Mackay fut contraint de se retirer après avoir été grondé pour bombardement un adolescent avec des messages texte.

Mackay a envoyé des centaines de messages privés via Instagram sur une période de six mois, l’appelant «mignon» et essayant de le faire visiter Bishopton, où il représente.

Il n’a plus été revu au parlement depuis, mais cela ne l’a pas empêché de prendre presque chaque paiement en cours, ainsi que la collecte des dépenses pour les bureaux à Édimbourg.

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020
Chancelier de l’Échiquier Rishi Sunak.

Sajid Javid a démissionné de son poste de chancelier de l’Échiquier et a été sommairement remplacé par le nouveau venu, Rishi Sunak, quelques jours à peine avant le budget.

Kate Forbes a eu encore moins de temps pour préparer les états financiers du gouvernement écossais, ce qui a donné une performance impressionnante dans des circonstances difficiles.

Ruth Davidson admis elle ne voudrait rien de plus que d’être vêtue d’hermine dans une interview avec de plus en plus Podcast DC Thomson The Stooshie.

Bilan 2020© PA
Jackson Carlaw s’adresse aux médias après l’annonce qu’il est le nouveau chef des conservateurs écossais.

Pendant ce temps, Jackson Carlaw battre globalement la challenger Michelle Ballantyne dans la course pour remplacer Mme Davidson – continuité au moins en termes de direction du parti et clé dans les œuvres de tous ceux qui avaient considéré le massacre de Ballantyne comme un titre en cas de victoire de l’ancienne infirmière (l’annonce lieu le 14 février).

M. Carlaw a boité après moins de six mois en tant que patron et Mme Ballantyne n’est plus une conservatrice écossaise (voir juin et novembre).

Comme chaque pub sans imagination portait ces dernières années, Boris Johnson a été contraint de nier avoir appelé Nicola Sturgeon “cette putain de femme Jimmy Krankie«.

Inquiète, probablement, de la façon dont cela pourrait affecter ses informations d’identification à Glasgow Southside, Mme Sturgeon a pris la grande route a répondu en disant qu’elle est «une fille assez grande pour l’insulter en retour».

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020© chuttersnap sur Unsplash
Boris Johnson a parlé de la construction d’un pont entre l’Écosse et l’Irlande du Nord.

le Pont Boris est passé d’un rêve ridicule à un projet d’investissement possible mais pas vraiment, car le Premier ministre a utilisé sa méthode éprouvée de promettre quelque chose de massif avant de s’effondrer dans les détails pour paraître populaire.

Les producteurs d’aliments et de boissons du Nord-Est ont averti que le système d’immigration à la «australienne» qui devrait entrer en vigueur à la fin de l’année serait terrible pour le business.

Bilan 2020© PA
Kate Forbes MSP.

Héros du mois: Kate Forbes – À 29 ans, elle a été placée en première ligne de la politique écossaise pour couvrir un autre homme d’âge moyen qui s’est déshonoré alors qu’il était au pouvoir. Indépendamment de la persuasion politique sur le budget du gouvernement écossais, peu de gens pourraient reprocher à Mme Forbes la prestation et l’assurance de Mme Forbes dans des circonstances difficiles.

Méchant du mois: Derek Mackay – C’est un conte aussi vieux que le temps; l’homme obtient le pouvoir, l’homme abuse de ce pouvoir, l’homme est autorisé à continuer à percevoir un salaire considérable. Il ne faut pas le dire, mais si vous essayez d’être l’un des politiciens les plus respectés du pays, n’envoyez pas de message aux adolescents mineurs que vous avez trouvés sur les réseaux sociaux en leur disant que leur coupe de cheveux est mignonne.

Mars

Mars a apporté ce qui aurait dû être la plus grande histoire en Écosse depuis la guerre. Au lieu de cela, le procès devant la Haute Cour de l’ancien premier ministre Alex Salmond a été relégué de la une des journaux alors que la pandémie de coronavirus s’est abattue sur l’Europe, puis au Royaume-Uni, du jour au lendemain, modifiant notre façon de travailler, de vivre, d’aimer et de nous comporter.

Le procès, à Edimbourg, s’est déroulé. Des journalistes des quatre coins du pays ont afflué dans les limites de la Haute Cour, sur le Mile, pour voir M. Salmond acquitté de façon spectaculaire de toutes les charges retenues contre lui.

Bilan 2020© PA
Alex Salmond s’exprime devant la Haute Cour d’Édimbourg après avoir été innocenté de toutes les accusations.

S’exprimant devant le tribunal immédiatement après le verdict, M. Salmond a déclaré: «Il y a certaines preuves que j’aurais aimé voir conduites dans ce procès, mais pour diverses raisons, nous n’avons pas pu le faire.

«Ces faits verront le jour, mais ce ne sera pas ce jour.

«Je tiens à remercier mes amis et ma famille d’être à mes côtés au cours des deux dernières années.

«Quel que soit le cauchemar dans lequel j’ai vécu ces deux dernières années, ce n’est rien comparé au cauchemar que chacun d’entre nous vit actuellement.

«Les gens meurent, beaucoup d’autres vont mourir.

«Je vous conseille vivement de rentrer chez vous et, ceux qui le peuvent, de prendre soin de vos familles et que Dieu nous aide tous.»

Les preuves qu’il prétend avoir sont susceptibles d’apparaître dans le cadre de l’enquête sur le traitement des plaintes. Enquête en cours à Holyrood, alors surveillez le retour en arrière de l’année prochaine pour voir ce qui a été dit ou, mieux encore, pour le retirer. un abonnement et suivez l’histoire au fur et à mesure.

Pendant ce temps, des discussions entre l’UE et le Royaume-Uni sur droits de pêche commencé, ce que les Français ont qualifié de «méchante bataille».

Le coronavirus a atteint l’Écosse et tout s’est arrêté.

Héros du mois: gouvernance à objectif commun – Le SNP a mis une pause dans la campagne pour un deuxième référendum et Westminster a choisi de travailler (au moins au début) de manière constructive avec les quatre pays pour lutter contre la propagation de Covid-19 à travers le Royaume-Uni .

Bilan 2020© Ben Birchall / PA Wire
Un technicien de laboratoire traite les échantillons suspects de Covid-19 pour effectuer un test de diagnostic du coronavirus.

Méchant du mois: Covid-19, nouveau coronavirus – Il porte de nombreux noms, mais mars s’est avéré être le point zéro pour une maladie qui consommerait rapidement les services de santé, la politique, la vie sociale et les affaires, et provoquait environ 65000 décès (chiffre correct en décembre 2020).

avril

Avec les magasins fermés, les pubs fermés, le gouvernement suspendu, les tribunaux suspendus, le football terminé, le rugby ruiné et la socialisation interdite, des millions de personnes ont été laissées sans travail et «piégées» dans les limites de leur maison.

Médecins et infirmières mis en garde contre le «tsunami imminent» des cas auxquels ils s’attendaient, les charges de travail écrasantes et leurs préoccupations initiales concernant le nombre de ventilateurs et d’équipements EPI dont ils disposaient.

Des éclats de lumière ont tenté de percer la couverture de ténèbres qui envahit le pays. Dans le Perthshire, une grand-mère de 98 ans médecins stupéfaits après être rentré de l’hôpital, après avoir contracté la maladie. Son histoire a été saluée par le premier ministre Nicola Sturgeon.

Le capitaine Sir Tom Moore, un vétéran de la Seconde Guerre mondiale âgé de 100 ans, a grandi plus de 33 millions de livres sterling pour le NHS en faisant des tours de son jardin. À Sutherland, 90 ans Margaret Payne a soulevé des centaines de milliers de livres en montant ses escaliers 282 fois – l’équivalent de l’ascension de sa montagne préférée, Suilven.

Bilan 2020
La reine s’entretient avec le capitaine Sir Thomas Moore et sa famille après avoir décerné son titre de chevalier lors d’une cérémonie au château de Windsor.

Dans le cadre des tentatives visant à faire fonctionner le pays, le Parlement, comme le reste d’entre nous, s’est tourné vers Zoom, Teams et d’autres fournisseurs de réunions virtuelles. Les plans de procès sans jury en Écosse étaient mis au rebut aussi rapidement qu’ils ont été suggérés.

Alors que le pays s’est attaqué au verrouillage, le médecin-chef de l’Écosse, le Dr Catherine Calderwood, a décidé de visiter sa maison de vacances à Elie, Fife, enfreignant les règles qu’elle réclamait.

Elle a finalement démissionné, mais seulement après qu’il a été révélé qu’elle avait visité sa résidence secondaire à plusieurs reprises.

Le Premier ministre Boris Johnson a été admis à soins intensifs, ayant contracté le virus. Il a failli mourir, a-t-il dit, pendant son séjour de cinq jours à St Thomas ’à Londres et avait besoin de« litres et litres »d’oxygène.

Le 8 avril a enregistré la jour le plus meurtrier jusqu’à présent, avec 908 décès dus au coronavirus sur une période de 24 heures.

Le programme de congé a été prolongé pour la première fois, ce qui a permis à des millions de travailleurs de s’inscrire dans les premières 24 heures.

Bilan 2020© PA
Le leader travailliste Sir Keir Starmer.

Sir Keir Starmer a remporté un concours de leadership travailliste en sourdine.

Héros du mois: Tous les agents de santé du NHS et de première ligne – Malgré les énormes défis auxquels nous sommes confrontés et contre toute attente, la fermeture complète de notre service de santé a été évitée grâce au sacrifice, à la détermination, aux soins et à l’attention fournis par les meilleurs du pays.

Méchant du mois: Coronavirus – voir mars, janvier.

Mai

La première ministre Nicola Sturgeon a dit qu’elle le ferait “réfléchir” sur l’épidémie du virus à la suite d’une conférence de la société Nike à Édimbourg en février – qui s’est avérée être à l’origine des premiers cas de Covid-19 en Écosse. Il n’y aurait cependant pas d’enquête publique.

La gestion du virus par le gouvernement écossais, en particulier la façon dont il a traité (ou tâtonné) gestion des maisons de retraite, s’est mis au point; les trêves antérieures des partis d’opposition prennent fin après près de deux mois de partenariat. La majorité des décès dus au virus en Écosse sont passés aux maisons de soins plutôt qu’aux hôpitaux.

Le principal conseiller de Boris Johnson, Dominic Cummings, est grogné pour avoir fait un voyage dans une maison familiale à des centaines de kilomètres de sa maison londonienne au plus fort du verrouillage, alors qu’il souffrait de symptômes viraux.

(incorporer) https://www.youtube.com/watch?v=xi-7W3Tc4es (/ incorporer)

Lors d’une conférence de presse sensationnelle du numéro 10, le directeur non élu des communications a défendu son voyage à Barnard Castle dans le nord de l’Angleterre, affirmant à un moment donné qu’il avait conduit – au mépris de l’une des règles de verrouillage – pour tester sa vue.

Le «génie inadapté» est à juste titre mis au pilori par les médias du pays mais, étonnamment, conserve son travail, peu importe à quel point ses actions ont sapé les efforts d’apprivoisement de la pandémie du gouvernement.

Bilan 2020© PA
Le chef des conservateurs écossais Douglas Ross.

Ministre de bureau écossais Douglas Ross démissionne sur la question, tandis que les conservateurs écossais désespèrent de savoir comment cela les affecterait dans les sondages et auprès des électeurs à l’approche des élections de 2021. Les MSP commencent à se retourner contre le leader Jackson Carlaw pour son «inaction».

Après des semaines de verrouillage, les premiers signes de l’assouplissement des restrictions commencent. Bien qu’elle donne aux députés à des centaines de kilomètres de Londres la chance de participer au processus démocratique, la «numérisation» de Westminster est arrêté et les membres ont demandé à retourner à SW1A.

Les examens nationaux 1 et 2, supérieur et supérieur sont annulés, les notes étant déterminées en été.

Kirkcaldy et Cowdenbeath MP Neale Hanvey est réadmis au SNP suite à sa suspension pour avoir partagé des publications antisémites sur les réseaux sociaux.

Héros du mois: Douglas Ross – Le député de Moray était le seul membre du gouvernement à avoir le courage de démissionner à cause de la saga Dominic Cummings.

Bilan 2020
Dominic Cummings dans la roseraie de Downing Street.

Méchant du mois: Dominic Cummings – Si ce n’était pas le délit initial, c’était l’audace d’un conseiller spécial non élu utilisant le jardin du numéro 10 pour une conférence de presse qui n’a pas abouti à sa démission. Les gens à travers le Royaume-Uni étaient furieux, et cela a réaffirmé de nombreuses idées préconçues sur le fait que le parti conservateur était «né pour gouverner des élitistes». Les effets d’entraînement se font toujours sentir, plus de sept mois plus tard (il suffit de demander à Jackson Carlaw).

juin

Douglas Ross nie toute suggestion d’un coup contre le chef conservateur écossais Jackson Carlaw. Il deviendrait chef du parti dans les deux mois.

Les économistes suggèrent que l’économie écossaise ne se remettra pas de la pandémie avant au moins 2023 – La dirigeante du SNP, Mme Sturgeon, refuse de dire si cela devrait être pays indépendant.

L’enquête sur le traitement des plaintes concernant Alex Salmond appelle des preuves, demandant à Mme Sturgeon enregistrements téléphoniques en plus de l’informer, le vice-premier ministre John Swinney et le directeur général du SNP Peter Murrell qu’ils pourraient être appelés à témoigner oralement.

Arriérés dans le système juridique et soins de santé non urgents commencent à révéler toute leur étendue.

Bilan 2020

Discussions sur la pêche entre l’UE et le Royaume-Uni se poursuivent, sous une pression extrême et les rumeurs d’un effondrement complet.

Plans à utiliser Travailleurs en congé au Royaume-Uni dans les champs laissés vides après la chute du Brexit, avec une très faible participation de la main-d’œuvre domestique.

Les parents, les enseignants et les élèves plus enthousiastes commencent à se demander comment et quand l’école redémarrera. John Swinney met la décision en bouteille jusqu’à la fin de juillet, et puis certains.

Bilan 2020
Des manifestants marchent le long de Pennsylvania Avenue, à Washington, DC, alors qu’ils protestent contre la mort de George Floyd.

Le mouvement Black Lives Matter s’accélère, des milliers de personnes protestant à travers le Royaume-Uni contre la brutalité policière contre les personnes de couleur, après le meurtre brutal de George Floyd non armé aux États-Unis.

Sir Keir Starmer est obligé de reporter son premier rendez-vous avec des journalistes écossais de plusieurs heures afin de pouvoir limoger l’ancienne rivale à la direction Rebecca Long-Bailey de son poste de secrétaire à l’éducation fantôme après avoir partagé un article avec des nuances antisémites.

Les travaillistes écossais, quant à eux, annoncent ce mois-ci qu’ils seront s’opposer à un deuxième référendum sur l’indépendance. Ils pensent.

L’Angleterre sort du lock-out avant l’autre quatre nations. Un deuxième verrouillage et une deuxième vague du virus frappent le Royaume-Uni des mois plus tard.

Héros du mois: Lockdown – Pas un choix populaire, bien sûr, mais collège impérial de Londres estime que la fermeture de l’Europe à partir de mars a sauvé environ trois millions de vies.

Avis 2020 © Groupe SNS
Dundee United, photographié en train de combattre Hibs, est de retour dans l’élite du football écossais.

Méchant du mois: Heart of Midlothian et Partick Thistle FC tentent de faire annuler les promotions et les relégations du SPFL devant le tribunal, ce qui pourrait coûter cher Cove Rangers, Raith Rovers et Dundee United leur ligue gagne. L’affaire échoue finalement et les trois équipes montent.

juillet

Pubs rouvrir. Les coiffeurs rouvrent… au grand plaisir du premier ministre. Des rumeurs de verrouillage selon lesquelles elle se faisait coiffer de manière professionnelle tandis que le reste d’entre nous se transformait en modèles du catalogue des années 70, même après qu’elle ait décidé de se couper les cheveux personnellement plutôt que de faire aider son mari moins hirsute.

Jackson Carlaw, plutôt raisonnablement, ne commente pas la couleur des cheveux du premier ministre cette fois. Il est trop occupé à démissionner.

Le chancelier Rishi Sunak dévoile un programme de dépenses estivales, y compris le programme Eat Out to Help Out qui donne de l’argent sur les repas dans les restaurants et les pubs. Certaines recherches suggèrent qu’il était responsable de une pointe dans les clusters de coronavirus.

Ayant initialement été rejetés, les conseils suggèrent maintenant que les masques faciaux deviendront une caractéristique régulière dans le cadre des efforts visant à arrêter la propagation du virus.

Jackson Carlaw surprend (certaines) personnes en debout en tant que chef conservateur écossais, moins de six mois en poste, admettant «Je ne suis pas le meilleur homme pour le poste». Un certain nombre de ses propres MSP avaient informé la presse à ce sujet dans les mois précédant son départ.

Les cas de coronavirus s’élèvent à 50000 par jour aux États-Unis. Le président brésilien Jair Bolsonaro est testé positif au virus.

Révision 2020
Le Premier ministre Boris Johnson détient des crabes capturés sur le Carvela à Stromness Harbour lors d’une visite en Écosse.

Le Premier ministre Boris Johnson fait l’un de ses voyages rares en Ecosse, où il dirige une conférence de presse au milieu de la campagne et passe plus de temps avec les crabes que les habitants. Tous les autres PM vivants pensent que Johnson est un désastre pour le syndicat (Theresa May n’a pas commenté publiquement).

Héros du mois – Hôtellerie, vente au détail, restauration, coiffure et autres travailleurs «non essentiels» – Partout au Royaume-Uni, les gens des secteurs qui étaient restés en sommeil pendant des mois ont supporté des clients grincheux, de nouvelles restrictions sur leurs propres libertés, une législation déroutante et moins -une rémunération supérieure à l’idéal dans le cadre des tentatives visant à rapprocher le pays le plus possible de la normale. Ils risquaient d’être exposés au virus, devaient obliger les gens à se conformer aux nouvelles règles et, surtout, essayer d’assurer leur propre sécurité.

Méchant du mois – Russie – Le tant attendu rapport dans l’ingérence dans la démocratie britannique par l’État russe est enfin publié. Les deux Chambres sont considérées comme un terrain d’exploration privilégié pour les agents des services de renseignement russes, plusieurs membres de l’élite russe étant connus pour être «complètement liés» à certains parlementaires.

août

L’examen du traitement des plaintes de harcèlement impliquant Alex Salmond est lancé, avec des nouvelles que le Premier ministre Nicola Sturgeon n’a pas divulguer une réunion elle avait avec son ancien patron et mentor.

Des documents montrent que les fonctionnaires vivaient sous «culture de la peur » travaillant avec Alex Salmond, tandis que le plus grand du pays, Leslie Evans, refuse de commenter les histoires dévoilées lors de l’affaire Salmond selon lesquelles les femmes membres du personnel ont été avisées de ne pas être laissées seules avec l’ancien premier ministre.

Une date limite pour le retour des élèves à l’école est enfin donnée, les enseignants ayant moins de deux semaines avant de préparer la réouverture des écoles (fermées depuis mars).

Avis 2020
Ruth Davidson.

Ruth Davidson décide qu’un an loin des banquettes avant est assez long et accepte d’être le chef conservateur écossais à Holyrood, tandis que Douglas Ross décide qu’il veut réellement être chef du parti et est élu sans opposition.

Des images de jeunes blottis près des pubs d’Aberdeen font de Mme Sturgeon «Veux pleurer». Elle place ensuite la ville en lock-out quelques jours plus tard.

Ed Davey remporte le Concours à la direction de la Lib Dem, que tout le monde, sauf Ed Davey, avait oublié. Lui et le leader travailliste Keir Starmer espèrent faire appel à l’électeur ordinaire avec des chevaliers correspondants.

Le Premier ministre présente ses excuses aux candidats du pays, après qu’un programme de résultats d’examen désastreux a vu des élèves issus de milieux plus pauvres voir leurs notes ajustées de manière disproportionnée.

Mme Sturgeon admet «Nous n’avons pas bien compris». Les ministres écossais ont chargé la SQA d’appliquer une approche qui a produit un ensemble de résultats comparables en termes de qualité à l’année dernière.

Révision 2020
Secrétaire à l’éducation John Swinney.

Une méthodologie a été appliquée selon laquelle les notes estimées par les enseignants ont été déclassées en fonction de critères comprenant l’historique des performances de l’école.

Cela s’est traduit par une baisse des taux de réussite des élèves des zones de données les plus défavorisées de 15,2% contre 6,9% pour les élèves des milieux les plus aisés.

Le secrétaire à l’Éducation John Swinney a survécu à un vote de défiance après l’aile verte des nationalistes six MSP écossais verts sont intervenus pour supporte-le.

Ne voulant pas se sentir exclu, Westminster mène une débâcle presque identique pour les jeunes de Angleterre et Pays de Galles.

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020
Boris Johnson a été aperçu en vacances dans le nord de l’Écosse.

Boris et sa partenaire Carrie font une courte pause à Wester Ross pour un repos bien mérité. Il parvient à ennuyer un fermier en escaladant sa clôture et les jeunes du pays en ne réussissant pas à résoudre le fiasco A-Level.

Héros du mois: enseignants et élèves – Les enseignants ont passé l’été à préparer un retour en classe avec rien de plus que de vagues promesses et des messages contradictoires des deux parlements. Étant donné très peu de temps pour développer l’apprentissage mixte, on leur a dit deux jours avant qu’il ne soit prévu de commencer que l’idée avait été abandonnée.

Puis les examens ont été ratés et les élèves se sont mis en colère. Et à juste titre.

Méchants du mois: John Swinney, Gavin Williamson, chefs de l’éducation – Après les avertissements des professionnels de l’enseignement tout l’été, le fiasco des examens était encore autorisé à se dérouler. Les politiciens n’arriveront pas à tout faire correctement, mais lorsque ce sont les jeunes du pays qui sont le plus durement touchés, il faut que quelqu’un assume la responsabilité. Personne ne l’a fait.

septembre

Le premier ministre Nicola Sturgeon est obligé de nier le verrouillage d’Aberdeen «Politiquement motivé».

Le dirigeant travailliste écossais Richard Leonard fait face à de nouveaux appels à démissionner de la part d’un certain nombre de membres éminents du parti. Sir Keir vient à sa rescousse, malgré le corbynisme de M. Leonard. Le parti devrait terminer troisième aux élections de Holyrood 2021.

M. Starmer décide également que Westminster devrait envisager un deuxième référendum sur l’indépendance après que son parti ait terminé troisième au nord de la frontière pour la deuxième fois, ce que certains appellent une contradiction avec la politique travailliste écossaise.

Ancien député de Moray et espoir d’Edimbourg Central Angus Robertson est fortement critiqué pour avoir déclaré que le taux de mortalité des personnes âgées serait positif pour le vote pour l’indépendance (au milieu d’une pandémie affectant gravement les personnes âgées du pays). M. Robertson appelle cela une «attaque à motivation politique». Nous sommes sûrs qu’il compte sur lui.

Le bon, le mauvais et le truand: qu’y a-t-il dans le projet de loi sur le marché intérieur?

Le projet de loi sur le marché intérieur menace de saper dévolution, selon un certain nombre de partis, dont les Lib Dems et le SNP. Il fait également face à des affirmations selon lesquelles il enfreindra le droit international concernant l’Irlande du Nord et le Brexit, ce que le numéro 10 ne nie pas exactement.

Les conservateurs affirment que le projet de loi permettra un commerce transparent entre les quatre pays après le Brexit.

Le principal avocat écossais, le conservateur Lord Keen, démissionne sur cette question.

Les pics de coronavirus étaient enregistré à travers le pays alors que les étudiants quittaient la maison et retournaient dans les couloirs et les appartements.

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020© Gareth Jennings / DCT Media
Les étudiants d’Abertay mettent des panneaux de verrouillage dans leurs fenêtres à Parker House, Dundee.

Les étudiants sont effectivement placés dans leur propre confinement, on leur dit de ne pas rentrer chez eux en cas d’épidémie et de commencer à apprendre en ligne – ce qui conduit beaucoup à se demander pourquoi ils auraient dû quitter leur domicile.

Le plus grand nombre de cas de Covid-19 est enregistré depuis le début de la pandémie, signalant le début de la deuxième vague.

Les visites à domicile sont interdites à mesure que les niveaux suivants de restrictions de verrouillage sont réintroduits.

Héros du mois: les étudiants – Après avoir enduré une mauvaise affaire au cours de leurs examens, des groupes de jeunes sont contraints à un deuxième verrouillage, confinés dans leurs appartements ou leurs résidences. Ils sont menacés de sanctions disciplinaires s’ils enfreignent les règles. Et doivent encore payer pour «l’expérience» d’aller à l’université dans le confort de leur propre chambre.

Méchant du mois: Coronavirus – voir janvier, mars.

octobre

Alors que le Royaume-Uni se remet aux prises avec de nouvelles restrictions sur les coronavirus, le nouveau chef conservateur écossais Douglas Ross révèle qu’il aime se détendre en regardant vidéos de vaches sur YouTube.

Il poursuit également ses affrontements acharnés avec le numéro 10 en demandant que davantage de travailleurs étrangers et «mal payés» soient autorisés à entrer dans le pays pour empêcher l’industrie des fruits rouges de pourrir sur la vigne. Le numéro 10 ignore sa lettre, alors il en envoie une autre décembre.

Bilan 2020: l'année politique qui – Euro 2020 - Championnat d'Europe de Football 2020© Fourni par Fourni par Paul Whi
Footballeur et militant de Manchester United Marcus Rashford.

Enfin, il annonce son soutien à Marcus Rashford‘s school meals campaign and urges the Scottish Government to follow suit with a “not entirely Tory” policy idea. Even though he abstained on a Westminster vote on the issue.

Margaret Ferrier has the SNP whip suspended for “breathtakingly irresponsible behaviour” after travelling on a train from London to Scotland having tested positive for coronavirus.

Further Salmond harassment inquiry evidence leads to accusations of a cover up.

Polls show consistent support for Scottish independence, seen as a reflection of how each leader (Sturgeon and Johnson) has handled the pandemic. Support for Ms Sturgeon and the SNP continues to grow, despite: Covid care home deaths, exams fiasco, attainment gap, drug deaths, Salmond inquiry and 13 years of being in government.

The second wave of the pandemic is in full swing, with care homes worst affected.

For some reason, one of Nicola Sturgeon’s top advisers gets angry about a flag on a packet of beef in the middle of a world-defining pandemic.

Hero of the Month: Marcus Rashford – The Manchester United striker takes on the government and wins in his fight against child hunger. The talented 23-year-old is awarded an MBE but fails to toe the line, calling out the country’s leaders for not doing enough to stop children going hungry, particularly in the school holidays.

2020 review© Supplied
Margaret Ferrier MP.

Villain of the Month: Margaret Ferrier – The SNP MP for Rutherglen is investigated by police after revealing she travelled with coronavirus symptoms, before testing positive for the virus and travelling some more, putting scores of people at risk.

She has had the whip suspended, and the party has been criticised for not kicking her out of the party quickly enough. Despite breaking all the rules, putting people in danger and undermining government efforts to curb the virus, she refuses to resign as an MP, collecting her full salary and even appearing (albeit virtually) in the House of Commons.

novembre

Scotland’s men’s team somehow qualify for the Euro 2020 football tournament (which had been cancelled because of the pandemic) following a match so close even Teflon John Swinney wasn’t sure we would manage.

(embed)https://www.youtube.com/watch?v=CmlE-zzM9FU(/embed)

Fans in Aberdeen are called out by politicians after being seen hugging in celebration of the achievement.

The central belt, Dundee, Angus, Perth and Kinross and Fife are placed in stricter lock-down measures.

A damning report into representation and racism in Police Scotland revealed people of colour are quitting the force en masse.

Female and LGBTI members of the force are victims of “deeply” concerning discrimination, according to the independent review of complaints handling, investigations and misconduct in policing conducted by Dame Elish Angiolini.

She warned attitudes in the police and community had not changed “as they should have” since the Stephen Lawrence inquiry in the 1990s.

2020 review
Michael Gove.

John Major calls for two independence votes, Gordon Brown says none. Scottish secretary Alister Jack claims a vote could be 40 years away, while Michael Gove maintains the union will persevere. Polls continue to show support for Scottish independence, or another referendum at the very least.

Boris Johnson does his best to calm things down by claiming devolution to be a disaster, days before the Scottish Conservatives’ virtual conference.

The Scottish Government was defeated twice in Holyrood on motions calling for the handing over of legal advice surrounding the Salmond inquiry.

Mr Salmond also wants the Scottish Government to pay his legal costs as the inquiry unfolds. He was previously awarded £500,000 of public cash following a botched investigation.

Dominic Cummings resigns, but not because he thinks he has done anything wrong. A wrangle over communications staff  sees him hand in his notice. As befitting a man with self-confidence beyond his abilities, he saunters out the front door of Number 10 with a box of belongings, like a Poundshop Anne Hathaway at the end of The Devil Wears Prada.

Fantastic Mr Box: Dominic Cummings leaves and Tories hope for a reset

Engineering company Bifab, which was supposed to be filled to the brim with renewables jobs, goes under after the UK and Scottish governments say “no more money”.

This is after hearing from companies like SSE and EDF that using Scottish companies on the supply chain for wind turbines is too costly.

The SNP surprise nobody by committing to hold a referendum on Scottish independence should they win a majority in Holyrood next May.

Heroes of the Month: Scotland National (men’s) Team – The only thing stopping us from playing in an international tournament for the first time in 22 years is the coronavirus, which would be both very unfair and incredibly “Scottish”.

2020 review
President Donald Trump.

Villain of the Month: President Donald Trump – The golf course owner and fake tan enthusiast makes even more of a mockery of the office he holds by refusing to concede the election, making spurious fraud claims and inciting disinformation across the United States. Sad!

décembre

Ahead of the UK leaving the EU for good, the UK Government cedes to farmer pressure on the number of seasonal workers allowed into the country next summer.

The NFU Scotland had feared fruits withering on the vine due to a lack of numbers of people working the fields.

A domestic campaign to get “British workers” into fields was a resolute failure, with only a 15% uptake.

2020 review© Mhairi Edwards
Scottish Tory leader Douglas Ross during a visit to a fruit farm in Angus.

Despite this, the government said it allowed them to see where the vacancies were, which was everywhere.

The scandal into the collapse of Bifab continued, with MPs calling for a full public inquiry into why Scotland’s renewables’ industry had been allowed to stagnate.

Investigations into the Lockerbie atrocity of 1988 continued, with the announcement of a new suspect and his possible extradition to the US.

Dundee retained its most unwanted title, that of drug death capital of Europe.

Scotland has the highest rate of death from illicit substance abuse in the whole of the EU.

The minister in charge, Dundee City West MSP Joe FitzPatrick, resigned. Under his watch drug deaths increased not just in his home town, but the country as a whole.

Dundee drug-related deaths hit record high as country again sees spike

First Minister Nicola Sturgeon was caught for the briefest of moments not wearing a face covering when she was supposed to. A mortified Ms Sturgeon was straight out the gate in her apology — you could imagine there was no one more angry at her actions than her.

The press was right to report the story, the first minister was right in acknowledging her mistake. No harm, we hope, no foul. Of course the bravest of Twitter warriors decided, like everything else, to turn it into a constitutional issue.

And not wanting to spoil Christmas early, Brexit talks went down to the wire. After some four and a half years, a deal was finally done on Christmas eve. It’s probable neither side is completely happy but at least Larry the cat got to do something.

Hero of the Month: You – Well done. You made it to the end of 2020. It has been a terrific year, in the archaic sense of causing terror. Hundreds of thousands of us were not so lucky, and in our thoughts they should remain for the longest of times.

The pandemic is far from over, with the country plunged into the strictest of restrictions by the time you read this, but there is light, even if it is in the far-off distance.

Villain of the Month – Covid 19 – See pretty much every other month.