BNP Paribas collecte 40Md€ dans sa gestion d’actifs en 2020 – Championnat d’Europe 2020

51

(NEWSManagers.com) – Retournement de situation. Après collecte nette annuelle 2019 négative, et un début 2020 difficile, BNP Paribas a fini l’année dernière en fanfare dans son activité de gestion d’actifs. Cette dernière a enregistré une collecte nette annuelle d’environ 40 milliards d’euros, dont près de la moitié (19,1 milliards d’euros) sur le seul quatrième trimestre, a annoncé le groupe bancaire à l’occasion de la publication de ses résultats 2020. La banque l’explique par une forte dynamique dans les fonds thématiques et ISR avec une collecte nette annuelle de 11 milliards d’euros pour ces produits. La gamme d’ investissement socialement responsable affiche des encours de fonds labellisés ISR de 85 milliards d’euros, en hausse de plus de 40% par rapport à 2019. Les fonds monétaires sont aussi cités comme participant fortement à la collecte.

Dans l’activité de gestion de fortune (Wealth Management), la collecte s’est établie à 3,3 milliards sur le trimestre. Pour l’année, le groupe ne donne pas de détails mais assure que la collecte a été ” très bonne” .

La banque française a fini l’année avec un encours de 483 milliards d’euros en gestion d’actifs hors immobilier (+9,8% sur l’année) et 390 milliards en gestion de fortune (-0,9% sur l’année).

Concernant les résultats du pôle IFS – Gestion institutionnel et privée, la banque note une baisse du produit net bancaire de la division de 10,9% sur l’année à 2,982 milliards d’euros. Elle l’explique par un impact de l’ environnement de taux bas sur les revenus d’ intérêt de Wealth Management, partiellement compensé par la hausse des commissions financières; une réduction des commissions d’ Asset Management du fait de la crise malgré la forte collecte nette et des revenus du métier Immobilier fortement impactés par l’ évolution des mesures sanitaires. Le résultat avant impôt de la division baisse de 16% à 583 millions d’euros.

Dans l’activité d’Asset Management, BNP Paribas indique que le business model a été transformé pour répondre aux besoins du marché avec son plan d’adaptation. Elle cite notamment une nouvelle organisation et un modèle opérationnel s’ appuyant sur le système de gestion Aladdin de BlackRock déployé avec succès en 2 ans. Elle a aussi rationalisé ses stratégies d’ investissement et son offre avec une baisse de 40% du nombre de produits depuis 2016 et simplifié ses structures juridiques.

Sur l’ensemble de l’année écoulée, le résultat net du groupe a reculé de 13,5%, à 7,07 milliards d’euros, soit un peu moins que la baisse comprise entre 15% et 20% anticipée par la banque. Les revenus se sont tassés de 0,7%, à 44,28 milliards d’euros.

Futur départ de Jacques d’Estais

La banque prévoit de verser en mai prochain un dividende de 1,11 euro par action en numéraire au titre de l’exercice écoulé, un chiffre correspondant aux recommandations de la BCE. Pour respecter sa politique de distribution de 50% du résultat, le groupe envisage par ailleurs un versement supplémentaire à l’automne prochain, sous forme de rachats d’actions ou de distribution de réserves.

Enfin, BNP Paribas a annoncé des évolutions dans son équipe de direction. Jacques d’Estais, directeur général adjoint en charge de la division ” International Financial Services” dans laquelle se situent notamment les activités de gestion d’actifs et de gestion de fortune, quittera ses fonctions en fin d’année pour se consacrer à des projets personnels.

Le groupe a également annoncé la nomination de deux nouveaux directeurs généraux délégués, Thierry Laborde et Yann Gérardin, appelés à succéder à Philippe Bordenave. Thierry Laborde prend la responsabilité de la division ” Retail Banking” et Yann Gérardin conserve la responsabilité de CIB, précise la banque dans un communiqué. Philippe Bordenave, DG délégué depuis 2011, deviendra délégué général à la direction générale et à la présidence à l’issue de la prochaine assemblée générale. Michel Konczaty, DG adjoint depuis 2014, devient conseiller exécutif à la direction générale.