CAC40 : le marché continue de ‘payer’ les+500MdsE du PEPP BCE – Foot 2020

10

(CercleFinance.com) – La Bourse de Paris (+2,02% à 4.859) poursuit son rallye haussier dans le sillage de Francfort (+3,5% à 11.993) qui salue un plan de soutien de 5MdsE en faveur du secteur automobile (Daimler bondit de +7,7%, BMW de +5,3%).

Depuis plusieurs séances, les acheteurs sont galvanisés par les rumeurs de renforcement du programme d’achat d’urgence de la BCE (PEPP) qui sera ou non confirmé jeudi, soit pour une mise en place immédiate, soit pour la fin de l’année 2020.

L’Euro-Stoxx50 en profite (+2,6%) pour se hisser vers 3.160Pts alors que le Dow Jones se contente de +0,5% vers 25.600 et le S&P500 de +0,2% vers 3.060… le Nasdaq s’effritant de -0,3 à -0,4%.

La hausse continue de se propager sans participation des investisseurs depuis le 15 mai avec +13% en ligne droite et des échanges quotidiens inférieurs à 3MdsE en moyenne (moins de 3,15MdsE échangés à 17H29, suivi de gros arbitrages au ‘fixing’, le volume explosant de +50% à 4.76MdsE à 17H35).

Ce qui domine, ce sont les achats ‘FOMO’ (‘fear of missing out’, avec des envolées de +20% en 48H sur des valeurs en difficulté) ou des achats ‘contraints’ pour répliquer le benchmark, mais sans aucun avis positif ou négatif sur la tendance.

‘Sur ce niveau de valorisation, le mouvement devrait rester positif, permettant à l’indice CAC 40 d’initier la construction d’une seconde phase haussière plus heurtée pour atteindre le niveau symbolique des 5.000 points’, analysent les équipes de Kiplink.

Avec les +0,5 du jour, la capitalisation de Wall Street atteint 144% d’un PIB US qui n’a pas encore été révisé à la baisse à la lumière des dernières estimations de la FED: le précédent record de l’été 2007 avait conduit ce ratio à un niveau record de 137%… mais il avait atteint plus de 150% mi-févier.

Ce sont des niveaux de valorisation inconnus depuis la bulle des ‘dot.com’, le PER de S&P500 flirte ce soir avec les 22 et là aussi, c’est un record.

‘Les investisseurs ont très clairement décidé de se focaliser uniquement sur les bonnes nouvelles’, commentent les équipes de Keren Finance, et ce alors que le déconfinement se poursuit et que les investisseurs espèrent que la reprise va s’accélérer.

Aucun indicateur économique majeur ne figurait à l’ordre du jour ce mardi et les déclarations de Bruno Lemaire concernant une contraction de -11% du PIB français en 2020, ou de Gerard Darmanin annonçant un déficit de la Sécurité Sociale à -52,2MdsE n’ont fait ni chaud ni froid dans un contexte de hausse ignorant totalement le contexte économique, géopolitique et social.

Dans l’actualité des valeurs, les secteurs automobile et aérien (Airbus +7,2%, Safran +5,9%) trustent le sommet du classement grâce aux mesures de soutien allemandes.

Spectaculaire rebond de +20% d’Unibail (+10% ce mardi) en 48H et de +40% en 10 jours. Klépierre rivalise avec +13,5% ce mardi.

EDF et China Energy Investment Corporation (CEI) ont franchi une nouvelle étape dans leur partenariat industriel avec la création d’une joint-venture relatifs aux projets Dongtai IV et V. La nouvelle société commune construit et exploite désormais des projets éoliens en mer d’une capacité totale de 502 MW, situés au large de la province du Jiangsu au nord de Shanghai, en Chine.

EDF Renouvelable, Enbridge et wpd ont pour leur part passé une commande ferme à Siemens Gamesa pour la fourniture de turbines éoliennes et un contrat de maintenance de 15 ans pour le parc éolien offshore de Fécamp.

TF1 (+6,7%) annonce la signature d’un accord avec le groupe Mediapro, nouvel acteur du football français, pour un partenariat de quatre ans, renouvelable, reposant sur une licence de marque, un partenariat éditorial et de production, et un partenariat de talents.

Carrefour (stable) annonce avoir conclu un accord avec Dairy Farm pour acquérir Wellcome Taiwan, transaction portant sur 224 magasins de proximité et un entrepôt, pour une valeur d’entreprise de 97 millions d’euros et un chiffre d’affaires HT d’environ 390 millions en 2019.