« chaque euro dépensé doit être un euro utile » – Foot 2020

56

« Il n’y aura pas de nouveaux investissements pour 2021 ». Voilà qui est dit. Ce jeudi soir, devant les élus de la communauté de communes du territoire de Lunéville à Baccarat (CCTLB), le président Bruno Minutiello a posé les choses, avant même l’approbation du compte de gestion 2020. « Le budget 2020 projetait une perte du budget de fonctionnement sur le compte principal de plus d’1,2 million d’euros avec une levée de nouvel emprunt pour un montant de 10 millions d’€. Je ne pouvais pas accepter cette situation. Aujourd’hui, nous avons décidé de changer de stratégie et de travailler chaque ligne du budget. Chaque euro dépensé doit être un euro utile. Et je peux vous assurer que ceci n’est que le commencement ».

« Il faut déjà assumer les opérations en cours »

Pointant du doigt une nette dégradation de la capacité d’autofinancement de la collectivité ces dernières années, Bruno Minutiello et son équipe entendent « pouvoir à mi-mandat, retrouver une situation saine des comptes de la communauté de communes. Nous ne lancerons pas de nouvelles opérations pour le moment car il faut assumer les opérations en cours ».

Un discours qui n’a pas manqué de faire réagir Hervé Bertrand, ancien vice-président de la CCTLB. « Ou on présente une situation critique, ou on présente la situation des investissements, déclare le maire de Laronxe. Je pense qu’il est important que les enfants aient une piscine à Baccarat, qu’ils apprennent à nager et que le Civit se fasse et draine de la dynamique économique. Certes, il y a un endettement mais en face, il y a des réalisations. Et sans qu’il y ait eu recours à la levée de la fiscalité ». « Une perte, c’est une perte, reprend Bruno Minutiello, que ce soit en comptabilité publique ou privée. Nous avons là une présentation objective des comptes, qui puisse être lue par les plus novices d’entre nous ».