Claque boursière pour l’action bpost qui dégringole de plus de 20% – Championnat d’Europe de Football 2020

235

À l’issue du 4e trimestre, Balta

a dégagé des revenus en baisse de 8% à 151,1 millions d’euros avec un ebitda ajusté de 27,9 millions d’euros en hausse de 41% et une marge de 18,5%. Il s’agit de l’une des performances les plus solides de l’ebitda trimestriel depuis l’IPO, souligne le producteur de tapis et de carpettes dans un communiqué.

Pour l’ensemble de l’année, les revenus se contractent de 16,3% à 561,8 millions d’euros et l’ebitda de 8,6% à 68 millions avec une marge de 12,1% contre 11,1% en 2019.

Cyrille Ragoucy, le CEO de Balta, souligne que grâce à une forte génération de cash flow, la dette nette du groupe fin 2020 a été réduite à son niveau le plus bas depuis l’IPO réalisée en 2017.

Il n’y aura pas de dividende cette année.

Balta ne donne pas de prévisions, mais il signale qu’en janvier 2021, il a constaté une poursuite des tendances observées au 4e trimestre. Il affirme disposer d’un carnet de commandes solides.