Danone : les résultats 2020 ne prennent pas l’eau – Euro 2020

53

En proie aux critiques, le groupe a délivré des résultats solides dans un contexte pénalisant. Découvrez notre analyse et notre conseil boursier sur Danone.

Les chiffres parlent pour lui.

Criblé de critiques par une poignée de fonds vautours, Emmanuel Faber, le PDG de Danone, a présenté aux investisseurs des résultats supérieurs aux attentes du marché.

Des choix efficaces

En 2020, le bénéfice net par action du groupe s’est élevé à 3,34 euros, contre une anticipation médiane de 3,28 euros.

Certes, les résultats sont en baisse en raison de la crise du Covid. Mais les performances affichées par les nouveaux moteurs de croissance plaident en faveur des choix effectués depuis plusieurs années.

Acquise au prix fort en 2017, la société américaine Whitewave, spécialiste des produits et boissons d’origine végétale, ainsi que des crèmes à café, a vu l’an dernier ses ventes augmenter de 11% en données comparables.

Et son excédent brut d’exploitation a progressé en moyenne de 40% par an depuis son intégration dans le groupe français.

Porté par cette nouvelle tendance de consommation et le renouveau des marques comme Actimel, Danette et Activia, le chiffre d’affaires annuel du pôle EDP (produits laitiers et d’origine végétale) a crû de 3,4% à données comparables.

Bonne résistance

Cependant, la crise sanitaire a fortement pénalisé le pôle eaux, dont les ventes ont baissé de 16,8% et dont la marge a été quasiment coupée en deux, à 7%.

Par ailleurs, le chiffre d’affaires de la branche nutrition spécialisée est resté stable (-0,9%), malgré la chute des ventes de lait infantile à destination des consommateurs chinois.

Les restrictions de déplacements ont pesé sur les achats effectués via le canal transfrontalier.

La structure des résultats de Danone montre que le groupe a bien résisté dans un contexte pourtant très défavorable, en particulier pour son pôle eaux.

Toute amélioration sur le front sanitaire devrait lui être bénéfique à moyen terme.

Bon marché

Le redressement des ventes d’eaux s’effectuera au fur et à mesure de la réouverture des bars et des restaurants, tandis que la baisse des coûts en améliorera la profitabilité.

Les dirigeants restent confiants sur ce point et prédisent pour l’ensemble du groupe un retour à la croissance rentable dès le second semestre.

Cette sérénité s’illustre aussi par la proposition d’un dividende de 1,94 euro, versé en numéraire. Il est vrai que le flux de trésorerie disponible était encore supérieur à 2 milliards d’euros l’an dernier.

En Bourse, l’action s’est appréciée de 2,2% le 19 février à la suite de cette robuste publication.

Les investisseurs misent sur une amélioration du contexte sanitaire et sur le point d’étape stratégique qui sera fait lors d’une réunion le 25 mars prochain.

À 17,3 fois l’anticipation de bénéfice net par action 2021, l’action reste bon marché par rapport à celles des principaux acteurs du secteur.

Achetez l’action Danone [BN]. Objectif de cours : 67 €.

Profil d’investissement : dynamique.

Prochain rendez-vous : réunion investisseurs, le 25 mars.