DWS a collecté 30,3Md€ en 2020 – Euro 2020

21

(NEWSManagers.com) – Les encours sous gestion de DWS ont atteint 793 milliards d’euros fin 2020, a annoncé la filiale de Deutsche Bank à l’occasion de la publication de ses résultats annuels. Ils s’établissaient à 767 milliards d’euros fin 2019. Sur l’année, la collecte s’est établie à 30,3 milliards d’euros, supérieurs aux entrées nettes de 26,1 milliards d’euros de l’année précédente. Il s’agit d’un record, selon les propos d’Asoka Woehrmann, son directeur général. Le groupe précise que la collecte a été principalement due aux produits passifs (16,6 milliards d’euros) et aux produits cash (19,5 milliards d’euros) et dans une moindre mesure aux produits alternatifs (4 milliards d’euros). Les fonds dédiés aux questions ESG ont représenté 30 % de la collecte nettes 2020. Les trois régions couvertes, les Amériques, l’Europe et l’Asie-Pacifique, ont toutes enregistré des entrées nettes au quatrième trimestre ainsi qu’en 2020

La collecte a atteint un sommet au quatrième trimestre, qui a contribué à hauteur de 13,6 milliards d’euros (8,3 milliards d’euros hors monétaire) aux nouveaux actifs nets.

DWS a confirmé la distribution d’un dividende de 1,81 euro pour l’année 2020 (1,67 euro en 2019), en ligne avec son objectif d’un ratio de versement de dividende se situant entre 65 et 75% du revenu net. Le ratio coût-revenu ajusté est inférieur à son objectif de 65% avec un montant de 64,5%. Le résultat ajusté avant impôt pour 2020 a progressé de 3% pour atteindre 795 millions d’euros contre 774 millions en 2019.

Le groupe indique avoir procédé à des changements organisationnels l’été dernier, évoquant notamment un ” aplatissement de la hiérarchie” et compte continuer sa transformation sur des ” éléments clés” . Il investit dans une plateforme centrale, comprenant des systèmes d’information et un cadre de gestion adaptés aux activités fiduciaires de DWS et à ses clients. ” Cette transformation comprend également l’intégration de nouvelles technologies dans notre travail, telles que l’intelligence artificielle” , précise le groupe qui évoque des algorithmes de gestion et des process automatisés pour améliorer son efficacité.

DWS ” va se développer – tant de manière organique que par acquisition- en investissant dans des domaines de croissance ciblés, en s’appuyant sur ses points forts et son expertise existante” , évoque le communiqué. Il compte investir dans des domaines où il peut ” être un leader dans notre industrie. Par exemple, nous voulons être l’un des principaux fournisseurs européens d’ETF. Nous investirons dans des stratégies d’investissement aux deux extrémités du spectre : d’une part, dans des classes d’actifs et des produits à marge élevée dans l’espace Actif et Alternatif, et d’autre part, dans notre activité passive, notamment dans les ETF.”

DWS est cité dans les potentiels repreneurs de Lyxor, la filiale de gestion d’actifs de Société Générale actuellement en vente.