Economie – Mi 2021, Redémarrage économique pour la zone euro – Petites Affiches des Alpes-Maritimes – Championnat d’Europe 2020

50
Mi 2021, Redémarrage (...)

Ces prévisions émanent de Bruxelles qui, après « un hiver difficile » voit une lumière au bout du tunnel : «  Après avoir affiché une forte croissance au troisième trimestre 2020, l’activité économique s’est contractée à nouveau au quatrième trimestre, lorsqu’une deuxième vague de la pandémie a déclenché de nouvelles mesures de confinement ».

Ces mesures étant toujours en place, l’économie de l’UE comme celle de la zone euro devraient encore se contracter au premier trimestre 2021. La croissance économique, ce sera pour la fin du printemps et l’été, « au fur et à mesure de l’avancement des programmes de vaccination et du relâchement des mesures de confinement. La reprise devrait aussi être soutenue par l’amélioration des perspectives pour l’économie mondiale ».

Selon les prévisions, l’inflation dans la zone euro devrait augmenter, passant de 0,3 % en 2020 à 1,4 % en 2021, avant de fléchir légèrement à 1,3 % en 2022. Elles ont été légèrement revues à la hausse, mais l’inflation devrait rester « globalement modérée, la pression de la demande globale sur les prix continuant d’être atténuée par le retard dans la reprise  ».

Cependant, « de nombreux aléas, liés par exemple aux nouveaux variants du coronavirus et à la situation épidémiologique, pèsent sur les nouvelles prévisions  » reconnaît le commissaire à l’économie, Paolo Gentiloni.

Les chiffres des prévisionnistes intègrent le départ de la Grande-Bretagne de l’Union européenne.