EdF (M) | “Rester dans la continuité du travail effectué” – Championnat d’Europe 2020

15

EdF (M) | "Rester dans la continuité du travail effectué" - Championnat d'Europe 2020

Dans un communiqué de la fédération, le désormais nouveau sélectionneur de l’équipe de France s’est exprimé sur la sélection, à l’aube de ses premiers pas à la tête des bleus. 

Avec un temps de préparation extrêmement court, avec des joueurs qui ont été retenus en club un long moment, l’heure n’est pas à la révolution en équipe de France mais aux ajustements. Sans grands bouleversements, l’idée du staff de l’équipe de France est de continuer le travail effectué, avec moins d’une semaine de préparation. Avec deux matchs de qualifications pour l’Euro 2022 face à la Serbie (5 et 9 janvier) juste avant le mondial, le programme des bleus sera pour le moins chargé : « Nous sommes engagés dans une préparation qui doit nous amener à jouer rapidement contre la Serbie et à préparer le Mondial en Égypte. Cette liste rassemble les forces vives du groupe France recentré. L’idée générale est de rester dans la continuité du travail effectué depuis que ce nouveau staff a repris les rênes de l’équipe de France. Suite à l’Euro 2020 et au stage de novembre dernier, nous souhaitons nous appuyer, dans les grandes largeurs, sur ce groupe. Nous visons d’aller au bout de ce processus et d’étrenner le nouveau fonctionnement en compétition. »

Si l’absence de certains joueurs ou la présence de certains autres peut surprendre, Guillaume Gille ne ferme pas la porte à des ajustements de dernière minute, en cas de blessure ou de Covid notamment : «  Lorsqu’on se trouve sur une liste élargie d’une équipe nationale, on reste sélectionnable à tout moment car les blessures font partie de notre quotidienDe plus, la situation actuelle nous oblige aussi à prendre beaucoup de mesures de précaution quant à la poursuite de notre aventure et les éventuels forfaits que l’on pourrait subir à cause de la Covid-19. » Si l’année 2020 nous a appris une chose, c’est bien qu’on n’est jamais à court de surprises…

Pour le mondial, la France entrera en lice le 14 janvier contre la Norvège.

Julien Baudry