EN DIRECT – Covid : hausse des hospitalisations en France – Championnat d’Europe de Football 2020

21

Publié le 7 févr. 2021 à 9:47Mis à jour le 7 févr. 2021 à 20:04

La campagne de vaccination contre le Covid-19 se poursuit un peu partout dans le monde. En France, plus de 2,1 millions d’injections ont été réalisées, et près de 250.000 personnes ont reçu leur seconde dose. Les livraisons du vaccin d’AstraZeneca – le troisième approuvé en France – ont quant à elles débuté samedi. Ce vaccin sera destiné en priorité au personnel soignant de moins de 65 ans.

La pandémie a fait près de 2,3 millions de morts dans le monde depuis son apparition, et plus de 105 millions de cas d’infection ont été diagnostiqués. Les Etats-Unis sont le pays comptant le plus de morts (plus de 459.000 décès), devant le Brésil (230.000), le Mexique (164.000), l’Inde (155.000) et le Royaume-Uni (111.000).

Les infos à retenir

> Les hospitalisations sont en hausse en France

> Le vaccin AstraZeneca aurait une efficacité «limitée» contre le variant sud-africain

> Près de deux millions de Français ont reçu une dose de vaccin

>>> Suivez en direct les événements de ce dimanche 7 février

> Hausse des hospitalisations en France

La France a enregistré dimanche 19.715 nouveaux cas de contamination avérés au coronavirus en 24 heures, contre 20.586 la veille, selon Santé publique France.

L’épidémie a fait 171 morts de plus en une journée dans les hôpitaux, ce qui porte le bilan à 55.582 décès en hôpital. Ces chiffres ne tiennent pas compte des décès enregistrés dans les Ehpad qui ne sont mis à jour quotidiennement. Depuis le début de l’épidémie, 78.965 personnes sont décédées après avoir contracté le Covid-19, en Ehpad et en hôpital.

Le nombre de patients hospitalisés était de 27.694 dimanche, soit une augmentation de 325 patients par rapport à la veille. Il y avait par ailleurs 3.272 patients en réanimation, soit une augmentation de 47 cas par rapport à samedi.

> Premières livraisons de vaccins en Afghanistan

L’Afghanistan a reçu un demi-million de doses du vaccin AstraZeneca fournies par l’Inde, première livraison de vaccin contre le Covid-19 parvenue dans ce pays durement frappé par l’épidémie en 2020.

Le vaccin est produit par le Serum Institute of India, le plus grand fabricant de vaccins au monde. Cet institut produit à grande cadence des millions de doses du vaccin AstraZenaca pour l’Inde, des pays voisins et une grande partie des pays en développement.

> Le vaccin russe Spoutnik V autorisé en Hongrie

La Hongrie a levé le dernier obstacle à l’administration à sa population du vaccin russe Spoutnik V, avec le feu vert accordé par les autorités sanitaires nationales.

Mardi, Budapest avait annoncé avoir reçu 40.000 doses de ce vaccin, une première au sein de l’Union européenne (UE). Au total, le gouvernement nationaliste de Viktor Orban en a commandé deux millions, qui doivent être livrées sur trois mois.

> Réouverture des écoles en Jordanie après un an de fermeture

Des centaines de milliers d’élèves jordaniens ont repris le chemin des écoles, après près d’un an de fermeture en raison de la pandémie de coronavirus et au moment où le nombre de cas d’infection diminue dans le royaume.

Plus de 773.000 élèves vont retrouver leur classe cette semaine, selon le porte-parole du ministère jordanien de l’Education. Les écoles et universités du pays avaient été fermées mi-mars 2020.

> Yannick Jadot poursuit la Commission européenne pour sa gestion des commandes de vaccins

L’eurodéputé EELV reproche à la Commission européenne sa gestion des commandes de vaccins auprès des grands laboratoires. Invité de l’émission « Le grand rendez-vous Europe 1 – CNews – Les Echos », il annonce porter ce dossier devant la Cour européenne de justice.

> Israël sort progressivement de son troisième confinement

Salons de coiffure rouverts, clients de retour dans certaines boutiques et déplacements qui peuvent s’étirer sur plus d’un kilomètre : Israël commençait dimanche à sortir de son troisième confinement depuis le début de la pandémie de Covid-19 sur fond d’intense campagne de vaccination. Dans la nuit de jeudi à vendredi, le gouvernement a annoncé un allégement à partir de dimanche du « segur », le confinement, en place depuis la fin décembre dans la foulée d’une nouvelle vague de contamination.

Malgré les mesures de confinement, et la campagne de vaccination, le mois de janvier a été le plus meurtrier depuis le début de la pandémie en Israël, avec plus de 1.000 décès à cause du virus. D’après le dernier bilan du ministère de la Santé, le pays de neuf millions d’habitants a officiellement enregistré plus de 686.000 cas dont 5.074 décès depuis le début de la pandémie. L’Etat hébreu enregistre actuellement une moyenne d’environ 6.500 nouveaux cas par jour contre environ 8.000 mi-janvier.

> Vaccins : l’Autriche envisage de produire le Spoutnik V en cas d’autorisation

« Si les fabricants de vaccins russe et chinois obtenaient un feu vert en Europe et y étaient produits, l’Autriche essaierait très certainement de mettre à disposition des capacités de production dans les entreprises nationales appropriées » pour ces vaccins, a affirmé le chancelier autrichien Sebastian Kurtz dans un entretien au journal dominical allemand Welt am Sonntag. « Exactement comme pour les fabricants d’autres pays », a-t-il insisté.

« Il s’agit d’obtenir un vaccin sûr aussi vite que possible, peu importe par qui il est fabriqué », a-t-il poursuivi. Sebastian Kurz a également indiqué qu’il pourrait se faire injecter le vaccin russe s’il était autorisé en Europe.

> « 300 millions d’euros » pour permettre de produire plus de vaccins et de traitements en France, annonce Agnès Pannier-Runacher

« Je peux vous annoncer aujourd’hui que nous avons relancé un appel à projets de 300 millions d’euros pour permettre de fabriquer plus en France, pas seulement des vaccins d’ailleurs, mais également des traitements » contre le Covid-19, a déclaré sur franceinfo Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, chargée de l’Industrie. « Notre enjeu, c’est de produire plus et de produire plus rapidement », a-t-elle ajouté.

La ministre a par ailleurs affirmé que la question de la mise en place d’un passeport vaccinal était pour le moment prématurée. « Aujourd’hui, nous n’avons pas la preuve scientifique qu’une personne vaccinée ne peut pas être porteuse du virus », a-t-elle avancé.

> Plus de 8.500 nouvelles contaminations en Allemagne

Le nombre de cas confirmés de contamination au coronavirus en Allemagne a grimpé à 2.284.010, soit 8.616 cas de plus que la veille, selon les données rapportées dimanche par l’Institut Robert Koch (RKI) pour les maladies infectieuses. L’institut fait aussi état de 231 décès supplémentaires, ce qui porte le total à 61.517 morts depuis le début de l’épidémie dans le pays.

> Le vaccin d’AstraZeneca serait moins efficace contre le variant Sud-Africain

Selon les résultats préliminaires d’une étude réalisée par AstraZenaca, son vaccin contre le Covid-19 semble être moins efficace contre le variant sud-africain. « Dans cet essai de phase I/II, les résultats préliminaires montrent une efficacité limitée contre les symptômes légers à modérés dus au variant sud-africain B.1.351 », a déclaré un porte-parole d’Astrazeneca. La compagnie soutient cependant que son vaccin pourrait être efficace contre les formes graves a assuré dimanche la chercheuse de l’université d’Oxford Sarah Gilbert.

Selon Sarah Gilbert, les chercheurs travaillent actuellement pour améliorer le vaccin face aux nouveaux variants. « Une version avec la séquence du variant sud-africain est en préparation », a-t-elle affirmé, ajoutant que les chercheurs « aimeraient beaucoup » qu’elle soit prête pour l’automne.

> L’annulation de la dette Covid-19 est « inenvisageable », affirme Christine Lagarde

L’annulation de la dette Covid-19 serait « une violation du traité européen qui interdit strictement le financement monétaire des Etats », a souligné dans le Journal du Dimanche la présidente de la Banque centrale européenne (BCE) Christine Lagarde. « Cette règle constitue l’un des piliers fondamentaux de l’euro », a expliqué Christine Lagarde dans l’hebdomadaire français. « Si l’énergie dépensée à réclamer une annulation de la dette par la BCE était consacrée à un débat sur l’utilisation de cette dette, ce serait beaucoup plus utile ! À quoi sera affectée la dépense publique ? Sur quels secteurs d’avenir investir ? Voilà le sujet essentiel aujourd’hui. »

Plus de 100 économistes ont lancé vendredi un appel à annuler les dettes publiques détenues par la BCE pour faciliter la reconstruction sociale et écologique après la pandémie de Covid-19.

> La Chine recense 11 nouvelles contaminations

La Chine a recensé 11 nouveaux cas confirmés de contamination au coronavirus au cours des vingt-quatre dernières heures, contre 12 un jour plus tôt, ont rapporté les autorités sanitaires. Dans un communiqué, la Commission nationale de la santé a indiqué avoir enregistré une transmission locale parmi ces nouveaux cas.

Selon les données de la commission, 89.692 infections ont été confirmées en Chine continentale. Aucun décès supplémentaire n’a été enregistré dimanche. Le bilan de l’épidémie dans le pays s’élève à 4.636 morts.

> Tout va dépendre de la progression du variant, assure Arnaud Fontanet

« D’éventuelles nouvelles restrictions » vont dépendre de « notre capacité à contrôler la progression du variant anglais », estime l’épidémiologiste Arnaud Fontanet, membre du Conseil scientifique, dans un entretien au Journal du dimanche. « Tout se jouera sur notre capacité à contrôler la progression du variant anglais. C’est désormais lui qui donne le la, et qui imposera de nouvelles restrictions le cas échéant », déclare le professeur. « Sans confinement, les chances de contrôler l’épidémie sont minces », prévient-il.

Le variant anglais était responsable de 3,3 % des nouvelles contaminations en France début janvier, et de 14 % à la fin du mois, rappelle Arnaud Fontanet. « Si on continue sur cette trajectoire […], on atteindra 30-35 % à la mi-février et le nombre d’admissions à l’hôpital sera alors autour de 2.000 par jour. Le variant deviendra majoritaire autour du 1er mars », indique ce membre du Conseil scientifique, dont les recommandations guident l’exécutif.

> La reprise économique attendue pour mi-2021 dans la zone euro

La reprise économique de l’Union européenne a été retardée mais devrait monter en puissance à partir du milieu de l’année 2021, a déclaré la présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, au Journal du Dimanche. Le PIB a chuté de 6,8 % l’année dernière dans la zone euro. Et un nouveau ralentissement dans les trois premiers mois de 2021 est une hypothèse plausible, alors que le secteur des services est encore majoritairement à l’arrêt.

« Soyons lucides ? : nous ne retrouverons pas les niveaux d’activité économique d’avant la pandémie avant mi-2022 », a précisé Christine Lagarde. Avec une politique monétaire déjà très expansionniste, les politiques fiscales doivent maintenir le rythme et la présidente de la Banque centrale a exhorté les dirigeants européens à ratifier le plan de relance de 750 milliards d’euros annoncé en mars 2020.

> Danemark : plusieurs centaines de personnes manifestent contre les restrictions contre le Covid-19

Quelque 600 personnes ont arpenté samedi soir les rues de Copenhague pour protester contre les mesures anti-coronavirus prises par le gouvernement danois, notamment le futur passeport vaccinal. Chapeautés par les « Men in Black Danemark », un groupe actif sur Facebook qui organise des rassemblements depuis plus d’un mois, les manifestants s’étaient donné rendez-vous devant le parlement pour soutenir la « liberté de choix » et dénoncer la « coercition » et la « dictature » du semi-confinement anti-Covid en place au Danemark.

Commerces non essentiels, bars et restaurants sont fermés en ce moment dans le pays scandinave de 5,8 millions d’habitants et le gouvernement a prolongé les restrictions jusqu’au 28 février au moins. Les écoles primaires pourront toutefois rouvrir lundi.

> Légère décrue dans les hôpitaux français

Au total, 27.369 malades du Covid-19 sont actuellement hospitalisés en France, soit 245 de moins que vendredi. Parmi eux, 3.225 sont en réanimation, soit 20 de moins que la veille. Par ailleurs, 191 nouveaux décès ont été enregistrés ces dernières 24 heures en milieu hospitalier.

Le nombre de nouveaux cas s’élève de son côté à 20.586, un peu moins que les 22.139 détectés vendredi.

> Près de 250.000 Français ont reçu une seconde dose de vaccin

Selon les chiffres fournis par les autorités sanitaires, 1,86 million de personnes ont reçu une première dose de vaccin en France. Parmi elles, un peu plus de 247.000 ont eu accès à la seconde. Au total, ce sont plus de 2,1 millions d’injections qui ont été réalisées dans le pays depuis le début de la campagne de vaccination.