Essai Honda SH 125i 2020 – Euro 2020

34

Trois ans seulement après sa dernière évolution, le Honda SH 125 fait peau neuve pour 2020. Si l’esthétique évolue peu, la mécanique et les équipements s’étoffent : nouvelle motorisation Euro 5 à 4 soupapes plus performante, antipatinage HSTC déconnectable, nouveau châssis, volume du coffre doublé… La star des scooter à grandes roues accessible avec le permis B/A1 frôlerait t-elle désormais la perfection?

Entre le Forza 125 qui a secoué le segment des scooters 125 GT depuis son apparition en 2015, le PCX qui se vend deux fois plus que le Yamaha Nmax, le X-ADV qui a presque créé un nouveau segment avec son look de baroudeur hybride, Honda a le vent en poupe sur la planète scooters. Avec pas moins de 8 modèles allant du 110 cm3 au 745 cm3, la firme japonaise n’oublie aucune catégorie d’utilisateurs et comme son petit frère le Vision 110 cm3, le SH continue de faire vivre la légende. Pour rappel, ce scooter grandes roues urbain est né en 1984 sous le nom de SH 50 Motorino (SH pour Small Honda !) avec une cylindrée 50 cm3 et c’est en 2001 qu’il sera upgradé en version 125 cm3. Toujours fabriqué à l’usine d’Atessa en Italie où il truste les trois premières places des ventes (en 125, 150 et 300), il s’est tout de même écoulé à près de 19 000 unités en Europe en 2018 et s’est rangé à la 10ème place du top ventes scooters France 125 en 2019 avec 734 immatriculations.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : DESIGN – FINITION

L’évolution de 2017 était une réussite en terme de look, si bien que ce nouveau millésime a conservé l’essentiel de sa ligne. Mais dans le détail, on peut remarquer la plaque d’échappement en aluminium redessinée, le marchepied qui grimpe davantage sur la coque arrière et se termine en pointe, un éclairage au style inédit ou bien encore des nouveaux supports de commodos. Toujours aussi élégant et valorisant, le nouveau SH 125I a gagné en aérodynamique et en modernité.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : ERGONOMIE

La selle culmine à 799 mm mais on n’est pas déstabilisé car elle est étroite sur le bout. On apprécie qu’elle soit sur deux étages, ce qui offre un mini dosseret bien pratique pour le pilote. Le couvre-guidon haut passe au-dessus des genoux, le large plancher plat ouvert et antidérapant empêche les pieds de glisser (on pense par exemple à la sortie de la station essence) et le guidon se saisit coudes relâchés. Scooter grandes roues oblige, la position de conduite est naturelle, le dos bien droit et les jambes à l’équerre. Si vous passez d’un GT au SH, cela vous surprendra certainement au début, mais on s’y fait rapidement et finalement c’est sans doute la meilleure position de conduite pour la ville.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : CONFORT

Au premier abord la selle peut paraitre ferme mais en vérité elle est plutôt dense pour garantir un bon maintien dans le temps, on pense aux longs trajets surtout. Et surtout, le confort est amélioré par le travail qui a été réalisé sur l’essieu arrière. En effet, la géométrie a été revisitée et l’angle de fixation du moteur modifié. Les amortisseurs réglables en précharge (5 positions) filtrent bien, tout comme la fourche télescopique qui absorbe efficacement les chocs et n’arrive presque jamais en butée. Le pilote est préservé, y compris sur les routes de pavés.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : INSTRUMENTATION – COMMANDES

Bye bye la planche de bord aux trois cadrans analogiques avec le mini écran de poche, la nouvelle instrumentation du SH 125 2020 est full TFT. La politesse est de mise pour le grand écran qui dit bonjour/au revoir et affiche vitesse, heure,  consommation instantanée, niveau de carburant ainsi que la tension de batterie, alors que le petit écran secondaire présente deux trips ainsi qu’un témoin pour le contrôleur HSTC déconnectable. Deux boutons accessibles en roulant permettent de naviguer dans ces menus et une commande d’appel de phare est également présente. Enfin, comme sur le millésime 2017, la commande centrale connectée avec la Smart Key fait office de contacteur pour la mise en route et permet de gérer l’ouverture du coffre, de la trappe à essence et du Smart Top Box (bouton d’ouverture automatique placé sur le dessous du top-case comme sur le SH 300).

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : ÉCLAIRAGE

Introduite sur le SH lors de sa dernière refonte en 2017, la technologie full Leds est conservée mais on observe tout de même des changements au niveau de l’éclairage. En effet, le couvre-guidon n’abrite qu’une signature lumineuse très discrète désormais, le projecteur a été déplacé sur la partie basse de la face avant et les clignotants ont grimpé de quelques centimètres. À l’arrière, le coup de frais est spectaculaire avec un bloc feu stop en forme de ballon de rugby traversé par une baguette chromée et parfaitement intégré à la coque arrière, sublime !

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : MOTEUR

Ce SH 125 2020 reprend le bloc moteur de la précédente mouture mais avec des évolutions notables. Désormais conforme à Euro 5, ce nouveau bloc moteur eSP + (“enhanced Smart Power”, technologie introduite par Honda en 2013) de 124,8 cm3 alimenté par injection passe de 2 à 4 soupapes. La puissance maxi passe de 8,98 kW à 8 500 tr/mn à 9,2 kW à 8 250 tr/mn et le couple conservé de 11,5 Nm est disponible plus tôt : 6 500 tr/mn, soit 500 tr/mn de moins. La mise en route est toujours réservée au démarreur électrique, l’Idling Stop déconnectable coupe toujours le moteur au bout de 3 s et le relance par simple effleurement de la poignée. On relève l’apparition d’un contrôleur de couple HSTC, autrement dit un antipatinage pour éviter la perte d’adhérence de la roue arrière. La consommation oscille entre 2,2 l/100 km et 2,3 l/100 km en usage mixte, ce qui offre une autonomie non négligeable de 310 kilomètres environ avec le réservoir de 7 litres.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : FREINAGE

Pas d’évolution en ce qui concerne le freinage qui est toujours assisté d’un ABS à deux canaux. Chacune des roues 16 pouces est équipée d’un disque de 240 mm avec un piston à l’arrière et trois à l’avant. Efficace mais avec un ABS qui interfère un peu trop tôt, le frein arrière demeure satisfaisant. À l’avant, c’est un sans faute avec un parfait équilibre entre puissance et feeling et un ABS qui ne se déclenche qu’en cas d’urgence.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : ASPECTS PRATIQUES

C’est surprenant mais le Honda SH 125 2020 a abandonné le petit vide-poches du tablier intérieur, lequel contenait une prise 12V. En revanche le coffre de selle à ouverture automatique (commodo connecté à la Smart Key) gagne 10 litres de contenance pour un volume total de 28 litres, soit plus de 50% qu’auparavant ! On peut désormais y loger un grand intégral ainsi qu’un accessoire comme une petite sacoche ou bien une paire de gants, mais également recharger un appareil grâce à une prise USB. Et comme si cela ne suffisait pas, le Smart Top Box de 35 litres (connecté à la Smart Key avec bouton d’ouverture automatique sur le dessous) est de série pour le marché français. Porte-paquet de série, crochet dans le tablier, trappe à essence avec ouverture automatique logée dans le tablier, béquille latérale en complément de la centrale, fonction Bike Finder, le SH 125 est plus pratique que jamais. Il est juste dommage de ne pouvoir ouvrir coffre et top-case que contact éteint.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : EN VILLE

C’est sans hésitation son terrain de jeu favori. Le SH125 est une véritable anguille qui se faufile dans la jungle urbaine avec une aisance qui surprend. La première accélération est soudaine, pas de temps mort, on sent bien qu’il a gagné en puissance dans les bas régimes. Difficile de juger de l’efficacité de l’antipatinage HSTC car pas une goutte de pluie durant notre période d’essai. Une chose est sûre, la roue arrière n’a jamais chassé. L’agilité est de mise et on apprécie également le très bon angle de braquage qui facilite les manœuvres. Malgré son poids de 133,9 kg (- 400 g sur la balance), le SH 125I demeure bien équilibré puisqu’il bénéficie d’une bonne répartition des masses avec un train avant léger et un centre de gravité amélioré du fait que le réservoir a migré du coffre de selle sous le plancher.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : SUR ROUTE

Particulièrement performant entre 4 et 10 000 tr/mn comme l’a indiqué Honda dans son communiqué, le Honda SH 125I continue donc de révéler son potentiel en sortant de la ville. La montée dans les tours est parfaite, sans encombre et on atteint très rapidement les 80-90 km/h. La sonorité demeure silencieuse y compris dans les hauts régimes alors qu’on peut en profiter pour faire chauffer les pneus Michelin City Grip. Changements de cap éclairs, belles prises d’angle, le SH ne faiblit pas, bien au contraire !

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : SUR AUTOROUTE

Cela demeure le terrain sur lequel il est le moins à l’aise du fait de son manque de protection, la prise au vent est importante et la protection contre les intempéries quasi nulle (bulle et déflecteurs latéraux en accessoires). Bien que la vitesse maxi ait été améliorée pour atteindre 120 km/h compteur (environ 115 km/h réels), on remarque que le SH 125 s’éssoufle un peu dans les hauts régimes. Le petit Honda est donc capable d’arpenter l’autoroute mais à condition que les trajets ne soient pas trop longs.

Essai Honda SH 125i 2020 - Euro 2020
HONDA SH 125I : DUO

Le passager du nouveau SH 125I est plutôt bien accueilli puisqu’il profite de larges repose-pieds escamotables alors que les poignées creusées du porte-paquet tombent sous les mains. Confortable et surélevé, le bout de selle qui lui est réservé est complété par le large dosseret ergonomique du Top Box qui épouse parfaitement le dos.