EUR/USD : L’euro marque une pause – Championnat d’Europe de Football 2020

97

Points clés de l’article :

  • Un différentiel de taux plus favorable au dollar
  • L’euro marque une pause dans une forte tendance haussière

Un différentiel de taux plus favorable au dollar

Le dollar vendredi a profité du rapport sur l’emploi américain après une baisse de plusieurs jours. La grosse surprise est venue de la baisse du taux de chômage en Mai aux Etats Unis qui ressort à 13,3% là où les économistes prévoyaient un taux de chômage à 20% et par la création de 2,5 millions d’emplois sur la période quand les analystes anticipaient la destruction de plus de 7 millions de postes.

Ces chiffres ont profité au rendement du 10 ans américain qui a atteint un plus haut de 2 mois à 0,956% ce qui renforce l’intérêt de détenir des actifs en dollar. La différence de taux s’est donc élargie avec le 10 ans allemand qui illustre le différentiel entre l’Europe et les Etats Unis. En comparaison les commandes industrielles en Allemagne ont baissé de 25,8% en mensuel plus faible que les attentes qui étaient de 19,3%, la plus forte baisse depuis que cet indicateur ait été créé en 1990. De plus un des membres exécutifs de la BCE a dit que les mesures de confinement avaient mené à une résurgence des pressions déflationnistes.

Les investisseurs fuient les achats de dettes à taux négatifs pour chercher des obligations à taux positifs. Sur les taux court terme, la banque centrale européenne a toujours un taux de dépôt à -0,5% et continue à ajouter 20 billions euro/mois sur son programme d’assouplissement monétaire qui atteint 1,35 trillion.

L’euro marque une pause dans une forte tendance haussière

La devise européenne a connu un coup d’arrêt vendredi après une hausse continue pendant 8 séances. L’euro a dépassé la résistance à 1,1018 qui correspondait aussi à la moyenne mobile 200 jours puis son plus haut de fin Mars proche d’un retracement Fibonacci de 61,8% de la baisse du mois de Mars.

Le RSI se trouve dans une zone de surachat et le potentiel haussier semble limité dans l’immédiat. La prochaine résistance si elle était atteinte à 1,15, plus haut du mois de Mars sera difficile à dépasser. Il est probable en effet que les cours entrent en consolidation entre 1,1150 et 1,1500. Un retour sur la moyenne mobile à 20 périodes pourrait constituer une opportunité actuellement à 1,0670.

Le scénario haussier serait invalidé en cas de cassure de la moyenne mobile à 200 périodes.

Evolution des cours de l’euro contre dollar en données quotidiennes :

Analyse technique de l’EUR/USD

Twitter @CDamestoy

POURSUIVRE VOTRE LECTURE