(Exclusif) Adnan Custovic réagit aux rumeurs : “De nouveaux investisseurs signifient souvent du changement” – Tout le foot – Championnat d’Europe de Football 2020

12

L’entraîneur du KV Ostende pourrait-il déjà plier bagages ? Adnan Custovic n’a en tout cas pas encore évoqué son avenir avec les nouveaux investisseurs du KV Ostende. Nous l’avons contacté pour évoquer les rumeurs d’arrivée d’un nouveau coach sur la Côte …

Ce matin, la nouvelle provenait de la presse portugaise : Pacific Media Group (PMG), l’investisseur américain sauveur du KV Ostende, envisagerait de changer d’entraîneur : Jorge Simao pourrait remplacer Adnan Custovic, arrivé le 3 mars en urgence pour reprendre le club en main. Contacté par nos soins, le Bosnien n’a rien entendu de ces rumeurs. “C’est dans la presse ? Vous me l’apprenez”, nous affirme-t-il. 

Pour Custovic, il n’y a aucune certitude au moment où l’on parle. “Quand de nouveaux investisseurs arrivent, ils veulent souvent travailler avec de nouvelles personnes, des gens qu’ils ont choisis eux-mêmes”, reconnaît-il. “Je suis arrivé en mars, et malheureusement, je n’ai pas eu l’occasion de beaucoup travailler avec mon groupe en raison du coronavirus. Mais le club est désormais sauvé et assuré de sa survie au sein du football professionnel. Moi, c’est tout ce que je voulais”, relativise Custovic, qui faisait son retour au KVO où il avait travaillé comme adjoint, puis T1 de 2015 à 2018. 

Rester en Belgique 

Adnan Custovic pourrait donc devoir déjà repartir. “Si c’est la décision prise par les nouveaux dirigeants, je souhaiterai le meilleur au KV Ostende, voilà tout. Nous verrons. La reprise en main se fait le 15 juin, normalement. D’ici là, je ne sais rien de plus que vous”, se résigne-t-il. Custovic est également toujours adjoint en Bosnie-Herzégovine et devrait conserver ce poste. “Nous aurions dû disputer les barrages pour l’Euro 2020 en mars, c’est reporté à je ne sais quand …”. 

Dans tous les cas, si son aventure à la Côte devait se terminer prématurément, Custovic est clair : il aimerait rester en Belgique, si possible en tant qu’entraîneur principal.