Fonds euro-croissance «nouvelle génération»: futur eldorado de l’assurance-vie? – Championnat d’Europe 2020

25

Les fonds euro-croissance, de nouveau sur le devant de la scène. crédit photo : Andreas Prott/Shutterstock / Andreas Prott

Les fonds euro-croissance, formule hybride de l’assurance-vie n’a pas suscité l’enthousiasme des épargnants. La conjoncture financière actuelle et de récentes mesures législatives visant à simplifier son fonctionnement pourraient bien lui donner un second souffle.

Sommaire:

  • Contrat d’assurance-vie euro-croissance: peu de succès depuis son lancement
  • Contrat d’assurance-vie euro-croissance: de nouvelles perspectives pour 2020
  • Plus de rendement avec l’euro-croissance
  • Arbitrez selon vos objectifs

Contrat d’assurance-vie euro-croissance: peu de succès depuis son lancement

Les fonds euro-croissance de l’assurance-vie font la synthèse entre la sécurité offerte par les fonds en euros et les perspectives de performance offertes par les fonds en unités de compte. Ils sont destinés aux titulaires d’assurance vie qui disposent d’un horizon de placement d’au moins 8 ans. Depuis leur lancement en 2014, les fonds euro-croissance n’ont pas rencontré le succès escompté. Ils ne représentent que 3 milliards d’encours, soit une goutte d’eau au regard des 1 748 milliards d’euros placés en assurance-vie par les Français (en avril 2020). Ces résultats décevants s’expliquent par la complexité du fonctionnement des fonds euros croissance et leur manque de lisibilité en termes de rendement.

Contrat d’assurance-vie euro-croissance: de nouvelles perspectives pour 2020

La Loi Pacte du 24 mai 2019 (entrée en vigueur le 1er janvier 2020) a apporté plusieurs modifications au fonds euro-croissance. Objectif: faire de l’euro-croissance «nouvelle génération» un produit financier plus simple à comprendre et plus transparent dans le calcul de son rendement. Les pouvoirs publics espèrent ainsi que l’euro-croissance attirera davantage d’épargnants à l’avenir: ils souhaitent que l’encours de ces fonds atteignent au moins 20 milliards d’euros d’ici 2022.

Plus de rendement avec l’euro-croissance

Les fonds euro-croissance visent à encourager les épargnants à investir davantage dans le financement de l’économie réelle. La garantie en capital étant acquise à l’épargnant seulement au bout de 8 ans (et non en permanence comme avec les fonds en euros classiques), l’assureur dispose d’une plus grande latitude pour faire fructifier les sommes collectées en les plaçant sur des actifs diversifiés. Il peut ainsi espérer réaliser une meilleure performance et verser aux épargnants un rendement supérieur à ceux des fonds en euros ayant sensiblement baissé ces dernières années.

Arbitrez selon vos objectifs

Si la durée minimale des fonds euro-croissance est de 8 ans, elle peut grimper jusqu’à 40 ans. Vous pouvez ainsi choisir librement la durée pendant laquelle vous acceptez de bloquer votre capital, étant entendu que plus elle est longue, plus vous avez de chances de faire fructifier votre mise. Ainsi, vous pouvez investir pour préparer votre retraite et opter pour une échéance très éloignée, ou investir pour un projet à moyen terme (l’achat de votre résidence principale, par exemple) et opter pour une échéance plus proche. Seuls les fonds offrant une garantie à 100 % du capital investi à l’échéance convenue peuvent revendiquer l’appellation d’euro-croissance. Ceux offrant un niveau de garantie plus faible à l’échéance (de 80 % de l’épargne investie, par exemple), ne sont pas des fonds euro-croissance. Ces derniers ne doivent être envisagés que si vous êtes prêt à accepter un minimum de risques.

En savoir plus