Football – Euro 2020 – Pour l’Euro, Deschamps a déjà «une vingtaine» de joueurs en tête – Euro 2020

24

Football - Euro 2020 - Pour l’Euro, Deschamps a déjà «une vingtaine» de joueurs en tête - Euro 2020

Qu’il paraît loin le temps où Pascal Chimbonda, zéro sélection au compteur, surprenait tout son monde avec sa convocation pour la Coupe du monde 2006. Sauf énorme cataclysme avec un élément qui crève l’écran lors des quatre prochains mois, Didier Deschamps ne devrait pas faire une «Domenech» au moment de dévoiler les 23 noms des élus prêts à défendre les couleurs des Bleus lors du prochain Euro (11 juin-11 juillet 2021). Interrogé ce dimanche par Téléfoot sur cette fameuse liste, attendue au mois de mai, le sélectionneur des champions du monde est resté dans le ton des dernières semaines. Et ne s’est pas caché pour l’affirmer: à quelques exceptions près, il a déjà son groupe en tête. «Sans impondérable ou difficultés, la majorité oui, je le sais, une vingtaine disons», a-t-il consenti avant d’en dire un peu plus, avec le sourire. «Une grande vingtaine, 21, 22 et 23, à partir du moment où ils sont en possession de leurs moyens, il n’y a pas de soucis».

» LIRE AUSSI – Pronostic du Figaro: les 23 élus de Deschamps pour l’Euro seront…

Barbancourt

le rhum des connaisseurs


Football - Euro 2020 - Pour l’Euro, Deschamps a déjà «une vingtaine» de joueurs en tête - Euro 2020

Autrement dit, il ne devrait pas y avoir un suspense insoutenable en mai prochain au moment de la divulgation de ses ultimes choix, même si les Bleus sont attendus en mars pour le début des éliminatoires de la Coupe du monde (réception de l’Ukraine le 24, déplacement au Kazakhstan le 28 et en Bosnie le 31 mars). Le sélectionneur a aussi confirmé qu’il mettrait en place une liste de suppléants, comme pour la préparation à la Coupe du monde 2018. Les maigres incertitudes de Didier Deschamps concernent des postes connus de tous, à savoir le côté droit et gauche de la défense, le milieu de terrain et les remplaçants en attaque. Derrière Benjamin Pavard et Lucas Hernandez, titulaires indiscutables dans les couloirs depuis le sacre de Moscou, la bataille fait rage entre, d’un côté Léo Dubois, Ferland Mendy (qui peut évoluer aux deux postes) et Lucas Digne, voire Benjamin Mendy, qui part malgré tout de très loin. A moins qu’un élément ne créé la surprise à droite (Mukiele, Sarr, Aguilar). Pas la tendance de début janvier.

Au milieu, derrière les cadres indéboulonnables (Kanté, Pogba) et des joueurs bénéficiant de la confiance du staff (Rabiot, Tolisso, Nzonzi), le profil d’Eduardo Camavinga va forcément bousculer la hiérarchie. Des doutes demeurent aussi quant au «remplaçant» d’Antoine Griezmann entre Houssem Aouar et Nabil Fekir. Enfin en attaque, si Olivier Giroud, Kylian Mbappé, Griezmann, Kingsley Coman sont partants certains, des profils comme Wissam Ben Yedder, Anthony Martial pour le poste de numéro 9 ou Marcus Thuram, Ousmane Dembalé voire Florian Thauvin et Jonathan Ikoné, ont encore un petit espoir.

Football - Euro 2020 - Pour l’Euro, Deschamps a déjà «une vingtaine» de joueurs en tête - Euro 2020

A lire aussi