Foppa et Darleux redonnent le sourire aux Françaises contre le Danemark – Euro 2020

11
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode
Hand: Foppa et Darleux redonnent le sourire aux Françaises contre le Danemark

Pauletta Foppa, impériale à son poste de pivot, et Cléopatre Darleux, infranchissable gardienne de but, ont redonné le sourire aux handballeuses françaises, qui ont dominé le Danemark 27 à 23 dimanche à Viborg, en conclusion de la Golden League.

Dans le Jutland danois, les Françaises retrouvaient la compétition après leur échec au Mondial-2019 au Japon en décembre dernier (élimination au 1er tour), et se testaient face au Monténégro, à la Norvège et au Danemark.

Après une victoire facile contre une équipe monténégrine amoindrie (29-13) et un court revers contre la Norvège (29-28), les Bleues ont réalisé une jolie performance contre le Danemark dans ce tournoi amical de préparation à l’Euro-2020 (3-20 décembre).

Au coude à coude pendant toute la rencontre, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont fait la différence dans les dix dernières minutes sur… une double infériorité numérique très mal négociée par les Danoises.

Des buts d’Alexandra Lacrabère, Pauletta Foppa et Coralie Lassource, accompagnés de parades de Cléopatre Darleux ont permis aux Françaises de s’échapper (23-20) et de ne plus céder les commandes de la rencontre.

Foppa a terminé la rencontre avec trois buts au compteur et provoqué les cinq penalties tous convertis par Lacrabère, au terme d’un week-end où la pivot de Brest s’est distinguée par une constance remarquable sur les trois matches.

«Le rayon de soleil est venu des 10 dernières minutes où on a retrouvé des arrières dangereuses et une Pauletta Foppa enfin servie dans de bonnes conditions. Cela fait très plaisir», s’est réjoui le sélectionneur Olivier Krumbholz.

Dans les buts, Cléopatre Darleux effectuait son retour en équipe de France après deux années sans revêtir le maillot bleu (blessure, puis pause maternité, puis rencontres internationales suspendues par le Covid-19).

Dimanche, elle s’est livrée un duel à distance avec sa coéquipière à Brest, Sandra Toft. Elle s’est montrée décisive, notamment en seconde période, et a bouclé la rencontre avec 15 arrêts.

Pour cette étape de la Golden League, les deux titulaires habituelles du poste, Amandine Leynaud et Laura Glauser, étaient absentes –Glauser sur blessure, Leynaud à sa demande et en accord avec le staff.

Les Françaises retrouveront la Norvège et le Danemark, pour une nouvelle étape de la Golden League fin novembre en Norvège, avec la Pologne en troisième adversaire.

Elles partiront ensuite à Herning (Danemark) pour la défense de leur titre européen conquis il y a deux ans à Paris-Bercy. Au 1er tour, elles affronteront le Danemark, le Monténégro et la Slovénie.