Hausse de l’euro sur le marché noir suite aux rumeurs sur la réouverture des frontières – Championnat d’Europe 2020

18

Le marché noir des devises connaît une nouvelle hausse de l’euro suite aux rumeurs sur l’ouverture prochaine des frontières. Ce jeudi 27 août, la devise européenne s’échangeait à 196 dinars pour un euro à l’achat et à 198 dinars à la vente. En revanche, sur le marché officiel, les cours de l’euro sont restés relativement stables après des hausses record la semaine dernière.

Face au dollar, le dinar s’est également stabilisé. Un dollar s’échangeait à 164 dinars à l’achat et à 165 dinars à la vente. Tandis que le dollar canadien a légèrement reculé à 120 dinars à l’achat et à 122 dinars à la vente. Quant à la livre sterling, elle demeure la monnaie la plus cotée sur le marché, avec une légère hausse. Elle est échangée à 211 dinars à l’achat et à 213 dinars à la vente.

Concernant les monnaies du Maroc et de la Tunisie, leur valeur reste toujours plus élevée par rapport au dinar algérien, avec un dinar tunisien à 57 DZD à l’achat et 59 DZD à la vente, et un dirham marocain à 15 dinars à l’achat et 17 dinars à la vente.

L’euro relativement stable sur le marché officiel

Dans le circuit officiel, le dinar algérien s’est stabilisé après une chute vertigineuse. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, l’euro s’échangeait à 151,70 dinars à l’achat et à 151,77 dinars à la vente. Concernant le dollar, il a légèrement chuté à 128,29 dinars à l’achat et 128,30 dinars à la vente.

La valeur des monnaies marocaine et tunisienne, quant à elle, est toujours élevée avec un dirham marocain à 13,91 dinars à l’achat et 13,92 à la vente, et un dinar tunisien coté à 46,51 DZD à l’achat et 46,98 DZD à la vente. Il faut signaler que ces taux ne sont valables que pour les transactions officielles de la Banque d’Algérie. Ils répondent à la volonté politique de déprécier la valeur du dinar, afin de juguler le déficit budgétaire de l’Etat.

En savoir plus : Algérie Bourse – Devises et taux de change du dinar algérien

Afficher la suite