Hongrie-France | Hongrie – France, présentation, statistiques | UEFA EURO 2020 – Foot 2020

306

La Hongrie et la France seront opposées pour la première fois depuis 16 ans à l’occasion de la 2e journée du Groupe F de l’UEFA EURO 2020.

• Tandis que la Hongrie dispute son second EURO consécutif, 49 ans après sa précédente participation, la France a atteint au minimum les quarts de finale lors de cinq de ses six dernières participations, terminant même finaliste sur son propre sol lors de l’UEFA EURO 2016.

Antécédents

Les plus beaux buts français à l'EURO

Les plus beaux buts français à l’EURO

• La Hongrie affronte la France pour la première fois depuis un revers 2-1 en amical en France le 31 mai 2005. Djibril Cissé et Florent Malouda trouvaient le chemin des filets en première période pour les hôtes, Zsombor Kerekes réduisant le score en fin de match pour les Hongrois.

• Les deux équipes se sont rencontrées huit fois à Budapest, le plus récemment lors d’un succès 3-1 des Bleus en amical en mars 1990. Éric Cantona signait un doublé pour les visiteurs, Franck Sauzée faisant également trembler les filets ; un penalty d’Attila Pintér avait brièvement ramené la Hongrie à égalité.

• Il s’agissait de la première victoire de la France à Budapest, où elle avait subi six revers, dont une défaite 13-1 en juin 1927, avec notamment un sextuplé de József Takács, ce qui reste à ce jour la plus large victoire de l’Histoire de la Hongrie.

• Il s’agit de la cinquième rencontre entre les deux équipes au Championnat d’Europe, les Hongrois s’étant imposés lors de trois des quatre précédentes, pour un nul. Ils s’imposaient 3-1 à Paris et 2-1 à Budapest en quarts de finale 1964, puis un nul 1-1 à Budapest (seule autre fois où la France a évité la défaite en Hongrie) était suivi d’un succès 2-0 à Paris en éliminatoires de la compétition 1972.

• Les deux équipes se sont croisées deux fois en phase de groupes de la Coupe du Monde de la FIFA. La France s’imposait 3-1 en Argentine en 1978 avant un succès 3-0 au Mexique huit ans plus tard, Dominique Rocheteau marquant le troisième but à chaque rencontre.

À l’EURO : Hongrie
• Il s’agit de la seconde phase finale de l’EURO de rang pour la Hongrie. Sa participation en 2016 était sa première depuis 1972 et son premier tournoi majeur depuis la Coupe du Monde 1986. Seuls quatre pays participaient aux deux premières phases finales atteintes par les Magyars, en 1964 et 1972.

Temps forts : Autriche - Hongrie

Temps forts : Autriche – Hongrie

• En 2016, une équipe entraînée par Bernd Storck terminait première du Groupe F avec cinq points, à égalité avec l’Islande mais devant à la différence de buts particulière, et avec deux longueurs d’avance sur le Portugal, le futur vainqueur, tandis que l’Autriche était éliminée avec un point. La Hongrie débutait par un succès 2-0 sur l’Autriche à Bordeaux, Ádám Szalai ouvrant le score, avant des nuls face à l’Islande (1-1) et au Portugal (3-3).

• Mais la Belgique s’avérait trop forte en 8es de finale, s’imposant 4-0 à Toulouse, même si trois de ces buts étaient marqués lors des 12 dernières minutes.

• Avant d’affronter le Portugal lors de la 1re journée, la Hongrie avait remporté deux de ses huit matches en phase finale de l’EURO (2 n., 4 d.).

• La Hongrie a terminé quatrième de son groupe de qualification pour l’UEFA EURO 2020, récoltant 12 points lors de ses huit matches pour terminer derrière la Croatie, le pays de Galles et la Slovaquie, qui participent également à la phase finale.

• L’équipe de Marco Rossi s’est qualifiée pour les barrages de l’EURO après avoir terminé deuxième de son groupe lors de l’UEFA Nations League 2018/19, glanant dix points pour terminer à deux longueurs de la Finlande et avec un point d’avance sur la Grèce.

Hongrie 2-1 Islande

Hongrie 2-1 Islande

• Les Hongrois se sont ensuite imposés 3-1 en Bulgarie en demi-finale des barrages, semblant ensuite filer vers l’élimination en étant menés par l’Islande lors de leur finale à Budapest, avant que deux buts signés Loïc Négo (88e) et Dominik Szoboszlai (90e+2) en fin de match n’offrent aux Magyars une victoire 2-1 spectaculaire et leur billet pour la phase finale.

• Fin 2020, la Hongrie était invaincue depuis six matches (4 v., 2 n.) et un revers 3-2 à domicile face à la Russie le 6 septembre 2020 en UEFA Nations League.

• La Hongrie accédait à la finale des Coupes du Monde 1938 et 1954, s’inclinant respectivement face à l’Italie (en France) et à la RFA (en Suisse).

• Le premier match de la Hongrie à la Puskás Aréna s’est soldé par un revers 2-1 contre l’Uruguay en amical le 15 novembre 2019. Les Hongrois perdaient également le match suivant, cette défaite 3-2 contre la Russie le 6 septembre 2020 en UEFA Nations League, mais s’imposaient à leur troisième tentative lors de ce succès 2-1 sur l’Islande en barrages. Son bilan dans cette enceinte fin 2020 était de 2 victoires, 1 nul et 2 défaites.

• Bilan général de la Hongrie à Budapest début 2021 : 229 v., 88 n., 83 d.

Trezeguet en finale de l'EURO 2000

Trezeguet en finale de l’EURO 2000

À l’EURO : France
• La France atteignait sa troisième finale de Championnat d’Europe de l’UEFA devant son public en 2016, avant de s’incliner 1-0 face au Portugal après prolongation au Stade de France. Un revers qui privait Les Bleus de leur troisième EURO après des triomphes en 1984 et 2000.

• En 2016, les hommes de Deschamps remportaient leur groupe devant la Suisse, l’Albanie et la Roumanie, puis éliminaient la République d’Irlande 2-1 – leur première victoire en phase finale d’un EURO depuis 2000 – en 8es de finale. Les Bleus dominaient ensuite l’Islande (5-2) et l’Allemagne (2-0) avant de chuter face au Portugal à Saint-Denis.

France 4-0 Islande

France 4-0 Islande

• Les Bleus se remettaient de cette déception en allant chercher leur deuxième Coupe du Monde en 2018, 20 ans après leur premier sacre mondial, grâce à une victoire 4-2 face à la Croatie en finale.

• Champion du Monde (1998) et d’Europe (2000) avec la France en tant que joueur, Deschamps peut réitérer cet exploit en tant qu’entraîneur ; hormis la France, seules l’Allemagne de l’Ouest (EURO 1972, Coupe du Monde 1974) et l’Espagne (EURO 2008 et 2012, Coupe du Monde 2010) ont détenu les deux titres en même temps.

• La France s’est qualifiée pour la phase finale 2020 en remportant le Groupe H grâce à huit victoires en dix matches (1 n., 1 d.) pour terminer avec 25 points et deux longueurs d’avance sur la Turquie.

• Ce revers 2-0 en Turquie le 8 juin 2019 était la première défaite des Bleus après 90 minutes en 17 rencontres de l’EURO (13 v., 3 n.).

• La France dispute sa 13e phase finale mondiale ou européenne consécutive ; elle n’a plus manqué à l’appel depuis la Coupe du Monde 1994, et a disputé cinq finales (trois remportées) depuis cette compétition.

• Il s’agit du dixième EURO de la France, son huitième consécutif ; elle manquait ce tournoi pour la dernière fois en 1988.

• Tous les matches de la France en Hongrie ont eu lieu contre le pays hôte à Budapest. Bilan des Bleus : 1 v., 1 n., 6 d. ; il s’agit de leur première rencontre à la Puskás Aréna.

On se connaît ?
• Négo, qui a signé le but de l’égalisation de la Hongrie face à l’Islande en finale de barrage de l’UEFA EURO 2020 (son premier but international), est né en France et faisait partie de l’équipe victorieuse du Championnat d’Europe des moins de 19 ans de l’UEFA 2010 sur son propre sol, aux côtés d’Antoine Griezmann. Il a obtenu la naturalisation hongroise en 2019.

• Négo, qui a débuté sa carrière professionnelle à Nantes, a également transformé la tentative décisive lorsque Fehérvár a battu le club français de Reims 4-1 aux tirs au but le 24 septembre 2020 après que leur confrontation du troisième tour de qualification de l’UEFA Europa League s’était soldée par un match nul et vierge.

• Ont également joué en France :
Ádám Lang (Dijon 2016–18, Nancy 2018 prêt)
Barnabás Bese (Le Havre 2016–20)

• Ont joué ensemble :
Péter Gulácsi, Willi Orban et Dayot Upamecano (Leipzig 2017–)
Dominik Szoboszlai et Dayot Upamecano (Leipzig 2021–)

• Gulácsi, Upamecano et le remplaçant Orban figuraient dans l’équipe de Leipzig battue 3-0 par le Paris Saint-Germain en demi-finales de l’UEFA Champions League le 18 août 2020. Presnel Kimpembe et Kylian Mbappé jouaient pour Paris.

• Gulácsi, Orban, Upamecano et Kimpembe participaient aux 90 minutes de la victoire de Leipzig 2-1 sur Paris en phase de groupes de l’UEFA Champions League le 4 novembre 2020 ; les quatre étaient rejoints par Mbappé lors du succès 1-0 du PSG au Parc des Princes le 24 novembre 2020.

• En tant que joueur, le sélectionneur de la Hongrie Rossi était expulsé lors du revers 2-0 de Plaisance face à la Juventus de Deschamps le 11 avril 1998 en Serie A.