Isolations des combles Perdus et Aménageables – Foot 2020

16

Les chiffres sont très parlants : parmi les sources de déperdition de chaleur dans une maison (murs, fenêtres et ouvertures, toiture), le toit est la voie la plus énergivore avec 30% de déperdition de l’énergie consacrée. Un chiffre impressionnant qui fait donc de l’isolation toiture une piste numéro 1. Cela s’explique très simplement, la chaleur a tendance à monter en hauteur et elle va donc aller se confronter à un air froid venu du toit et s’échapper. Le logement ne bénéficiera pas de façon optimale du confort généré par le chauffage.

La solution est donc de ne pas laisser la chaleur s’échapper par le toit, en isolant les combles. Si les combles ne sont pas utilisés (combles perdus), l’opération se révèle simple et assez peu coûteuse, si les combles sont aménagés, il faut intervenir sur le toit directement pour agrafer une matière isolante. L’opération est un peu plus coûteuse et complexe. Par rapport à un changement de fenêtre ou une isolation des murs, les effets sur la facture d’énergie seront plus significatifs si l’on entreprend l’isolation toiture.