JO de Tokyo, Thomas Pesquet de retour dans l’espace, procès des attentats du 13-Novembre… Ce que nous réserve l’année 2021 – Euro 2020

18

Au revoir 2020, bonjour 2021 ! Le début de cette année “ne sera pas différent de 2020” sur le front de l’épidémie de coronavirus, prévient le président du Conseil scientifique, Jean-François Delfraissy. Ce qui n’empêchera pas le calendrier des prochains mois d’être bien rempli. Entre les départs programmés de Donald Trump et d’Angela Merkel et la période de pré-élection présidentielle en France, l’année politique s’annonce dense et riche en surprises. L’année 2021 se jouera aussi dans les tribunaux, où de grands procès sont attendus, tandis que terrains de sport, musées, salles de cinéma ou de concert tenteront d’éponger le retard pris en 2020. Voici l’agenda (non exhaustif) des principaux événements attendus pour les douze mois à venir.

> Etats-Unis, Allemagne : Trump et Merkel passent la main
> En France, répétition générale avant la présidentielle
> Sarkozy, Tapie, 13-Novembre… un calendrier judiciaire chargé
> Thomas Pesquet, éclipse solaire, nouveau Hubble… Des étoiles dans les yeux
> Euro de foot, JO de Tokyo… 2021, grand terrain de sport
> Marvel, Spielberg, OSS 117… Embouteillages sur grand et petit écran
> Iron Maiden, Rodin-Picasso, The Weeknd… Du beau monde dans les salles et les musées

Etats-Unis, Allemagne : Trump et Merkel passent la main

Une page se tourne aux Etats-Unis. Joe Biden deviendra, mercredi 20 janvier, le 46e président des Etats-Unis. Malgré ses tentatives pour faire annuler le verdict des urnes, Donald Trump va devoir quitter le Bureau ovale. Coronavirus oblige, l’investiture n’aura pas lieu devant le Capitole, mais sera virtuelle. La présence du président sortant n’est pas assurée. Une rumeur persistante fait état d’un discours de Donald Trump le même jour pour annoncer sa candidature pour 2024.

En Allemagne, c’est presque un livre qui se referme. Après seize ans à la tête du pays, la chancelière Angela Merkel va passer la main. A l’issue du renouvellement du Bundestag, le 26 septembre 2021, les députés seront chargés d’élire un nouveau chancelier.

Le pouvoir pourrait aussi changer de mains en Iran, après l’élection présidentielle du mois de juin. Déjà réélu une fois, le modéré Hassan Rohani ne peut briguer un troisième mandat et un conservateur pourrait bien s’asseoir dans le fauteuil de président.

Une évolution lourde de symboles attend le Chili, le 11 avril prochain : le pays doit élire les 155 membres de la “Convention constituante” chargée de rédiger la nouvelle Loi fondamentale, et ainsi mettre fin à l’héritage de la dictature Pinochet (1973-1990).

De l’autre côté du globe, à Dubaï, devrait se tenir à partir du 1er octobre l’Exposition universelle qui devait initialement débuter en mai 2020. Présentée comme le plus grand événement jamais organisé dans un pays arabe, elle a pour le thème “Connecter les esprits, créer le futur”. Près de 200 pays, 192 exactement, sont censés y participer. 

En France, répétition générale avant la présidentielle

L’actualité politique française sera notamment marquée par les élections régionales et départementales. Deux scrutins initialement prévus en mars 2021 mais qui, en raison de la crise sanitaire, seront reportés, vraisemblablement au mois de juin. Les dates précises du scrutin doivent être fixées par décret, au plus tard six semaines avant la convocation des électeurs. Il pourrait s’agir des 13 et 20 juin ou des 20 et 27 juin.

Les scrutins régionaux et départementaux constituent le dernier rendez-vous électoral avant la présidentielle de 2022 et plusieurs potentiels candidats de la droite sont en lice dans leurs fiefs respectifs : Xavier Bertrand dans les Hauts-de-France, Valérie Pécresse en Ile-de-France et Laurent Wauquiez en Auvergne-Rhône-Alpes. Pour tous les partis, cette année 2021 sera cruciale avec l’objectif pour tous d’avoir un candidat désigné pour la présidentielle. Si du côté du RN et de LFI, Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon sont dans les starting-blocks, les prochains mois promettent d’être mouvementés du côté des Républicains et de la gauche, où rien n’est encore tranché. Enfin, EELV a assuré que le candidat serait choisi avant septembre 2021.

Avant la présidentielle, les débats vont se poursuivre autour de textes dont certains ont déjà fait couler beaucoup d’encre. La proposition de loi “sécurité globale” (et son fameux article 24), votée en première lecture à l’Assemblée nationale, sera discutée par les sénateurs dès janvier. Le Parlement étudiera aussi le projet de loi sur les séparatismes, présenté en Conseil des ministres le 9 décembre dernier. Les Français pourraient par ailleurs être convoqués aux urnes pour un référendum sur l’ajout de la lutte contre le changement climatique dans l’article 1er de la Constitution. Cette réforme voulue par Emmanuel Macron verra-t-elle le jour ? Elle devra d’abord être adoubée par l’Assemblée nationale et le Sénat, et se frayer un chemin dans un calendrier chargé.

Sarkozy, Tapie, 13-Novembre… Un calendrier judiciaire chargé

Plusieurs décisions de justice importantes sont attendues dans l’année à venir. Le 1er mars, Nicolas Sarkozy saura s’il est reconnu coupable des faits de “corruption” et “trafic d’influence” pour lesquels il était jugé en décembre lors du procès dit des “écoutes”. Le parquet national financier a requis quatre ans de prison dont deux ferme à l’encontre de l’ancien président et de ses deux coprévenus. “Cette affaire a été pour moi un chemin de croix”, a déclaré Nicolas Sarkozy avant la levée de l’audience lors de l’ultime journée du procès. Et ce n’est peut-être pas terminé, puisque l’ancien président doit être jugé du 17 mars au 15 avril dans l‘affaire “Bygmalion”, sur ses frais de campagne lors de son élection en 2012.

Dans l’affaire du Mediator, l’un des plus grands scandales sanitaires français, le jugement est attendu le 29 mars. Les laboratoires Servier et l’Agence du médicament ont été jugés entre septembre 2019 et juillet 2020. Le groupe pharmaceutique est notamment accusé d’avoir caché la toxicité du Mediator. Le coupe-faim aurait causé des centaines de décès et de graves lésions cardiaques.

Le feuilleton judiciaire de Bernard Tapie ne cesse de s’étirer. Le procès en appel dans l’affaire de l’arbitrage controversé de 2008 en faveur de l’homme d’affaires a été renvoyé au mois de mai 2021. Cette décision a été prise après une demande de renvoi formulée par la défense de l’ex-ministre, qui souffre à 77 ans d’un double cancer de l’estomac et de l’œsophage, et dont la maladie a récemment “très gravement progressé”. Une audience, fixée au 29 mars 2021, doit permettre de faire un point sur son état de santé, avant la reprise des débats en mai.

Après quatre mois d’audience historiques pour les attentats de janvier 2015, un nouveau procès hors norme, celui des attentats du 13 novembre 2015, est attendu pour septembre 2021. Vingt personnes seront jugées devant la cour d’assises spéciale de Paris, dont Salah Abdeslam, seul membre encore en vie des commandos qui ont frappé la capitale et Saint-Denis. Ce procès sera encore plus long que celui des attentats de janvier 2015 : il se tiendra du 8 septembre 2021 à fin mars 2022. Au total, 1 765 personnes physiques et morales se sont constituées partie civile.

Autre procès attendu, celui de Nordahl Lelandais, qui comparaîtra du 3 au 14 mai 2021 devant les assises de la Savoie à Chambéry pour le meurtre du jeune militaire Arthur Noyer. Il s’agira du premier rendez-vous judiciaire pour l’ancien maître-chien, par ailleurs mis en examen pour le meurtre de la petite Maëlys et pour agressions sexuelles sur trois petites cousines.

Thomas Pesquet, éclipse solaire, nouveau Hubble… Des étoiles dans les yeux

Il y retourne. Quatre ans après son premier séjour en orbite autour de la Terre, Thomas Pesquet s’envolera à nouveau pour la Station spatiale internationale dans le cadre de la mission Alpha“Je vais me retrouver avec trois ou quatre personnes avec qui j’ai déjà volé… C’est un peu la saison 2, avec les mêmes personnages”, a-t-il commenté. Le spationaute de 42 ans embarquera des cellules souches de cerveau, afin d’étudier leur vieillissement accéléré dans l’espace. La mission permettra aussi de préparer de futures expéditions vers Mars et la Lune – un voyage lunaire pour lequel il est candidat.

Le Français quittera la Terre le 30 mars à bord du Crew Dragon de Space X. Il s’agira du deuxième lancement de cette capsule, après une première mission réussie en 2020. Le groupe d’Elon Musk va également continuer à occuper le terrain en 2021 avec les nouveaux prototypes de Starship, comme l’explique le site spécialisé Numerama. Ces fusées géantes doivent se perfectionner en vue d’une mission vers Mars, que SpaceX espère lancer d’ici quelques années.

Toujours dans le ciel, une éclipse solaire partielle sera visible le 10 juin 2021 depuis l’Europe et l’Amérique du Nord. Il sera en revanche difficile d’assister à l’éclipse solaire totale du 4 décembre 2021, puisque celle-ci ne sera visible qu’en Antarctique. La prochaine éclipse totale de soleil visible depuis la France n’aura lieu qu’en 2081.

Et tant qu’à lever les yeux, autant tenter de percer les secrets du cosmos. Le télescope James Webb devrait nous aider dans cette mission. Il s’agit de l’un des outils d’observation spatiale les plus attendus. En préparation depuis de longues années, James Webb doit être lancé à l’automne 2021 depuis Kourou, en Guyane, pour remplacer Hubble après trente ans de bons et loyaux services. Ce nouveau télescope sera 100 fois plus puissant que son prédécesseur.

Euro de foot, JO… 2021, grand terrain de sport

Comme chaque année, le Dakar (organisé en Arabie saoudite) ouvrira le bal, suivi dans la deuxième quinzaine de janvier par les Mondiaux masculins de handball. Les rendez-vous traditionnels s’enchaîneront (si tout va bien) normalement : Tournoi des six nations, Roland-Garros, Tour de France… avant un été très chargé.

Outre le retour du gazon de Wimbledon, ce sont bien d’autres pelouses qui devraient être foulées du 11 juin au 11 juillet avec l’Euro de football, retardé d’un an. Avec 24 sélections participantes et des matchs organisés dans 12 villes-hôtes à travers l’Europe qui nécessiteront de nombreux déplacements, la bonne tenue de l’événement dépendra en grande partie de la situation sanitaire sur le continent. Côté sportif, pas de tour de chauffe pour l’équipe de France, qui a hérité d’un groupe corsé avec le Portugal (champion en titre), l’Allemagne et la Hongrie.

Les Jeux olympiques, également repoussés d’un an, sont toujours prévus au Japon, à Tokyo, du 23 juillet au 8 août. Et un record a déjà été battu : celui du coût d’organisation. En effet, en raison du report et des mesures sanitaires, ces Jeux d’été seront les plus chers de l’histoire avec une addition totale de 1 644 milliards de yens (13 milliards d’euros).

Marvel, Spielberg, “OSS 117″… Embouteillages sur grand et petit écran

L’année 2021 s’annonce chargée dans les salles obscures, du moins si celles-ci sont autorisées à rouvrir. Les grosses productions prévues en 2020 vont se répartir tout au long des douze prochains mois : le dernier James Bond avec Daniel Craig, Wonder Woman 1984, la nouvelle adaptation de Dune signée Denis Villeneuve, la suite Top Gun : Maverick toujours avec Tom Cruise, le film Kaamelott d’Alexandre Astier…

Encore une fois, les super-héros seront à l’honneur en 2021 avec de nouveaux films de l’écurie Marvel : Black Widow avec Scarlett Johansson, le quatrième volet des aventures de Thor, intitulé Thor: Love and Thunder avec Chris Hemsworth dans le rôle du dieu nordique et Natalie Portman, et la nouveauté Eternals, peut-être appelée à remplacer la franchise Avengers. Les héros, pas super mais presque, auront aussi la part belle avec les retours de Neo dans Matrix 4, toujours avec Keanu Reeves, et de Ethan Hunt, évidemment campé par Tom Cruise, dans Mission: Impossible 7. Hubert Bonisseur de La Bath, alias OSS 117, revient aussi pour un troisième épisode où l’agent français, interprété par Jean Dujardin, sera empêtré dans une aventure nommée Alerte rouge en Afrique noire.

Enfin, on attend également les nouveaux films de Steven Spielberg (un remake de la comédie musicale West Side Story), de Jacques Audiard (Les Olympiades). On guettera aussi Suprêmes, le film biographique consacré aux rappeurs Kool Shen et Joey Starr du groupe de rap NTM.

Les séries (et les plateformes), qui ont accompagné nos confinements en 2020, ne seront pas en reste cette année, avec le retour des gros dramas : la saison 3 de Succession (HBO et OCS), la saison 4 de The Handmaid’s Tale (HBO et OCS) et la saison 5 de La Casa de Papel (Netflix). Parmi les nouveautés, la série Marvel sur le frère de Thor, Loki (Disney+), celle sur le jedi Obi Wan-Kenobi (Disney+), Foundation (Apple TV+), adaptation du roman de science-fiction d’Isaac Asimov Le Cycle de Fondation, ou encore Lupin (Netflix), libre adaptation des aventures du gentleman cambrioleur avec Omar Sy. Il y aura aussi des reboots d’anciennes séries comme celui de Gossip Girl (HBO Max).

Iron Maiden, Rodin-Picasso, The Weeknd… Du beau monde dans les salles et les musées

En stand-by en 2020, les concerts pourront-ils à nouveau être organisés ? Des dates sont déjà programmées, à caler dans vos agendas en espérant une amélioration de la situation sanitaire. Indochine fêtera ses 40 ans de carrière au Stade de France le 19 juin 2021. Un mois plus tard, le 25 juillet, c’est Lady Gaga qui investira l’enceinte dionysienne. Du côté de La Défense Arena, le groupe de heavy metal Iron Maiden est attendu le 11 juillet. Même salle, autre ambiance puisque le groupe de rap Sexion d’Assaut se produira le 25 septembre. Enfin, à l’AccorHotel Arena, on attend Alicia Keys (7 juillet), Elton John pour sa tournée d’adieu (10 au 13 octobre), qui sera suivi quelques jours plus tard de la popstar The Weeknd (15 au 17 octobre). Autre événement qui s’annonce impressionnant, le concert de Sting au chateau de Chambord le 1er juillet.

Pour ceux qui trépignent de retourner dans les musées, il y aura également de quoi faire, avec notamment le musée Rodin et le musée national Picasso qui s’associent pour une double-exposition autour de Picasso et Rodin à partir du 9 février. Dès qu’il rouvrira, le Panthéon accueillera l’exposition sur Victor Hugo, intitulée “La Liberté au Panthéon”. A l’occasion de sa réouverture prévue le 23 janvier, la Bourse de commerce abritera les œuvres de la collection de l’homme d’affaires François Pinault. A partir du 10 février, les musées d’Orsay et de l’Orangerie organisent une exposition consacrée à la “période Renoir” de René Magritte. Autre rendez-vous à noter, l’exposition “Elles font l’abstraction” au Centre Pompidou (5 mai-23 août), qui met en lumière l’apport des artistes femmes à l’abstraction.