La BMPS creuse sa perte en 2020 – Championnat d’Europe 2020

29

La banque italienne BMPS, qui a bénéficié d’un sauvetage public en 2017, a creusé sa perte nette en 2020 à 1,689 milliard d’euros en 2020, contre 1,03 milliard l’année précédente. Le résultat de Banca Monte dei Paschi di Siena, la troisième banque italienne, a été affecté par des éléments non opérationnels, en raison de provisions d’un montant total de 753 millions d’euros pour l’ensemble de l’année 2020. Le groupe a confirmé qu’il envisage une augmentation de capital à hauteur de 2,5 milliards d’euros. S’il ne devait pas trouver de partenaire, l’État italien a indiqué «son plein soutien», en participant à une augmentation de capital, précise la banque dans un communiqué.

Au quatrième trimestre, la banque a essuyé une perte nette de 149,6 millions d’euros. Elle a été pénalisée au quatrième trimestre par des coûts opérationnels de 573 millions d’euros, en hausse de 5,2% sur le trimestre précédent, liés à des opérations de fin d’année mais aussi à des crédits liés à l’épidémie du Covid-19 à hauteur de 48 millions d’euros. Le titre a perdu 1,7% à 1,33 euro dans un marché en légère hausse à l’ouverture.