La Bourse de Francfort en petite baisse aprs la BCE (Dax -0,21%) – Championnat d’Europe 2020

15
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

Francfort (awp/afp) – La Bourse de Francfort a fini jeudi en petite baisse, le Dax cédant 0,21% après une réunion de politique monétaire de la BCE très observée mais sans surprises.

L’indice vedette a reculé de 28,32 points, à 13.208,89 points. Le MDax des valeurs moyennes a de son côté lâché 0,19%, à 27.481,91 points.

Comme attendu, la BCE a laissé jeudi inchangé ses principaux taux d’intérêt et confirmé les programmes de rachat massifs de dette.

Sa présidente Christine Lagarde a également expliqué que l’institution monétaire surveille l’évolution de l’euro, dont l’appréciation ces derniers mois pèse sur son objectif de stabilité des prix.

Côté croissance, la BCE est moins pessimiste sur l’ampleur de la récession en zone euro en 2020 mais a abaissé légèrement ses prévisions de croissance pour 2021 et 2022.

Le ballottage des marchés entre hausses et baisses “devrait accompagner les investisseurs encore un moment”, note l’analyste indépendant Timo Emden.

– VOLKSWAGEN (-0,24% à 150,96 euros): la branche camions du groupe allemand, TRATON (-1,70% à 18,30 euros au SDax), a augmenté jeudi de 23% à 3,6 milliards de dollars son offre pour racheter l’intégralité du constructeur américain de poids-lourds Navistar dont il détient déjà 17%.

– FRESENIUS MEDICAL CARE (+0,36% à 72,16 euros): la filiale de FRESENIUS SE (+0,08% à 38,49 euros), spécialiste de la dialyse, a annoncé jeudi le lancement d’une obligation d’un volume d’un milliard de dollars et terminant en 2031, pour un rendement à terme de 2,41%, dans le but de financer son exploitation.

afp/rp