La Bourse de Tokyo poursuit son ascension au-delà des 30.000 points – Foot 2020

20

La Bourse de Tokyo a de nouveau clôturé en forte hausse mardi, alors que les préparatifs au Japon en vue du début des vaccinations contre le Covid-19 soutenaient le moral des investisseurs, faisant miroiter une lente normalisation de l’économie.

L’indice vedette Nikkei, revenu lundi au-dessus des 30.000 points pour la première fois en plus de trente ans, a encore grimpé de 1,28% à 30.467,75 points. L’indice élargi Topix a progressé de 0,57% à 1965,08 points.

«Il y a des inquiétudes concernant cette hausse mais (les valeurs nippones, NLDR) devraient continuer à grimper si des informations complémentaires sont dévoilées» par le gouvernement japonais sur la campagne de vaccination, a estimé Rikiya Takebe de Okasan Online Securities dans une note. Le ministre nippon chargé de superviser le déploiement des vaccins devait s’exprimer lors d’une conférence de presse à Tokyo mardi en fin d’après-midi.

Quelque 10.000 à 20.000 professionnels de la santé doivent commencer à recevoir dès mercredi au Japon le vaccin contre le coronavirus de Pfizer/BioNTech. Le déploiement à l’ensemble de la population est cependant encore lointain et la vaccination des personnes âgées, initialement prévue à partir d’avril, pourrait être repoussée, selon une source gouvernementale citée par l’agence Kyodo.

A Hong Kong, l’indice Hang Seng gagnait 1,63% en deuxième partie de séance. Les places de Chine continentale étaient quant à elles fermées pour cause de vacances du Nouvel an lunaire.

Du côté des valeurs

SOFTBANK GROUP AU PLUS HAUT: l’action du géant des investissements dans les technologies SoftBank Group a bondi de 4,14% pour terminer à 10.420 yens, son plus haut niveau depuis son introduction en bourse en 1994, effaçant son précédent record de février 2000 (10.111,09 yens). Le mastodonte dirigé par le milliardaire Masayoshi Son est porté par l’annonce la semaine dernière de la performance de ses fonds d’investissement Vision Fund 1 et 2 qui ont enregistré entre octobre et décembre des gains sur investissements record.

Le Vision Fund 1 a notamment profité en décembre du succès tonitruant de l’introduction à Wall Street de DoorDash, géant des livraisons à domicile de repas et de courses, et de l’envolée du titre du géant américain des VTC Uber.

DENTSU LESTE PAR SES PERTES: Le géant japonais de la publicité Dentsu (-3,55% à 3665 yens) a annoncé lundi après la clôture une lourde perte nette sur son exercice 2020, affecté notamment par des dépréciations liées à la pandémie et les coûts d’une profonde restructuration de ses activités internationales. Sa perte nette annuelle s’est élevée à 159,6 milliards de yens (1,25 milliard d’euros), contre une perte de 80,9 milliards de yens en 2019.

Du côté des devises et du pétrole

Le yen continuait à baisser face au dollar, lequel valait 105,52 yens vers 06H40 GMT contre 105,38 yens lundi à 21H00 GMT. L’euro s’appréciait également vis-à-vis de la monnaie japonaise, un euro s’échangeant pour 128,05 yens contre 127,19 yens la veille. L’euro se négociait pour 1,2136 dollar, contre 1,2129 dollar lundi à 21H00 GMT.

Le prix du baril de pétrole américain de WTI poursuivait sa hausse après avoir franchi lundi la barre des 60 dollars pour la première fois depuis début janvier 2020. Vers 06H30 GMT, il gagnait 1,24% à 60,21 dollars. Le prix du baril de Brent de la mer du Nord progressait de 0,41% à 63,56 dollars.