La livre au plus haut depuis mai face à l’euro, les vaccinations britanniques avancent – Euro 2020

138

La livre britannique grimpait ce lundi face à l’euro et a atteint son plus haut niveau depuis huit mois et demi alors que la campagne de vaccination rapide du Royaume-Uni rend les cambistes optimistes.

Vers 20H00 GMT (21H00 à Paris), la livre gagnait 0,33% face à l’euro, à 88,27 pence pour un euro. Plus tôt dans la séance, la devise britannique s’est même hissée à son plus haut depuis mai 2020, à 88,05 pence pour un euro. «La confiance dans le programme de vaccination reste forte», ont résumé les analystes de Sucden. Près de 9 millions de personnes ont déjà reçu une première dose de vaccin contre le coronavirus au Royaume-Uni, premier pays occidental à avoir lancé une campagne massive début décembre, mais aussi le plus endeuillé d’Europe par la pandémie.

Dans l’attende des commentaires de la Banque d’Angleterre

Lundi, le gouvernement britannique a annoncé avoir exercé une option visant la fourniture de 40 millions de doses supplémentaires du candidat-vaccin contre le Covid-19 de Valneva pour 2022. «Il faut cependant rester prudent avant la réunion de la Banque d’Angleterre (BoE) de jeudi, surtout dans l’attente de commentaires sur les taux négatifs», ont souligné les analystes de Sucden. Après avoir sollicité fin 2020 les entreprises qui seraient affectées par l’application d’un taux directeur négatif, la BoE doit partager jeudi avec le public les premiers résultats de cette consultation. Malgré le succès de la campagne de vaccination, l’effet qu’un troisième confinement, plus strict, a eu sur l’économie britannique au début de l’année «pourrait pousser la BoE à soutenir l’économie pour se garantir des effets négatifs à court terme, même avec un rebond à l’horizon», a commenté Lee Hardman, analyste chez MUFG.

Le billet vert était de son côté en hausse face à l’euro, s’échangeant à 1,2069 dollar pour un euro (+0,55%). «Wall Street semble destinée à un rebond après sa pire semaine depuis octobre», explique Joe Manimbo de Western Union. «Toutefois, tout le monde ne se jette pas à corps perdu vers les actifs à risque, ce qui soutien le billet vert», généralement considéré comme une valeur refuge.

Par ailleurs, l’argent grimpait de 6,1% à 28,64 dollars, après avoir atteint 30,10 dollars, un plus haut depuis huit ans, poussé par une fièvre d’achats notamment entretenue par des investisseurs particuliers du forum WallStreetBets, hébergé par la plateforme Reddit.