la production industrielle a baissé de 9% en 2020 – Championnat d’Europe 2020

26

La production industrielle a chuté de plus de 9% en Espagne en 2020, sa pire baisse depuis 2009, conséquence de la grave crise économique provoquée par la pandémie et l’un des confinements les plus stricts au monde, selon des statistiques publiées lundi. Selon des données corrigées des variations saisonnières et calendaires, la production a chuté de 9,4% sur l’ensemble de l’année, a indiqué l’Institut national de la statistique (INE) dans un communiqué.

En 2009, la production industrielle avait alors dégringolé de 15,6%. Depuis 2014, elle était toujours en hausse (entre +0,3% et 3,2%). Sur le seul mois de décembre, la production a en revanche progressé de 1,1% par rapport au mois de novembre, tirée par l’énergie (+9,2%). «En raison de la situation particulière de la crise sanitaire du Covid-19, les différents secteurs industriels ont souffert intensément en 2020 des effets de la pandémie avec des baisses prononcées dans la production, en particulier pendant les mois de mars, avril, mail et juin», marqués par un confinement extrêmement strict, analyse l’INE.

Pendant ce confinement, détaille l’institut, les baisses les plus importantes ont concerné les biens de consommation durable et les biens d’équipement. Les biens de consommation non durables et l’énergie ont en revanche été les moins touchés. La production industrielle s’est ensuite redressée à la faveur du déconfinement «de façon générale» même s’il y a eu «des inégalités entre les secteurs», relève l’INE. La reprise est assez marquée en ce qui concerne les biens de consommation durable et d’équipements, et plus légère pour les biens de consommation non durables et l’énergie. Seul le secteur des biens intermédiaire, biens utilisés lors de la production d’un autre bien, tire son épingle du jeu et parvient à dépasser les niveaux de 2019.

Le PIB de l’Espagne, l’un des pays européens les plus touchés par la pandémie de Covid-19, s’est effondré de 11% en 2020, l’un des pires résultats de la zone euro pour ce pays très dépendant du tourisme, secteur frappé de plein fouet par la pandémie de Covid-19.