La rénovation du Stade Roi Baudouin devra être terminée pour 2027 si la Belgique veut accueillir le Mondial féminin – Tout le foot – Euro 2020

17

L’échec de l’Euro 2020, pour lequel l’UEFA n’a pas retenu Bruxelles parmi les villes-hôtes faute de stade adéquat, ne doit pas se reproduire : le projet d’organisation du Mondial 2027 conjointement avec les Pays-Bas et l’Allemagne est ce qui doit désormais porter la rénovation du Stade Roi Baudouin.

C’est le thème des matchs de cette semaine, opposant les équipes féminines de Belgique, des Pays-Bas et d’Allemagne dans un tournoi amical appelé “Three Nations, One Goal” : l’organisation conjointe du Mondial féminin 2027. Mais pour ce faire, la Belgique devra se doter d’un stade digne de ce nom, et éviter ainsi la déconfiture de l’Euro 2020 qui se déroulera dans toute l’Europe, mais pas chez nous (alors que Bruxelles faisait partie des candidats envisagés initialement).

Le projet de rénovation du Stade Roi Baudouin doit donc être mené à bien avant la date-butoir de 2027. Het Laatste Nieuws rapporte que le dossier a été présenté au gouvernement fédéral l’année passée mais que la crise du coronavirus l’a repoussé, le stade national n’étant pas une priorité actuellement. Idéalement, le nouveau stade devrait cependant être prêt avant 2027, mais le Mondial 2027 fait désormais office de deadline. Le dossier conjoint de candidature pour le Mondial sera remis à la FIFA en 2023 ; d’ici là, la Belgique ferait bien d’avoir un projet de rénovation concret …