LA RÉVÉLATION SERCIEN-UGOLIN – Championnat d’Europe 2020

11
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Devenue titulaire pendant l’Euro, la jeune arrière droite des Bleues, qui fête ses 23 ans en ce jour de match contre la Suède, n’en finIt plus de surprendre.

Depuis le début du tournoi, elle a souvent le droit aux louanges d’Olivier Krumbholz en zone mixte, là où le sélectionneur tricolore livre ses premières analyses à l’issue de chaque rencontre. Océane Sercien-Ugolin, pour qui ce championnat d’Europe constitue sa première grande compétition internationale, ne laisse personne insensible au Danemark. Son entrée en jeu remarquée quand il y avait péril en la demeure lors du premier match face au Monténégro avait marqué les esprits. La jeune arrière droite a d’ailleurs ensuite intégré le sept de départ qu’elle n’a plus quitté depuis, poussant au passage sur le banc Alexandra Lacrabère, ses 247 sélections et 813 buts en équipe de France. A 23 ans, elle les fête ce mardi, la Cherbourgeoise est en train de s’installer chez les Bleues, à l’instar d’autres joueuses de sa génération comme Orlane Kanor et Méline Nocandy. 

Mais c’est contre la Russie, dans le remake vendredi soir de la finale de l’Euro 2018, qu’Océane Sercien-Ugolin a vraiment crevé l’écran. Notamment en marquant ce dernier but venu d’ailleurs – un demi-tour contact – qui aurait pu offrir la victoire aux Françaises. ”Franchement, c’est de l’instinct, confiait-elle après coup. Il reste trente secondes, je vois Bobrovnikova monter sur moi et je n’ai pas réfléchi, je pense que c’est ce qui me va le mieux.” Joueuse d’impact, puissante et grande (1m76), la pensionnaire depuis l’été dernier du Krim Mercator, le club slovène de Ljubljana, n’a jamais froid aux yeux. Dans le choc face aux Russes, elle a tenu bon en défense et rendu une copie parfaite en attaque (5/5 au tir). “Je suis contente de vous avoir montré mon jeu de cette façon, commentait l’intéressée dans des propos retranscrits sur le site de France TV Sport, même si mon intention c’est d’abord d’apporter mes qualités au groupe.

Avant d’arriver à Herning, l’ancienne joueuse de Paris 92, où elle a effectué ses débuts professionnels en 2016, n’avait porté le maillot bleu qu’à 14 reprises, la première fois il y a à peine plus d’un an (septembre 2019). Depuis son ascension est fulgurante, au point de devenir titulaire au sein des championnes d’Europe. ”Les filles sont super depuis le début de la compétition”, apprécie la Normande, totalement décomplexée quand elle entre sur le terrain. Capable de tirer de très loin et d’étirer les défenses adverses, Océane Sercien-Ugolin, qui tourne à 61% d’efficacité après cinq matchs, est une arme supplémentaire pour une équipe de France décidément pleine de ressources. Et pour que la fête reste belle, quoi de mieux comme cadeau d’anniversaire que d’aller chercher mardi soir la qualification pour les demi-finales de l’Euro. 

Par Régis Aumont