La veille urbaine du 15 décembre 2020 – Foot 2020

24
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Michèle Rubirola démissionne de ses fonctions de maire de Marseille

« J’ai pris la décision de quitter ma fonction de maire de Marseille. » Elue en juillet dernier, Michèle Rubirola a annoncé avoir présenté sa démission ce jour au préfet qui l’a acceptée. « Depuis les premiers jours de cette aventure, et plus encore depuis le 4 juillet, nous sommes côte à côte avec Benoit Payan. Nous formons un binôme. Je souhaite que notre binôme continue, mais s’inverse, et que Benoit devienne maire. » Et d’ajouter pour expliquer sa décision : « J’ai connu, avant l’été, de premières difficultés liées à ma santé. J’ai du subir à la fin du mois de septembre une intervention chirurgicale. J’ai été transparente sur ce sujet. Ces épreuves ne m’empêchent pas de servir les Marseillaises et les Marseillais, mais elles limitent l’énergie que je peux mobiliser elles contraignent le temps que je peux consacrer à mes missions. Au même moment, nous avons découvert l’état dans lequel notre collectivité a été abandonnée.  Notre ville est dans une situation financière plus calamiteuse encore que nous ne pouvions l’imaginer. Nos capacités d’investissement sont atrophiées, nos finances sont exsangues, les ressources humaines ont été administrées sans cohérence, notre patrimoine est dégradé. […] Aujourd’hui, pour sauver Marseille, j’ai pris cette décision. »

Crise de la construction : la FFB tire le signal d’alarme

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

La Fédération française du bâtiment a dévoilé aujourd’hui ses indicateurs conjoncturels de fin d’année, et ceux-ci ne sont pas bons. 2020 se clôt ainsi sur « une chute historique de l’activité » pour le secteur de la construction : – 15,2 % par rapport à 2019, soit 23 milliards d’euros de chiffre d’affaires perdus. Selon les estimations de la FFB, cette baisse n’aurait été que de – 4,6 % en l’absence des arrêts de chantier dus au confinement du printemps. Si le segment de l’amélioration-entretien mieux résisté, avec une contraction de l’activité de – 8,8%, le neuf marque terriblement le pas : – 22,5 %, cette chute affectant aussi bien le logement (- 22,3 %) que le non-résidentiel (- 22,8 %). Pour 2021, à condition qu’il n’y ait pas de reconfinement, la FFB table sur un rebond +11,3 % qui ne permettra pas de recoller au niveau d’avant-crise, l’activité restant 5,6 % inférieure à celle de 2019, tandis que la filière devrait perdre 50 000 postes. Olivier Salleron, président de la fédération, a alerté sur cette crise du logement neuf, mettant en avant trois propositions rapides pour tenter de limiter la casse : la mise en place d’un « crédit d’impôt sur les annuités d’emprunt, égal à 40 % de l’annuité plafonnée, pendant 5 ans » afin de soutenir la primo-accession dans le neuf ; porter ce crédit d’impôt, dans le cas de l’entrée en vigueur de la RE2020, à 50 % ; et enfin, pour soutenir l’investissement locatif privé dans le neuf, un « bonus RE2020 » sur le Pinel « avec une réduction d’impôt majorée de moitié ».

Le gouvernement autorise la mise à disposition de salles polyvalentes pour la pause déjeuner des salariés du BTP

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Jacqueline Gourault, ministre de la Cohésion des territoires et des relations avec les Collectivités Territoriales et Alain Griset, ministre délégué chargé des Petites et Moyennes Entreprises ont annoncé que les communes ou les collectivités territoriales peuvent désormais mettre à disposition des salariés des entreprises du BTP des salles polyvalentes pour effectuer leur pause déjeuner. Pour les communes qui ont des salles disponibles et qui répondent aux recommandations sanitaires, le chef d’entreprise pourra envoyer au maire – ou au secrétariat de mairie – un courriel indiquant qu’il sollicite la mise à disposition de la salle pour une période définie et qu’il s’engage à respecter des clauses comme la responsabilité de l’employeur ou le respect du protocole sanitaire. Le maire – ou la personne ayant sa délégation – répondra alors en donnant son accord par courriel, en ajoutant éventuellement des conditions supplémentaires propres à l’équipement. La mise à disposition par les collectivités locales devra être réalisée à titre gracieux. Les risques sanitaires étant plus élevés à l’occasion des repas, les conditions de l’occupation devront prévoir la présence simultanée de groupes réduits, privilégier lorsque cela est possible un échelonnement des temps de pause et prévoir une aération des locaux entre les différents groupes. « Les Préfectures ont été informées de cette démarche et sont à la disposition des entreprises et des collectivités locales pour en assurer la bonne mise en œuvre », conclut le communiqué de presse.

Klépierre et Primark annoncent l’ouverture de 7 nouvelles boutiques en France et en Italie

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Primark a confirmé avoir signé des baux avec Klépierre en vue de l’ouverture de sept nouvelles boutiques. Celles-ci seront situées en France (à Saint-Étienne (42), à Grenoble (38) et à Nantes (44)) et en Italie (à Bologne, à Naples, à Venise et à Turin). Primark compte actuellement 11 boutiques dans le portefeuille européen de Klépierre, situées en Espagne, au Portugal, en Allemagne et en France.

Mileway signe 5 nouveaux baux en France

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Mileway a signé quatre nouveaux baux avec trois fournisseurs de transport et de logistique – XPO Logistics, Pro-Courses et Transports Sciaqua – et un bail avec la société de commerce électronique MH France. Dans le détail, XPO Logistics a signé un bail long terme pour 18 000 m² d’espaces à Saint-Quentin-Fallavier (38) et a loué 10 200 m² à Fleury -les-Aubrais (45) dans la région d’Orléans. Pro-Courses, société qui propose des services de transport et de livraison express de colis, a signé un bail commercial long terme de 3 800 m² à Gargenville (78). Transports Sciaqua, prestataire local de services de transport et de logistique aux industriels européens, a loué pour sa part une unité de 10 000 m² dans la région d’Avignon (84). A noter que Mileway a signé le bail avec Transports Sciaqua le lendemain de la libération de l’immeuble par le client précédent. Enfin, MH France, filiale française de la société chinoise d’e-commerce Ningbo Two Birds, a signé un bail long terme de 11 400 m² à Droue-sur-Drouette (28).

Daikin augmente sa capacité logistique en région

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Le groupe Daikin investit dans un nouvel espace de stockage en région bordelaise afin d’atteindre une surface globale de stockage de près de 40 000 m². Jusqu’à présent, Daikin disposait d’une plateforme logistique en région lyonnaise. Afin d’anticiper l’augmentation des commandes et, logiquement, le besoin de stocks pour satisfaire aux besoins de ses clients, la société a donc décidé de réaliser ce nouvel investissement logistique. Daikin prévoit d’entreposer des unités résidentielles sur cette nouvelle plateforme. Le groupe entend ainsi être en mesure de s’engager sur un délai de l’ordre de 24-48h pour livrer rapidement ses clients présents sur des départements où les besoins sont accrus.

Segro en passe de prendre le contrôle de Sofibus Patrimoine

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Segro a signé un accord irrévocable d’acquisition d’une participation supplémentaire de 74,9 % du capital de Sofibus Patrimoine pour 178,6 M€. À la suite de l’acquisition d’une participation de 19,5 % du capital de la société en 2018 (pour 20,5 M€), et sous réserve de la réalisation de l’opération, Segro détiendra 94,4 %t du capital de Sofibus Patrimoine. SEGRO déposera un projet d’offre publique d’achat simplifiée obligatoire sur le solde du capital de Sofibus Patrimoine, au même prix de 313,71 € par action, et a l’intention de mettre en place une procédure de retrait obligatoire afin de radier les actions de Sofibus Patrimoine du marché d’Euronext Paris. À la suite de cette acquisition, Segro contrôlera le portefeuille immobilier de Sofibus Patrimoine composé du parc d’activités des Petits Carreaux (149 000 m² à Bonneuil-sur-Marne et Sucy-en-Brie (94)), 17 hectares de terrains pour la construction de nouveaux projets dédiés à la distribution urbaine (répartis sur deux sites) et un immeuble de bureaux de 2 700 m² à Paris 9e« qui sera cédé au moment opportun ». Segro financera l’opération par ses liquidités et lignes de crédit disponibles. La société déposera d’ici la fin du premier trimestre 2021 un projet d’offre publique d’achat simplifiée obligatoire sur le solde des actions composant le capital de Sofibus Patrimoine. À l’issue de l’offre, Segro a l’intention de mettre en œuvre une procédure de retrait obligatoire des actions non présentées à l’offre par les actionnaires minoritaires. La société est conseillée par Lazard, agissant en qualité d’unique conseil financier, et Archers, en tant que conseil juridique.

BNP Paribas REIM acquiert un portefeuille de 5 établissements de santé en Allemagne

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

BNP Paribas REIM a acquis récemment un portefeuille de 5 établissements de santé de plus de 500 lits en Allemagne pour le compte du fonds Healthcare Property Fund Europe (HPF Europe). Il s’agit de la première acquisition de HPF Europe, qui a été lancé au cours du premier semestre. Le portefeuille représente 435 chambres de type EHPAD et 19 appartements de type résidence senior pour une surface locative totale de plus de 23 500 m².  Le portefeuille offre une exposition géographique diversifiée à travers l’Allemagne avec des actifs situés dans les régions de Rhénanie-du-Nord-Westphalie, Basse-Saxe, Saxe et de Hesse. Le taux d’occupation des établissements est de près de 98% aujourd’hui. Les cinq biens sont exploités par Alloheim (trois établissements) et Dorea. La durée moyenne ferme des baux est de 17,1 années (et va même jusqu’à 23,5 années en incluant les options de renouvellement de bail). La transaction a été organisée en « off market » par Cushman & Wakefield. L’acquéreur était conseillé par Clifford Chance sur le volet juridique, fiscal et financement et par Orange Recon sur le volet technique des bâtiments. « Le fonds poursuit ainsi activement sa recherche de nouveaux actifs correspondant aux exigences de sa stratégie d’investissement, et a dans ce cadre d’ores et déjà sécurisé de nouvelles acquisitions qui devrait être rapidement annoncées. », conclut Paul Darribère, directeur adjoint fund management BNP Paribas REIM France et fund advisor de HPF Europe.

Icamap lance un fonds dédié à l’immobilier coté

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Icamap a lancé un nouveau fonds baptisé Icamax. Ce véhicule se focalisera sur l’immobilier européen coté. « Cette opportunité s’est présentée alors que le marché immobilier coté s’est fortement détaché de la réalité des marchés immobiliers directs », précise le communiqué de presse. Le portefeuille sera géré « avec de fortes convictions » sous la direction de Harm Meijer et Guillaume Poitrinal, deux des trois fondateurs d’Icamap. Icamax comprendra un nombre limité de titres, sélectionnés dans un univers d’environ 500 titres immobiliers.

Longevity Partners et Homunity.com signent un partenariat

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Longevity Partners et Homunity.com, ont conclu un partenariat visant à valoriser les atouts de l’investissement socialement responsable et à guider les investisseurs particuliers désireux de donner du sens à leur placements. Concrètement, les investisseurs se verront proposer sur la plateforme Homunity.com des placements financiers responsables. « Je suis très enthousiaste quant à ce partenariat vertueux avec Homunity.com, un acteur précurseur développant une forte ambition de se doter d’une stratégie de développement durable, et in fine de se tourner vers une économie plus verte et décarbonnée », se félicite Bernard d’Arche, directeur du développement de Longevity Partners.

De nouveaux fonds obtiennent le label ISR appliqué à l’immobilier

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Perial Asset Management a annoncé l’obtention du label ISR par deux de ses fonds : sa SCPI PFO₂ et sa SCI PERIAL Euro Carbonne. La première, née en 2009, dispose d’une capitalisation de plus de 2 Mds€. Perial Euro Carbone a été lancée pour sa part début décembre et déploie une stratégie bas carbone. « Nous sommes pionniers sur les thématiques environnementales, sociétales et de gouvernance dans un secteur soumis à d’immenses enjeux, explique Eric Cosserat, président du groupe Perial. Nous avons construit nos stratégies d’investissement et de gestion en nous appuyant sur des convictions fortes : la prise en compte de la dimension extra financière est essentielle pour assurer la valorisation du patrimoine que nous gérons et rendre nos immeubles résilients. » La Francaise Real Estate Managers (REM), a quant à elle annoncé la labellisation ISR de sa SCPI LF Grand Paris Patrimoine. « Une politique reposant sur l’investissement dans des immeubles neufs peut être intéressante mais aura peu d’impact, souligne Philippe Depoux, président de La Française Real Estate Managers. L’enjeu principal est bien celui de l’amélioration du parc existant pour atteindre les objectifs climatiques et écologiques et pour réduire véritablement les externalités négatives du secteur immobilier. A ce titre, nous travaillons déjà à une nouvelle labellisation pour un autre véhicule immobilier. »

Deepki rejoint le mouvement des entreprises labellisées B Corp

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

Deepki, spécialiste de la performance énergétique des bâtiments, a annoncé avoir rejoint aujourd’hui le mouvement mondial d’entreprises labellisées B Corp. Cette certification a pour objectif de certifier les entreprises qui intègrent dans leur modèle d’affaire et dans leurs opérations des objectifs sociaux, sociétaux et environnementaux et porte sur cinq domaines d’impact : gouvernance, collaborateurs, collectivité, environnement et clients. L’entreprise s’est montrée satisfaite de cette certification qui « entre en résonnance avec la raison d’être de Deepki : avoir un impact positif et durable sur la société et l’environnement ».

L’AFIL, l’APIC, la FFC, la FNAIM et le SNPI demandent un assouplissement des recommandations du HCSF

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

« Les recommandations du Haut conseil de stabilité financière (HCSF) du 20 décembre 2019 viennent actuellement entraver le marché, et ne tiennent pas compte de l’ensemble des critères pris en compte par les banques qui savent pertinemment, de façon très précise et multifactorielle comment limiter le risque pour l’emprunteur et pour elles-mêmes. » Ceux mots sont ceux de l’Association française de l’immobilier locatif (AFIL), l’Association professionnelle des intermédiaires en crédits (APIC), la Fédération française des constructeurs (FFC), la Fédération nationale de l’immobilier (FNAIM), et le Syndicat national des professionnels de l’immobilier (SNPI). Les cinq organismes préconisent ainsi d’augmenter le taux de dérogation à minima à 30 %, une souplesse sur la durée du prêt à plus de 25 ans dans les opérations du PTZ et dans le neuf, un taux d’effort différencié pour les projets d’investissements.

Vinci Construction remporte le contrat de réalisation du viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

La Société du Grand Paris a attribué au groupement d’entreprises* piloté par Vinci Construction le contrat de réalisation du viaduc de la ligne 18 du Grand Paris Express. D’un montant de 193 M€, dont 20 % confié à des PME, le contrat porte sur l’ensemble du génie civil de cet ouvrage d’art de 6,7 km, dont les voussoirs seront préfabriqués à proximité du projet. Situé sur la partie centrale de la ligne 18, qui desservira 10 gares entre l’aéroport d’Orly et Versailles, il doit contribuer au développement du plateau de Saclay.
*Le groupement est composé de Vinci Construction Grands Projets, mandataire, Dodin Campenon Bernard, Chantiers Modernes Construction et Freyssinet, filiales de Vinci Construction, ainsi que Razel Bec, filiale du groupe Fayat.

L’Etat recapitalise la SNCF à hauteur de 4,05 Mds€

La veille urbaine du 15 décembre 2020 - Foot 2020

L’État a souscrit à une augmentation de capital de la société nationale SNCF à hauteur de 4,05 Mds€. Cette opération vise à soutenir les investissements de sa filiale SNCF Réseau « en faveur de la régénération du réseau ferré national, du renforcement de la sécurité et du développement durable de ses activités. » L’augmentation de capital constitue la pierre angulaire du plan de relance ferroviaire présenté le 3 septembre dernier, qui consacre 4,7 Mds€. En contrepartie de ce soutien public, le groupe SNCF s’est engagé « à intégrer de manière exemplaire des objectifs de responsabilité sociale, sociétale et environnementale dans sa stratégie, notamment en matière de lutte contre le changement climatique. » En particulier, le groupe SNCF s’engage à réduire de 30 % ses émissions de gaz à effet de serre entre 2015 et 2030.

François PerrigaultBoris Beltran et Thomas Gutperle