Le baby-foot bourguignon pour les fans du manga Olive et Tom est victime de son succès – Foot 2020

11

Une commande inédite 

La société René Pierre a déjà réalisé des créations spéciales, comme un baby-foot pour le film Taxi 5 ou des modèles customisés pour des émissions de télévision.
Cette fois, elle a été contactée en septembre 2019 par la filiale européenne de Bandai Namco.
Le créateur et éditeur de jeux vidéo japonais commercialise dans le monde entier des produits dérivés de séries à succès comme Olive et Tom (connue à l’international sous le titre Captain Tsubasa) mais aussi Dragon Ball Z.

Sebastien Menneveaux, responsable grands comptes chez René Pierre, a supervisé et commercialisé le projet mené par le bureau d’études, en fonction des exigences des clients.
« Ils nous ont demandé s’il était possible de faire des joueurs avec des casquettes, mais le coût aurait été trop élevé ! »
Ce qui aurait été envisageable pour une grosse production, 500 ou 1000 pièces, ne l’était pas pour une série volontairement limitée à un nombre tenu secret, quelques dizaines seulement. Pour le moment, pas de réédition annoncée malgré le succès. 

En rupture de stock

La sortie du nouveau jeu de football sur console Captain Tsubasa arrive 10 ans après le précédent, le 28 août 2020. 
Les fans semblent bien l’attendre. Le coffret collector avec le baby-foot numéroté de 72 kilos et ses joueurs en métal vissés sur les barres télescopiques en acier chromé, est déjà en rupture de stock sur le site Bandai Namco. Son prix de vente est pourtant de 1990 euros ! Sa rareté devrait lui faire prendre de la valeur.

« Nous avons eu des appels téléphoniques à l’usine de Chalon-sur-Saône, plutôt des nostalgiques, dans la tranche d’âge 35/45 ans » précise Sébastien  Menneveaux. 

Des expéditions sont déjà prévues au Japon, en Allemagne, en Grèce ou en France. 

© René Pierre
© René Pierre

Une fierté made in France

Ce contrat n’est pas spécialement important en volume pour l’entreprise René Pierre, mais c’est à coup sûr un accélérateur de notoriété sur le plan international. D’autres marques pourraient la solliciter pour de futurs événements.

L’autre fierté, avoir remporté l’appel d’offres face à ses concurrents et conserver ce savoir faire made in France depuis près de 70 ans, en Saône-et-Loire, dans cette société née dans le Jura. 
Tout a commencé en 1952 quand René Pierre l’a créée dans un garage, déjà pour des baby-foots, vendus dans le nord de la France.
Ses 60 employés à Chalon-sur-Saône en fabriquent désormais 7000 par an, ainsi que 1500 billards. 

Olive et Tom, dessin animé devenu culte

Si le nom Captain Tsubasa ne nous dit pas grand chose en France, nous connaissons cet incontournable de la culture manga sous le titre Olive et Tom.
Publié au début des années 80, le dessin animé l’a popularisé en 1988 lors de sa première diffusion sur l’ex-5 période Berlusconi, lorsque les productions japonaises ont investi nos écrans, permettant aux chaînes de télévisions d’acheter des stocks de programmes vite rentabilisés. 

De nouvelles générations raffolent toujours des aventures de leurs héros.
Olive et Tom évoluent avec leur public. Le jeu d’arcades annoncé cet été comblera un peu la frustration de ne pas avoir eu de compétition de football en France depuis la crise Covid-19 ni d’Euro 2020 reporté d’un an. 
La Fédération Française de Football avait prévu des produits dérivés mettant en scène 11 joueurs de l’équipe de France.
L’éditeur Bandai promet que grâce au jeu vidéo  « tout le monde pourra réaliser des techniques époustouflantes pour s’emparer du ballon, le tout avec des graphismes modernes ! » A vos manettes le 28 août.
 

© FFF
© FFF