Le boom des machines à sous pendant le COVID-19 – Foot 2020

10
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode
La fréquentation des machines à sous en ligne a explosé pendant le COVID-19

Énormément de secteurs ont été impactés par la crise sanitaire que nous traversons : les commerces en général, les restaurants, la bourse, l’aviation et des milliers d’autres… Alors quand on ne peut se rendre physiquement quelque part, on cherche une solution pour le faire à distance : cela a d’ailleurs permis aux meilleurs casinos en ligne de se démarquer des autres.

Les grands gagnants pendant le COVID-19 : les machines à sous

Alors que la plupart des secteurs sont en berne, il y a certains types de casinos en ligne qui ont complètement explosé « grâce » à cette crise sanitaire.

Les joueurs issus des casinos physiques ont ainsi fait un bond en avant et se sont réfugiés vers les machines à sous en ligne pour assouvir leur désir de gains et de jeux. Pour aider ces joueurs dans leur quête aux meilleurs casinos, rien de mieux que de faire confiance à des experts comme Casinos-FrancaisOnline™. Ce site vous permet de dénicher les meilleurs casinos en quelques minutes à peine !

Ainsi, ces nouveaux clients ont déjà acquis l’habitude et le plaisir de pouvoir rester chez soi tout en jouant sur des casinos virtuels. C’est un vrai transfert d’habitudes qui s’est effectué durant la pandémie du COVID-19. Cet essor risque donc de continuer encore pendant des années.

Les machines à sous et tous les autres jeux qui ne nécessitent aucune intervention humaine sont donc assiégés à l’heure où vous lisez cet article.

Ces casinos en ligne vont se développer davantage

Grâce à tous les nouveaux joueurs présents et aux bénéfices incroyables qu’ont pu réaliser les casinos en ligne qui possèdent des machines, ces derniers vont pouvoir se développer et améliorer l’expérience pour les joueurs :

• De nouvelles techniques de marketing voient le jour pour se rendre visible aux yeux des potentiels joueurs, directement sur les tablettes, ordinateurs, ou téléphones mobiles ;

• L’interface de l’utilisateur est constamment mise à jour pour convenir aux nouveaux systèmes utilisés par les joueurs. Elles le seront encore plus grâce à un capital boosté par le COVID-19, au plus grand plaisir des joueurs, qui auront droit à des sites design et de très haute qualité ;

• Les éditeurs de jeux en ligne grâce à cette explosion peuvent investir davantage dans les nouvelles innovations et dans la recherche. Les joueurs pourront bénéficier de nouveaux jeux (et de nouvelles machines à sous) adaptés à leurs besoins.

Comme quoi, tous les secteurs n’ont pas été impactés de la même façon, et certains ont même « profité » de la situation !

Certains sites de jeux en ligne restent tout de même en difficulté

De nombreux sites de jeux en ligne ont été grandement impactés par cette distanciation sociale, par l’annulation d’évènements majeurs et par le confinement plus généralement. Par exemple :

• C’est le cas des casinos en ligne qui misaient uniquement sur les croupiers en direct et les jeux en live puisqu’ils n’ont pas pu assurer toutes les prestations. Ils ont perdu un nombre incalculable de joueurs. Aucun chiffre exact n’a été publié, mais beaucoup ont mis fin à leurs activités. La diffusion des jeux en direct va demander de nouvelles procédures et on ne sait pas exactement quand l’activité reprendra de manière normale. Ces casinos sont forcément perdants ;

• Les sites de paris sportifs ont énormément souffert puisque beaucoup d’entre eux ont concentré tous leurs efforts sur l’Euro 2020 qui a été annulé ou encore sur la fin des championnats, annulés également pour la plupart… Comme beaucoup d’autres événements d’ailleurs. Les bookmakers qui n’étaient pas diversifiés sont actuellement en grande difficulté.

Malgré leur présence sur le net, ces types de sites de jeux en ligne sont les grands perdants de cette crise financière.