Le CAC 40 cale, l’euro bondit face au dollar, l’or s’envole – Championnat d’Europe de Football 2020

19


Publié le


Mis à jour le

Le CAC 40 cale, l'euro bondit face au dollar, l'or s'envole
Pixabay

Le CAC 40 cale après son envolée (en séance) mardi. Si l’accord européen a été salué par les marchés d’actions, il comporte “de nombreuses lacunes” et il a fallu “faire de substantielles concessions pour le signer (en particulier en diminuant le budget de programmes innovants stratégiques pour l’avenir de l’UE)”, dénonce Saxo Bank, qui relève que les investisseurs ont préféré “voir le verre à moitié plein et considérer que le dispositif de relance coordonnée en Europe est parachevé”.

Le prochain vrai rendez-vous est la semaine prochaine avec la réunion de la banque centrale américaine qui “devrait, une nouvelle fois, engendrer de nombreux commentaires à propos de la politique de contrôle de la pente de la courbe des taux. En ce qui concerne le marché des changes, la volatilité est plutôt faible, ce qui est coutumier en cette période. L’euro parvient tout de même à sortir du lot avec une accélération, surprise, à la hausse en fin de journée qui s’est confirmée dans la nuit. La paire EUR/USD se négocie au-dessus de 1,15.” L’or gagne du terrain.

>> A lire aussi – CAC 40, Dow Jones… Après la remontada, la Bourse risque une bérézina !

Sur le front de la pandémie de coronavirus, les Etats-Unis ont enregistré hier pour la première fois en juillet plus de 1 000 morts. “Si le nombre de décès continue d’augmenter, la reprise de l’activité actuellement en cours risque de péricliter”, souligne la banque danoise.

>> A lire aussi – Quel placement investi en 1979 vous aurait rendu le plus riche aujourd’hui ?

L’analyse technique du CAC 40

Du point de vue de l’analyse graphique, le bureau d’études DayByDay observe une bougie noire avec une mèche haute proche de la résistance à 5 197 points, le tout dans des volumes en progression à 3,1 milliards d’euros. Les acheteurs ont tenté un démarrage haussier avec un nouveau gap mais les vendeurs ont rapidement repris le contrôle. L’indice semble donc limité par cette résistance clef : sous cet obstacle, il n’y aura pas réellement de potentiel d’accélération.

Les valeurs à suivre aujourd’hui

ORPEA

Orpea a réalisé mardi soir son point d’activité au titre du deuxième trimestre 2020. Ainsi, le spécialiste de la prise en charge de la dépendance a publié un chiffre d’affaires de 923,2 millions d’euros sur la période, en légère baisse de 0,8% à données publiées et de -5,5% en organique par rapport au deuxième trimestre 2019. La fin du premier trimestre et l’ensemble du deuxième trimestre ont été marqués par la pandémie de la Covid-19.

VALEO

Valeo a dévoilé mardi soir ses résultats au titre du premier semestre 2020. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé une perte nette (part du groupe) de 1,215 milliard d’euros sur la période, contre un bénéfice net de 162 millions d’euros un an plus tôt. Les comptes sont plombés par des charges non récurrentes à hauteur de 622 millions d’euros liées à la crise du Covid-19.

>> Retrouvez ici nos Conseils Bourse du jour

Hier à Wall Street

Les marchés actions américains ont fini en légère hausse, soutenus par les résultats trimestriels supérieurs aux attentes d’IBM et Coca-Cola et la hausse des cours du pétrole. En revanche, les valeurs technologiques ont reculé alors que la capitalisation combinée d’Amazon, Apple, Microsoft et Alphabet a dépassé celle de la totalité de la cote japonaise. Plusieurs grands noms du secteur doivent dévoiler leurs résultats trimestriels dans les prochains jours. L’indice Dow Jones a clôturé sur un gain de 0,60% à 26 840,40 points tandis que le Nasdaq Composite a cédé 0,81% à 10 680,36 points.

>> Rejoignez le Club Capital des Boursicoteurs sur Facebook (cliquez sur l’image)

Le CAC 40 cale, l'euro bondit face au dollar, l'or s'envole - Championnat d'Europe de Football 2020
Getty Images