le CAC40 va repartir de l’avant – Championnat d’Europe 2020

142

Crédit photo © Reuters

LA TENDANCE

(Boursier.com) — Le CAC40 devrait reprendre le chemin de la hausse à l’ouverture, selon les données de préouverture disponibles trente minutes avant le coup d’envoi de la séance. L’accalmie sur le “10 ans” américain et sur les autres emprunts US permet au marché actions de souffler quelque peu.

La Chambre des représentants a adopté dans la nuit de vendredi à samedi le plan de relance de 1.900 milliards de dollars voulu par Joe Biden pour lutter contre les répercussions de la pandémie de COVID-19. Le texte sera soumis au Sénat.

Sur le front sanitaire le variant new-yorkais, nouveau venu, pourrait jeter un doute dans l’esprit des investisseurs, alors même que l’autorisation, aux Etats-Unis, du vaccin développé par Johnson & Johnson, permet la diffusion des premières doses à partir de mardi.

ISM aux Etats-Unis et PMI manufacturier en Europe sont attendus durant la séance, alors qu’en Chine, le ralentissement de la croissance de l’activité du secteur manufacturier est marqué en février, à son rythme le plus faible en neuf mois.

WALL STREET

Vendredi, le Dow Jones a abandonné encore 1,5% à 30.927 pts, mais le Nasdaq a repris 0,56% à 13.192 pts, tandis que le S&P 500 s’affichait en repli de 0,48% à 3.811 pts. Le baril de brut WTI revient sur le Nymex à 61,60$ en repli de 2,8%. Selon le rapport gouvernemental du jour, les revenus personnels des ménages américains pour le mois de janvier sont ressortis en augmentation de 10% en comparaison du mois antérieur, contre 9,4% de consensus. Les dépenses personnelles de consommation se sont améliorées quant à elles de 2,4% par rapport au mois précédent, contre 2,2% de consensus. L’indice des prix ‘core PCE’ a grimpé de 0,3% en comparaison du mois antérieur, contre 0,1% de consensus.

ECO ET DEVISES

France :
– PMI manufacturier final en France. (09h50)

Etats-Unis :
– Indice PMI manufacturier final américain. (15h45)
– ISM manufacturier américain. (16h00)
– Dépenses de construction. (16h00)

Europe :
– PMI manufacturier final espagnol. (09h15)
– PMI manufacturier final italien. (09h45)
– PMI manufacturier final allemand. (09h55)
– PMI manufacturier final européen. (10h00)
– PMI manufacturier final britannique. (10h30)
– Indice préliminaire des prix à la consommation en Italie. (11h00)

La parité euro / dollar atteint 1,2091 ce matin. Le baril de Brent se négocie 65,56$. L’once d’or se traite 1.734$.

VALEURS A SUIVRE

Stellantis : Toujours pas de redressement pour le marché automobile français. Les immatriculations de voitures neuves ont en effet reculé de 20,95% en février dans l’Hexagone, soit un septième mois consécutif de déclin. Cette baisse porte le repli du marché sur les deux premiers mois de 2021 à 14,24% en données brutes (40 jours de janvier à février 2021 et 42 jours de janvier à février 2020), montrent les données du Comité des constructeurs français d’automobiles. Stellantis (-25,64%) et Renault (-22,23%) ont sous-performé le marché le mois dernier, à l’inverse de Toyota (-9,06%), Hyundai (-11,63%) ou de Ford (-7,36%).

Eurofins : L’EBITDA ajusté a augmenté de 52% d’une année sur l’autre à 1.413 millions d’euros en 2020, contre 931 millions d’euros en 2019, soit une marge d’EBITDA ajusté de 26% (+560 points de base en glissement annuel) dépassant les 1.300 millions d’euros ajustés du Groupe. Le résultat de base ajusté par action (BPA) a augmenté de 107% à 3,63 euros en 2020 contre 1,75 euros en 2019, en grande partie grâce à l’augmentation de la rentabilité et à la baisse des impôts par rapport à l’année dernière. Eurofins maintient également ses objectifs pour l’exercice 2021 de 1,25 milliard d’euros d’EBITDA ajusté et de 700 millions d’euros de flux de trésorerie disponible pour le cabinet. Cela inclut un objectif de 350 millions d’euros pour les capex nets et de 30 millions d’euros pour le SDI au niveau de l’EBITDA. Les résultats de 2021 pourraient bien être sensiblement plus élevés que ces objectifs si les tests COVID-19 se poursuivent aux niveaux actuels jusqu’en 2021. Pour 2022 et 2023, “nous pensons que fixer un objectif de croissance organique annuelle de 5% pour notre coeur de métier (hors tests COVID-19 et revenus de réactifs) est un objectif réalisable. Sur la base de ces objectifs et hypothèses, les revenus du COVID-19 devraient donc atteindre 5,45 milliards d’euros en 2022. Cela conduirait à des ex. Objectifs COVID-19 d’EBITDA ajusté de 1,30 milliard d’euros et de flux de trésorerie disponible de 750 millions d’euros pour l’entreprise.

Danone a annoncé la conversion, en vue d’une cession, de sa participation indirecte de 9,8% dans Mengniu en une participation directe. Dans le cadre de la revue stratégique complète de son portefeuille, le groupe alimentaire français est en effet parvenu à un accord avec COFCO Dairy Investments Limited (CDI) en vue de la conversion de sa participation dans China Mengniu Dairy Company Limited (Mengniu), actuellement détenue indirectement, en une participation directe.

Unibel a réalisé en 2020 un chiffre d’affaires de 3,455 milliards d’euros, en croissance de +1,6% par rapport à l’exercice précédent. La croissance organique continue sa progression et atteint +2,8%. Hors retraitement de l’effet d’hyperinflation en Iran, elle s’établit à +3,2%. L’effet de change inclus est de -1,7% (58,7 millions d’euros). Au 4e trimestre de l’exercice, le chiffre d’affaires consolidé atteint 862,3 ME, en retrait de -1,8% par rapport au 4e trimestre 2019. Cette évolution traduit un effet de change négatif de -4,5% lié principalement à l’appréciation de l’euro face au dollar et une croissance organique de +1,6%.

Europcar Mobility Group annonce avoir finalisé la restructuration financière de son bilan, grâce à la réalisation, avec succès, des dernières étapes prévues par le plan de sauvegarde financière accélérée arrêté par le Tribunal de Commerce de Paris, le 3 février 2021. Le Groupe va maintenant pouvoir accélérer la mise en oeuvre de son plan stratégique, “Connect”, tout en se préparant activement à la reprise progressive des voyages domestiques et internationaux.

Nicox : La perte nette du Groupe Nicox sur l’ensemble de l’année 2020 s’est élevée à 18,1 millions comparée à 18,9 millions en 2019. Au 31 décembre 2020, Nicox disposait d’une trésorerie et d’équivalents de trésorerie de 47,2 millions contre 28,1 millions d’euros au 31 décembre 2019.

ILS ONT PUBLIÉ LEUR CHIFFRE D’AFFAIRES/RÉSULTATS…

Proactis, Bourrelier Group, Galimmo, Videlio, Nanobiotix, Genfit, Sofibus, Biophytis, Groupe EPC, Orano, UFF, Logic Instrument, ADLPartner, Archos, Televerbier, Groupe Bel, Hiolle Industries

LES DERNIÈRES “RECOS” D’ANALYSTES…

JP Morgan remonte sa cible sur Carrefour de 17 à 19 euros.

AlphaValue accumule Engie avec un cours cible ajusté à 15,50 euros.

Jefferies repasse à acheter sur Kering en ciblant un cours de 630 euros et reste à “sous-performance” sur Tarkett avec un objectif de cours ramené à 10,70 euros.

INFOS MARCHES

Geci International émet une tranche d’ORNAN de 1,5 ME.

EN BREF

METabolic EXplorer en négociations avec Ajinomoto pour se renforcer dans les acides aminés.

Bic finalise la cession de PIMACO.


©2021,