le CIO veut maintenir les JO 2020 et rejette toute “mesure radicale” – Championnat d’Europe de Football 2020

101

Comme tout le reste de la société, le monde du sport est très largement impacté par l’épidémie de coronavirus (Covid-19) qui sévit dans le monde entier. Après l’annulation et le report de nombreux événements sportifs ces dernières semaines, ce mardi 27 mars a été marqué par de nouveaux chamboulements en la matière. Concernant le football, l’UEFA a annoncé le report de l’Euro 2020 à l’été 2021 et la suspension provisoire de la Ligue des Champions. Côté tennis, c’est le tournoi de Roland-Garros qui, lui aussi, a été repoussé à une date ultérieure. Désormais, la question se pose également pour les Jeux olympiques 2020 de Tokyo, initialement prévus un peu plus tard dans l’année (du 24 juillet au 9 août).

“La situation a un impact sur la préparation des JO”

Justement, le Comité international olympique (CIO) s’est exprimé par voie de communiqué ce mardi sur la tenue potentielle des prochains JO. “Il s’agit d’une situation sans précédent pour le monde entier, et nos pensées vont à tous ceux qui sont touchés par cette crise. (…) La situation autour du virus COVID-19 a également un impact sur la préparation des Jeux Olympiques de Tokyo 2020 et évolue de jour en jour”, explique dans un premier temps l’organisation.

Le CIO maintient les Jeux à l’heure actuelle

Mais alors, report ou maintien ? En l’état actuel des choses, le comité d’organisation a décidé de maintenir l’événement aux dates prévues. Tout en assurant rester très vigilant quant à l’évolution de la crise sanitaire mondiale. “Le CIO reste pleinement attaché aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020, et avec plus de quatre mois avant les Jeux, aucune décision drastique n’est nécessaire à ce stade ; et toute spéculation à ce moment serait contre-productive. Le CIO encourage tous les athlètes à continuer de se préparer au mieux pour les Jeux Olympiques de Tokyo 2020″. Le doute reste donc entier.