Le drôle de calendrier des Diables Rouges : “Un noyau large sera nécessaire” – Tout le foot – Championnat d’Europe de Football 2020

13
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

L’année 2021 promet d’être très chargée pour la Belgique : début des éliminatoires pour le Mondial 2022, Euro 2020 et Final Four de la Nations League. Roberto Martinez fait face à un défi qu’il estime “très excitant”.

Entamer les qualifications pour une grande compétition internationale alors que la précédente n’a pas encore été disputée, c’est inédit : les circonstances ont forcé ce scénario et la Belgique débutera donc les éliminatoires du Mondial 2022 en mars prochain, à quelques mois de l’Euro 2020. “Non, ce n’est pas un problème du tout. Nous savions qu’un calendrier plus dense était à prévoir suite au report de l’Euro 2020 et nous avons travaillé en conséquence”. 

Cela dit, pour un sélectionneur comme Martinez, qui travaille toujours avec un temps d’avance, préparer l’Euro 2020 avec un oeil sur le Mondial 2022 est un challenge unique. “C’est inhabituel”, concède le Catalan. “Le camp du mois de mars sera très intéressant car nous aurons évidemment en ligne de mire l’Euro 2020 et devrons être compétitifs. Je ferai appel à un noyau large et nous en aurons besoin”.

Dans cette optique, les amicaux “superflus” de l’automne dernier auront peut-être eu leur importance : “Ces matchs que nous avons disputé face à la Côte d’Ivoire et la Suisse m’auront déjà permis de faire une revue d’effectif un peu plus large et ce sera très utile avant le mois de mars. N’oublions pas que mars est le moment lors duquel les joueurs jouent le plus, il faudra donc faire en sorte qu’ils restent frais. Mais il faudra aussi être compétitifs en vue de l’Euro”. Bref, Roberto Martinez a du pain sur la planche !