Le portugais Galp dans le rouge en 2020 en raison de la crise sanitaire – Euro 2020

52

Le groupe pétrolier et gazier Galp Energia a annoncé lundi une perte nette de 42 millions d’euros en 2020, contre un bénéfice de 560 millions d’euros l’année précédente, en raison de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur son activité.

L’excédent brut d’exploitation (Ebitda) de Galp a également reculé de 34% sur cette période à 1,57 milliard d’euros.

Ce résultat «reflète l’impact des conditions de marché particulièrement défavorables pendant cette période en raison de la pandémie», explique le groupe dans un communiqué publié sur le site des autorités boursières (CMVM).

Au quatrième trimestre de 2020, le groupe a renoué avec les bénéfices avec un résultat positif de 3 millions, mais qui représente une baisse de 98% en glissement annuel.

Le groupe va proposer un dividende

En 2020, la dette du groupe s’est envolée de 44% sur un an pour s’établir à 2,066 milliards d’euros.

Le groupe, qui avait suspendu la rémunération de ses actionnaires au deuxième trimestre de l’année dernière, va cependant proposer un dividende de 0,35 euro par action pour l’exercice 2020, lors de sa prochaine assemblée générale en avril.

Pour cette année, Galp précise avoir revu ses prévisions pour «intégrer des couches supplémentaires de prudence au regard des incertitudes sur le plan macroéconomique» et des conséquences sur l’activité et les résultats du groupe.

Une heure après l’ouverture de la Bourse de Lisbonne, le titre Galp reculait de 3,64% à 9,14 euros.