Les 5 dossiers chauds qui vont animer la fin du mercato – Transferts – Championnat d’Europe 2020

10

Le marché des transferts arrive à son terme ce lundi 1er février pour la plupart des championnats. L’occasion d’évoquer les derniers dossiers chauds qui devraient animer la fin de ce mercato hivernal.

Le prêt de Dele Alli au Paris Saint-Germain

Dele Alli rejoindra-t-il son ancien entraîneur Mauricio Pochettino au Paris Saint-Germain ? Selon diverses sources, dont Fabrizio Romano, l’opération est en bonne voie puisque les trois parties – Tottenham, le PSG et le joueur – auraient trouvé un accord portant sur un prêt jusqu’à la fin de la saison, sans option d’achat. Cependant, un point, et pas des moindres, bloquerait encore la finalisation de la transaction. Les Spurs ne souhaiteraient pas se séparer de leur joueur sans lui avoir trouvé un remplaçant au préalable. Une exigence qui complique forcément le dossier, le marché des transferts se terminant ce lundi. Les dirigeants parisiens espèrent donc que le club londonien parviendra à se renforcer dans l’entrejeu dans les prochaines heures afin d’accueillir l’international britannique. Dele Alli, 24 ans, n’entre pas dans les plans de José Mourinho depuis le début de la saison. Il n’a pris part qu’à 4 rencontres de Premier League. À quelques mois de l’Euro 2020, le milieu de terrain cherche une porte de sortie pour se relancer.

Marseille doit trouver le remplaçant de Morgan Sanson

Très actif sur ce marché des transferts, l’Olympique de Marseille a cédé Morgan Sanson à Aston Villa contre 15,8 M€, hors bonus. André Villas-Boas a donc perdu un élément majeur de sa rotation, et le club phocéen compte bien le remplacer, comme l’a expliqué Pablo Longoria devant les journalistes : «On a perdu un joueur important et on va chercher naturellement à le remplacer, lors d’un mercato difficile […] On a analysé beaucoup de profils, si on a l’opportunité de remplacer Sanson, on le fera», a expliqué le directeur sportif marseillais. Plusieurs noms sont sortis dans la presse récemment comme d’Amine Harit (Schalke 04), Imran Louza (FC Nantes), Mehdi Léris (Sampdoria), Farid Boulaya (Metz) ou encore Angelo Fulgini (Angers). Pour le moment, aucun de ces dossiers ne semble particulièrement avancé. La dernière piste poursuivie par les dirigeants olympiens serait celle menant au Toulousain Amine Adli, a révélé RMC Sport ce vendredi. Le Téfécé serait prêt à accepter un départ de son milieu de terrain si l’OM met 15 M€ sur la table. Mais l’offre phocéenne serait pour l’instant inférieure à cette somme. Les dernières heures du mercato pourraient être animées du côté de la Canebière.

Le top 5 des buts de Morgan Sanson sous le maillot de l’Olympique de Marseille

Liverpool en quête d’un défenseur central

Changement de plan pour Liverpool. Alors que les Reds ne pensaient pas avoir besoin de recruter un défenseur central cet hiver, la blessure assez sérieuse à la cheville de Joel Matip survenue ce jeudi soir à l’occasion du choc contre Tottenham (1-3) a changé la donne. Après la rencontre, Jürgen Klopp a laissé entendre que le club du Merseyside allait passer à l’action sur le marché des transferts, mais sans se précipiter: «Vous pouvez imaginer que nous pensons à tout constamment. Il s’agit de faire le bon choix. Je ne suis pas pointilleux mais nous devons trouver le bon joueur.» Le technicien allemand doit toujours se passer des services de Virgil van Dijk, son meilleur défenseur, blessé au genou depuis le mois d’octobre. 

Vers un échange entre Edin Dzeko et Alexis Sanchez ?

En froid avec Paulo Fonseca, l’entraîneur de l’AS Rome, Edin Dzeko (34 ans) pourrait bien quitter la formation romaine d’ici la fin de la fenêtre des transferts. Selon les informations de Sky Italia, les Giallorossi auraient entamé des pourparlers avec l’Inter Milan en vue d’un échange, sous la forme de prêts, entre l’avant-centre bosnien et Alexis Sanchez. Si les négociations semblent réelles, rien n’est encore fait. La différence de salaires entre les deux joueurs complique les discussions. Cependant, ce vendredi, Antonio Conte n’a pas totalement fermé la porte à une transaction : «Je ne parlerai pas d’Edin Dzeko à l’Inter car c’est un joueur de la Roma. Si certains joueurs sont mécontents ici, nous serons prêts à ouvrir des négociations. Je ne demande pas à signer Dzeko, c’est au club de prendre la décision. Sanchez est notre joueur, je veux qu’il se concentre sur le prochain match», a-t-il affirmé dans des propos rapportés par Goal. Chez les Nerazzurri, Edin Dzeko pourrait être associé à Romelu Lukaku ou Lautaro Martinez. De son côté, Alexis Sanchez (32 ans) joue un peu moins avec le club lombard depuis ses problèmes aux adducteurs survenus en décembre dernier. Il n’a plus été titularisé depuis le 6 janvier et une défaite 2-1 face à la Sampdoria. Un échange pourrait être bénéfique pour les deux joueurs. À voir si la Roma et l’Inter parviendront à trouver un accord d’ici lundi.

>> À LIRE AUSSI – La frilosité du mercato hivernal, signe d’un football en crise

>> À LIRE AUSSI – Ramos, Lingard, Mbappé…Les infos mercato à retenir ce vendredi

Lucas Torreira quittera-t-il l’Atletico Madrid ?

Prêté par Arsenal à l’Atletico Madrid, Lucas Torreira n’a pas vécu une première partie de saison optimale. Le milieu de terrain uruguayen est très peu utilisé par Diego Simeone (seulement 9 petites apparitions en Liga) et la bonne situation du club madrilène n’augure pas de changement majeur dans la rotation. Le joueur de 24 ans pourrait ainsi déjà quitter les Colchoneros pour trouver un nouveau point de chute, son objectif et celui des Gunners étant qu’il bénéficie d’un temps de jeu conséquent. Des clubs italiens comme le Torino, la Fiorentina ou encore la Lazio Rome auraient un temps manifesté leur intérêt. AS affirmait aussi ce mercredi que l’AS Monaco était sur les rangs ; une information par la suite démentie. Partira-t-il d’ici lundi ? Réponse dans quelques heures. Mais selon la presse espagnole, l’Atlético ne serait pas contre l’idée de le conserver afin de pouvoir faire face à toutes les éventualités dans cette période où la crise sanitaire peut bouleverser les effectifs.