Les Etats de la zone euro lèveront plus de 1.000 milliards d’euros en 2021 – Foot 2020

16
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Publié le 10 nov. 2020 à 7:00Mis à jour le 10 nov. 2020 à 10:05

Après une année 2020 record, qui a vu les Etats de la zone euro emprunter plus de 1.300 milliards d’euros sur fond de crise du Covid au lieu des 900 milliards prévus initialement, 2021 s’annonce encore extrêmement chargée pour les marchés sur lesquels se négocient ces dettes souveraines.

Selon les estimations de Natixis, plus de 1.130 milliards d’euros devraient être levés l’année prochaine. Un montant qui ne prend pas en compte les 100 à 150 milliards que doit émettre l’Union européenne. Les Etats – dont les trois plus gros emprunteurs sont l’Italie, la France et l’Allemagne – pourront compter sur la Banque centrale européenne. Via son programme d’achat classique (PSPP) et son programme d’urgence (PEPP), elle devrait pouvoir absorber un montant équivalent à la totalité des émissions de dette d’Etat l’an prochain.