Les raisons qui ont poussé la FFF à refuser une Ligue 2 à 22 clubs – Foot 2020

41
Livre photo de nu artistique de la collection Nu & Beauté. Avec de jolies jeunes filles dans un bain noir aux reflets colorés.
Comment Maîtriser Votre Excitation, Contrôler Votre Ejaculation et Augmenter Votre Endurance au Lit et Donner Plusieurs Orgasmes à Votre Partenaire Dès Ce Soir, en Utilisant une Méthode 100% Efficace

Si la LFP a voté, le 20 mai dernier, en faveur d’une Ligue 2 à 22 clubs pour la saison 2020-2021, la FFF a, une semaine plus tard, posé son veto. L’Equipe s’est procuré le procès-verbal de la réunion et en révèle les grandes lignes ce dimanche. On y apprend notamment que Noël Le Graët, le patron du foot français et fervent défenseur d’une Ligue 2 à 20, «n’a pas pris part à la délibération, ni à la décision», mais aussi que Jean-Michel Aulas, membre du comité exécutif de la 3F, «n’a pas souhaité formuler d’observations».

La Fédération a estimé que la décision de la LFP avait pour unique but de sauver deux clubs (Le Mans et Orléans) de la relégation en National 1, et a donc souhaité défendre l’intérêt général. Autre point de vue défendu par la FFF : la cohérence entre les championnats, si chère à Noël Le Graët, n’était pas respectée avec le vote de l’AG de la Ligue. Enfin, l’instance dirigeante du football hexagonal a expliqué qu’une Ligue 2 à 22 clubs nuirait «gravement au bon déroulement de la L2» la saison prochaine en raison d’une surcharge du calendrier alors que les événements ont déjà bousculé l’organisation du foot français et européen (Euro 2020 reporté en 2021).