les revenus décrochent au 1er semestre – Championnat d’Europe de Football 2020

14

Sur le 1er semestre 2020, les revenus de Covivio Hôtels diminuent de -49,8% pour s’établir à 71,7 millions d’euros (142,8 ME au 30 juin 2019).

Le parc d’hôtels détenu par Covivio Hotels n’a pas été épargné par la crise sanitaire mondiale depuis la fin du 1er trimestre 2020. Au plus fort de la crise, seulement 22% du parc était ouvert. Depuis l’amorce du déconfinement dans chacun des pays, les hôtels rouvrent progressivement. Le Royaume-Uni est le dernier pays à avoir autorisé cette reprise après 3 mois de fermeture administrative. Au 30 juin 2020, 65% du parc est ouvert, mais les taux d’occupation restent encore limités (compris entre 10% et 20%), en attendant une amélioration à compter du mois de juillet, grâce notamment à la réouverture de l’espace Schengen.

Covivio Hotels, partenaire long terme des principaux opérateurs hôteliers, a oeuvré pour la mise en place de solutions leur permettant de traverser cette crise. Les accords trouvés avec 8 locataires -AccorInvest, B&B, NH Hotels, Barcelo, Motel One, Meininger, Melia Hotels International, HCI- représentant 66% du patrimoine en bail ont permis d’alléger les difficultés et de préserver la trésorerie des opérateurs, via des franchises ou des facilités de paiement, tout en rallongeant la durée ferme de leurs engagements.
Covivio Hotels a ainsi allongé la durée ferme de ses baux de 1,2 année, pour atteindre 14,4 années à fin juin 2020.

L’ANR EPRA s’élève à 3,607 milliards d’euros, en baisse de -5,5% sur 6 mois, sous l’effet de la variation négative des valeurs d’expertises. Par action, la baisse est de -13,7% sur 6 mois, à 27,2 euros/action. Elle tient aussi au paiement du dividende en actions.
L’ANR Triple Net EPRA s’établit à 3,202 MdsE et 24,2 euros/action.
L’EPRA Earnings de 32,3 ME (101,2 ME au 30 juin 2019) affiche une baisse de -68,1% sous l’effet de la réduction des revenus liée à la fermeture des hôtels. Par action, l’EPRA Earnings atteint 0,26 euro au 30 juin (0,85 euro à la même date en 2019).

Perspectives 2020

A court terme, l’incertitude sur la reprise de l’activité hôtelière reste forte. Covivio Hôtels n’anticipe ainsi pas d’amélioration de ses résultats sur le second semestre.

A moyen terme, et une fois la reprise de l’activité hôtelière enclenchée, Covivio Hôtels pourra s’appuyer sur la qualité et la diversité de son patrimoine, loué et exploité par les grands opérateurs européens et internationaux, pour afficher une croissance pérenne de ses résultats.