Les valeurs à suivre aujourd’hui à la Bourse de Paris Jeudi 18 février 2021 – Championnat d’Europe 2020

101

(AOF) – ADP

Le groupe ADP a présenté mercredi soir des résultats 2020 fortement impactés par la crise du Covid-19. Ainsi, l’exploitant d’aéroports a accusé l’an dernier une perte nette (part du groupe) de 1,17 milliard d’euros, contre un bénéfice net de 588 millions d’euros en 2019. L’Ebitda ressort à 168 millions d’euros, soit une chute de 90,5 % sur un an. Pour sa part, le chiffre d’affaires consolidé s’établit à 2,14 milliards d’euros, soit un repli de 54,5%. Dans un contexte de pandémie, le trafic atteint seulement 96,3 millions de passagers, soit une baisse de 60,4% par rapport à 2019.

AIR FRANCE-KLM

La compagnie aérienne a publié ses résultats annuels.

AIRBUS

Le géant aéronautique a publié ses résultats annuels.

ATOS

L’entreprise de services du numérique a publié ses résultats annuels. Atos a également relevé ses ambitions en matière de décarbonation afin d’atteindre  » zéro émission nette  » d’ici 2028. Le groupe s’engage ainsi à réduire de 50 % les émissions mondiales de carbone sous son contrôle et son influence d’ici 2025et de compenser toutes ses émissions résiduelles d’ici 2028. Les nouvelles ambitions d’Atos anticipent de 22 ans l’objectif  » zéro émission nette  » fixé par l’Accord de Paris, qui vise à limiter la hausse des températures à 2°C à l’horizon 2050, par rapport aux niveaux pré industriels, et de 7 ans l’objectif qu’il s’était initialement fixé (2035).

BOUYGUES

Bouygues a publié des résultats annuels dégradés par la crise sanitaire. Pour autant, le groupe spécialisé dans le BTP, les médias et les télécoms, a atteint ou dépassé ses objectifs annuels. Dans ce cadre, la société a maintenu son dividende annuel à 1,7 euro. Bouygues a profité de cette publication pour annoncer une évolution de sa gouvernance. Le groupe a décidé de dissocier les fonctions de président et de directeur général. Martin Bouygues exercera les fonctions de président et Olivier Roussat, celles de directeur général.

CAPGEMINI

Capgemini a réalisé en 2020 un résultat net part du groupe en hausse de 12% à 957 millions d’euros. Le bénéfice par action (non dilué) est en hausse de 11% à 5,71 euros tandis que le résultat normalisé par action progresse de 14% à 7,28 euros. Hors impact transitoire de la réforme fiscale aux Etats-Unis, le résultat normalisé par action progresse de 7% à 7,23 euros. Le résultat d’exploitation s’inscrit en hausse de 5% à 1,502 milliard, soit 9,5% du chiffre d’affaires. La marge opérationnelle progresse de 8% en valeur à 1,879 milliard d’euros, soit un taux de 11,9% du chiffre d’affaires.

CARREFOUR

Le groupe de grande distribution a publié ses résultats annuels.

EDF

Le producteur d’électricité a publié ses résultats annuels.

HRS

HRS a confirmé le succès de son introduction en Bourse avec l’exercice intégral de l’option de surallocation. Holding HR, actionnaire principal de HRS à hauteur de 77,9%, a cédé 501 554 actions au prix de l’offre (25,30 euros par action), soit un montant total de 12,7 millions d’euros, portant ainsi la taille du placement à 97,3 millions d’euros. En conséquence, le flottant représente désormais environ 25,4% du capital social de HRS.

KLEPIERRE

Après Unibail-Rodamco et Mercialys, c’est désormais au tour de Klépierre de présenter ses résultats 2020. Sans surprise, la crise du Covid-19 est passée par là. Ainsi, la foncière spécialisée dans les centres commerciaux a dévoilé un cash-flow net courant de 2,05 euros par action, soit une baisse de 27,4% sur un an. En parallèle, le chiffre d’affaires total s’établit à 1,13 milliard d’euros, en recul de 14,7%; et les revenus locatifs nets s’établissent à 846,2 millions d’euros, en baisse de 25,2%.

IMERYS

Le groupe de spécialités minérales publiera ses résultats annuels.

NEOEN

Le producteur d’énergies renouvelables publiera (après Bourse) son chiffre d’affaires annuel.

ORANGE

Le groupe de télécoms a publié ses résultats annuels.

OSE IMMUNOTHERAPEUTICS

OSE Immunotherapeutics renforce la propriété intellectuelle d’OSE-127/S95011, antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 (IL-7R), avec la délivrance d’un premier brevet par l’Office Européen des Brevets (OEP) qui protège le produit et ses applications thérapeutiques dans les maladies auto-immunes et inflammatoires jusqu’en 2037.

PLASTIC OMNIUM

L’équipementier automobile a publié ses résultats annuels.

PRODWARE

En 2020, Prodware a réalisé un chiffre d’affaires de 172,4 millions d’euros contre 187,7 millions en 2019, soit une baisse de 8,1%. Au quatrième trimestre, l’activité a enregistré une baisse de 11,1% en données publiées par rapport à la même période l’année précédente. Le chiffre d’affaires de l’Edition en propre (33,4% du chiffre d’affaires global) s’établit à 57,6 millions d’euros en retrait de 6,2% par rapport à 2019.

TARKETT

Le spécialiste des revêtements de sol et des surfaces sportives publiera (après Bourse) ses résultats annuels.

VALEO

L’équipementier automobile a publié ses résultats annuels.

VALLOUREC

Vallourec a publié pour le compte de l’exercice 2020 un chiffre d’affaires de 3,242 milliards d’euros, en baisse de 22 % par rapport à 2019 (- 15% à taux de change constants). Son Résultat brut d’exploitation est ressorti à 258 millions d’euros, contre 347 millions d’euros lors du précédent exercice. Le taux de marge est resté pratiquement stable, à 8% du chiffre d’affaires (-0,3% sur un an), grâce à 165 millions d’économies de coûts, alors que les pertes du spécialiste des solutions tubulaires se sont creusées, passant en 2019 de 338 millions d’euros à 1,206 milliard en 2020.

VEOLIA

Veolia a pris acte des déclarations des dirigeants d’Ardian selon lesquelles le fonds ne travaille pas à un contre-projet pour Suez. Le groupe a souhaité par ailleurs corriger certains des propos tenus à son encontre par Dominique Senequier « qui travestissent la réalité de ce qu’est Veolia et du projet qu’elle porte ».