l’euro bute sur une résistance majeure – Foot 2020

25
Découvrez la méthode incroyable des Gains aux paris sportifs qui peut atteindre jusqu'à 1.800€ en 18 jours en jouant toujours la même mise sur chaque match ! Pas de martingale ! Pas d'artifice ! Que du simple et vrai ! Accédez à la méthode

SUJETS ÉVOQUÉS DANS CE BRIEFING DES MARCHÉS :

  • Les bourses européennes pénalisées par les craintes sur l’économie
  • Wall Street grimpe avec les valeurs technologiques
  • Graphique du jour – EUR/CHF : une oblique de long terme

Les bourses européennes pénalisées par les craintes sur l’économie

Les Bourses européennes ont reculé jeudi sur fond de craintes sur la vigueur de la reprise de l’économie alimentées par les prévisions pessimistes de la Banque d’Angleterre et par des inscriptions au chômage aux Etats-Unis qui ont encore dépassé un million la semaine dernière.

La Bourse de Londres a été particulièrement pénalisée par les annonces de la BoE, qui a déclaré jeudi s’attendre à ce que l’économie britannique mette plus de temps que prévu initialement pour retrouver son niveau d’avant la pandémie.

La banque centrale du Royaume-Uni a décidé à l’unanimité de laisser son taux directeur inchangé à 0,1% et de ne pas modifier son programme d’achats d’obligations sur les marchés, même si elle prévoit désormais que l’économie ne retrouvera pas son niveau de la fin 2019 avant la fin 2021

Ainsi, l’indice CAC 40 a perdu 0,98% à 4 885,13 points. Le Footsie a reculé de 1,27% et le DAX 30 a cédé de 0,54%.

Commence dans:

En cours:

Aug 17

( 12:08 GMT )

l’euro bute sur une résistance majeure - Foot 2020

Recommandé par Joris Zanna

Stratégies Bourse – Forex

S’inscrire au webinaire

Rejoindre

Le webinaire est terminé

Wall Street grimpe avec les valeurs technologiques

Wall Street a fini en hausse jeudi après un début de séance hésitant, portée par les géants de la technologie, qui ont fait passer le Nasdaq Composite pour la première fois de son histoire au-dessus de la barre des 11.000 points.

L’indice à forte coloration technologique a une nouvelle fois profité de la bonne santé de plusieurs de ses valeurs phares, dont Alphabet (+1,75%), la maison mère de Google, Amazon (+0,62%), Apple (+3,49) ou encore Microsoft (+1,60%).

Les nouvelles demandes d’allocations chômage ont atteint 1,186 million lors de la semaine au 1er août en données ajustées des variations saisonnières, contre 1,435 million la semaine précédente, selon les données publiées du département du Travail.

Le marché attend maintenant le rapport mensuel sur l’emploi qui sera publié ce vendredi. Le consensus Reuters table sur 1,485 million de créations d’emplois non-agricoles en juillet contre 4,767 millions en juin.

Les principaux dirigeants démocrates du Congrès américain et l’administration Trump tentent d’aboutir à un compromis qui permettrait d’assurer le maintien d’un soutien financier public aux millions d’Américains frappés par les conséquences économiques de la pandémie.

Par conséquent, le Dow Jones, a pris 0,68% à 27 386,98 points. Le Nasdaq a avancé de 1,00% et le S&P-500a gagné 0,64%.

Intéressé par les indices ? Découvrez nos prévisionspour les 2 prochains mois en cliquant ici

Autrespoints sur l’actualité des marchés financiers

L’indice dollar, qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de six autres devises internationales, se stabilise à proximité d’un creux de deux ans. L’euro cède un peu de terrain, autour à 1,1845 dollar.

La livre sterling a atteint un pic de cinq mois face au dollar, à 1,3182, après que la Banque d’Angleterre a mis en garde contre les risques d’un recours à des taux d’intérêt négatifs.

Les contrats à terme sur le brut reculent, malgré la faiblesse du dollar et par la baisse des stocks aux Etats-Unis.

Le brut léger américain WTI prend 0,57% à 42,27 dollars le baril et le Brent de mer du Nord gagne 0,18% à 45,09 dollars.

Calendrier économique du jour :

calendrier économique

Retrouvez l’intégralité du calendrier économique pour connaître l’ensemble des évènements économiques à venir.

GRAPHIQUE DU JOUR – EUR/CHF : une oblique de long terme

Analyse de l'EUR/CHF

Sur ce graphique en donnés hebdomadaires, l’EUR/CHF est une nouvelle fois confronté à son oblique baissière de long terme. En effet, l’euro a profité des différents plans de relance pour soutenir l’économie, mais reste pénalisé par un environnement de marché incertain et une escalade des tensions USA-Chine. De ce fait, les investisseurs se montrent prudents en se réfugiant vers les actifs défensifs comme le franc suisse.

Pour le moment, les prix sont enfermés entre un niveau de support à 1,0735 et une résistance à 1,0840. Certes, l’oblique baissière empêche la paire de reprendre de la hauteur, toutefois il est nécessaire d’avoir un franchissement des 1,0840 en clôture pour confirmer la reprise haussière en direction des 1,0970 puis 1,1000.

Inversement, les vendeurs pourraient sortir du bois et prendre l’avantage psychologique sur le niveau actuel. Ainsi, en cas d’incursion sous les 1,0735, la pression vendeuse pourrait conduire à un retour du marché vers les 1,0630.

En savoir plus sur l’actualité des marchés financiers en consultant mon précédent Briefing des marchés.

Twitter @Joris Zanna

RESSOURCES POUR vous aider À exploiter les marchÉs

Si vous êtes un trader débutant ou expérimenté, DailyFX met à votre disposition de nombreuses ressources pour vous aider :

POURSUIVRE VOTRE LECTURE