L’euro-dollar à l’équilibre avant le NFP – Euro 2020

12

Points-clés de l’article sur l’EUR/USD :

  • L’EUR/USD attendle NFP, le consensus table sur 1,4 million de créations d’emplois.
  • L’EUR/USD consolide après avoir rebondi en bas de son canal ascendant

L’EUR/USD attend le NFP, le consensus table sur 1,4 million de créations d’emplois

Le cours de l’EUR/USD (euro/dollar) évolue à l’équilibre depuis cette nuit en attendant la publication du rapport mensuel sur l’emploi aux Etats-Unis composé du fameux « NFP », du taux de change et de l’évolution des salaires.

L’EUR/USD consolide vers 1,1850 après avoir rebondi hier en bas de son canal ascendant dans lequel il évolue depuis début août. Le rapport sur l’emploi publié cet après-midi devrait être crucial pour le taux de change. Un nombre de créations d’emplois supérieur aux attentes (1,4 million) et une baisse plus importante que prévu du taux de chômage (9,8%) seraient des facteurs en faveur du billet vert et donc baissier pour l’EUR/USD.

Goldman Sachs est plutôt optimiste pour ce rapport, son économiste Spencer Hill estime le nombre d’emplois créés sera de 1,9 million justifiant cette prévision par le fait que la résurgence du coronavirus n’a pas entraîné une augmentation significative des licenciements dans les Etats du Sud et de la côte Ouest d’après les données sur les demandes d’emploi et les indicateurs à haute fréquence.

L’EUR/USD consolide après avoir rebondi en bas de son canal ascendant

Graphique 4 heures de l’EUR/USD réalisé sur TradingView :

EUR/USD : L’euro-dollar à l’équilibre avant le NFP

Sur le plan de l’analyse technique, les perspectives de fond sont haussières tant que l’EUR/USD évolue dans son canal ascendant. Les stratégies haussières sont techniquement à privilégier tant que l’EUR/USD ne sort pas par le bas de ce canal.

D’autant plus que la borne basse du canal ascendant est actuellement renforcée par la présence de l’oblique baissière de long terme qui passe par les sommets de 2008, 2011, 2014 et 2018, mais également l’oblique haussière de moyen terme qui vient chercher les creux de mai et juillet de cette année.

Un repli sous toutes ces obliques serait donc un puissant signal de vente et en faveur d’un retournement baissier. Les perspectives tourneraient à la baisse à court terme jusqu’au plus bas d’août à environ 1,17.

Découvrez nos prévisions de long terme des autres marchés dans nos guides prévisionnels.

POURSUIVRE VOTRE LECTURE